• Living With Hemorrhoids

    Vous pouvez souvent soigner et prévenir les hémorroïdes par vous-mêmes en apportant de simples modifications à votre mode de vie et à votre alimentation, notamment en :

    Augmentant votre consommation de fibres : Nous sommes nombreux à ne pas manger assez de fibres. Le fait d’avoir une alimentation riche en fibres et de boire suffisamment de liquides non caféinés aidera à amollir les selles et à les rendre plus faciles à évacuer. Parmi les aliments riches en fibres, notons : les fèves, le brocoli, le son d’avoine et les fruits frais. Vous devriez viser un maximum de 25 à 30 grammes de fibres par jour.

    Faisant de l’exercice : Faire de l’exercice de façon modérée est bon pour votre cœur, vos os, vos muscles, votre santé mentale et peut vous aider à aller à la selle. Pour les adultes, le niveau recommandé d’activité physique est de 150 minutes d’activité physique aérobique d’intensité modérée, plus 2 heures d’entraînement musculaire par semaine.

    Soins des hémorroïdes : En cas d’hémorroïdes, essayez d’éviter de frotter la région. Vous pouvez essuyer l’anus à l’aide d’un morceau de papier de toilette mouillé et le sécher en tapotant délicatement avec un morceau sec. Utilisez des savons non parfumés sans colorant et portez des sous-vêtements en coton afin d’empêcher la formation d’humidité.

     

    Soins à la maison

    Vous pouvez bien souvent soigner les cas légers d’hémorroïdes à la maison en vous servant de produits en vente libre, de compresses et en faisant des bains de siège. Ces étapes simples peuvent accélérer le processus de guérison et soulager l’enflure causée par les hémorroïdes.

    Parmi les traitements que vous pouvez faire à la maison, notons :

    Les bains de siège : Un bain de siège est un bain chaud en eau peu profonde qui nettoie la partie entre le rectum et la vulve/le scrotum (périnée). Un bain de siège chaud de 20 minutes après être allé à la selle peut aider à soulager les démangeaisons, l’irritation et les spasmes causés par le muscle du sphincter. Assurez-vous de sécher délicatement à la serviette (évitez de frotter) la région anale pour éviter de l’irriter davantage.

    Les compresses froides : Appliquer un bloc-glace dans la région anale en alternant durant 10 à 15 minutes 5 fois par jour peut aider à réduire l’enflure.

    Le soulagement topique : Les crèmes pour les hémorroïdes contenant de l’hydrocortisone ou de l’hamamélis apaisent et soulagent temporairement de la douleur et des démangeaisons. Il est important d’utiliser ces produits comme indiqué. Une surutilisation peut affaiblir l’intégrité de la peau.

    Interventions thérapeutiques pour les hémorroïdes

    quand les hémorroïdes ne répondent pas aux changements de mode de vie ni aux traitements en vente libre, qu’elles sont grosses et qu’elles continuent de saigner, votre médecin pourrait vous recommander l’une des interventions suivantes :

    La ligature élastique : Une intervention sécuritaire où un petit élastique en caoutchouc est placé autour de la partie inférieure d’une hémorroïde interne. L’élastique coupera la circulation et fera tomber l’hémorroïde en une semaine.

    Le traitement sclérosant : Une intervention sécuritaire durant laquelle une solution est injectée dans l’hémorroïde, la faisant rapetisser.

    La thérapie par coagulation : Une intervention sécuritaire durant laquelle une lumière infrarouge est utilisée pour durcir l’hémorroïde, coupant la circulation à la veine.

    L’hémorroïdectomie : C’est l’excision chirurgicale des hémorroïdes. Cette intervention sécuritaire est effectuée sous anesthésie générale et comporte un avantage : plusieurs hémorroïdes peuvent être traitées en même temps. Par contre, le désavantage est que l’on retire la majorité du réseau de veinules qui fournissent un coussin naturel à la muqueuse protégeant le canal anal.

Enhancing lifelong health

The Canadian Digestive Health Foundation believes our ability to help establish, enrich and protect a healthy gut microbiota is the key to lifelong health

DISCOVER MORE