Prenez le contrôle de votre santé

Foire aux questions

Est-ce que le reflux peut causer le cancer?

5 % à 8 % des patients souffrant de reflux chronique pourraient développer le syndrome de l’œsophage de Barrett qui provoque un changement dans la muqueuse œsophagienne qui devient comme une muqueuse intestinale. Une gastroscopie durant laquelle on fait une biopsie de l’œsophage est la seule façon de confirmer le diagnostic de syndrome de l’œsophage de Barrett. Le syndrome de l’œsophage de Barrett ne présente aucun symptôme précis et le risque de développer un cancer est très faible.


J’ai entendu dire que des bactéries pouvaient causer des problèmes. Est-ce qu’elles contribuent au reflux?

Cette bactérie s’appelle la bactérie Helicobacter pylori (H. pylori). C’est une bactérie répandue qui infecte l’estomac et qui pourrait causer un ulcère chez 10 % des personnes souffrant de cette bactérie. En règle générale, la bactérie H. pylori ne cause pas les reflux.


Existe-t-il des interventions pouvant être effectuées sous scopie pour traiter les reflux?

Quelques techniques sous endoscopie ont été développées pour accroître la pression du sphincter inférieur de l'œsophage, mais on les considère actuellement comme des techniques expérimentales et elles ne traitent pas les reflux.


Je souffre de RGO. Existe-t-il des complications que je devrais connaître avant d’envisager une chirurgie?

5 à 10 % des patients ayant subi une chirurgie peuvent souffrir de complications. Parmi ces dernières, une personne peut développer des problèmes de déglutition si la partie supérieure de l'estomac est entourée trop serrée autour de l'œsophage inférieur, une blessure accidentelle à la rate nécessitant son ablation, la formation postopératoire d’une hernie causant la diarrhée, l’incapacité à éructer et, avec le temps, le relâchement de la partie qui avait été entourée autour de l’œsophage, ce qui entraîne la récurrence des reflux et nécessite la prise de médicaments.


Est-ce que les médicaments pour le RGO guérissent les reflux acides?

Les médicaments sont très efficaces pour traiter le reflux. Ils ne guérissent cependant pas la maladie. Les médicaments agissent en réduisant la production d’acide dans l’estomac et une fois que vous arrêtez de les prendre, l’estomac reprend sa capacité normale à produire de l’acide. Les symptômes de brûlures gastriques réapparaîtront donc souvent après l’arrêt des médicaments. Si les symptômes réapparaissent même après avoir pris des mesures pour modifier le style de vie, alors il se peut que ces personnes doivent prendre des médicaments à long terme. Ainsi, elles devront peut-être en prendre au besoin lorsque les symptômes réapparaissent. Certaines personnes ont tout de même besoin de médicaments tous les jours pour entretenir leur état.


Est-ce que les médicaments pour le RGO sont sécuritaires?  

Les inhibiteurs de la pompe à protons sont utilisés depuis plus de 30 ans et présentent un excellent profil d’innocuité. Il se peut que certaines personnes souffrent de symptômes comme des maux de tête, des irritations cutanées, de la diarrhée et des fonctions hépatiques anormales, mais ces effets secondaires sont extrêmement rares. Récemment, des études ont suggéré que les personnes plus âgées à qui l'on avait prescrit une dose élevée à long terme, soit deux fois par jour d’inhibiteurs de la pompe à protons, pourraient présenter des taux accrus de fractures des os et, par conséquent, qu’elles devraient prendre des suppléments de calcium et de vitamine D. Cela n’a toutefois pas été prouvé.


Est-ce que le fait de souffrir de RGO depuis longtemps me rend plus vulnérable à d’autres maladies?

Il se peut que certaines personnes souffrent de problèmes de reflux acides à d’autres endroits que dans l’œsophage. Ce sont des symptômes extraœsophagiens. Parfois, l’acide peut refluer dans la région de la gorge et des cordes vocales causant des problèmes comme un changement de voix, une voix enrouée, un mal de gorge et des protubérances au niveau de la gorge.

Si l’acide reflue dans les poumons, cela peut déclencher une toux, de l’asthme ou des infections. Ces symptômes peuvent être les principaux signes de reflux et il se peut que la personne ne se plaigne même pas de brûlures dans la poitrine ou la gorge. Certaines personnes développent une pathologie connue sous le nom de syndrome de l’œsophage de Barrett, où les cellules qui couvrent le fond de l’œsophage sont gravement endommagées. Les médecins croient que le syndrome de l’œsophage de Barrett peut accroître la possibilité de développer un cancer de l’œsophage.


Y a-t-il certaines pathologies associées au RGO?

Le fait d’être en surpoids est assurément un facteur aggravant le reflux étant donné qu’il y a plus de pression intra-abdominale.

Les patients souffrant de diabète depuis longtemps peuvent développer une diminution de la vidange gastrique en raison de lésions nerveuses à l’estomac. Ces dernières peuvent aussi survenir après certaines chirurgies à l’estomac. Les ulcères ou les cancers qui empêchent l’estomac de se vider peuvent causer le reflux. Certains médicaments peuvent aussi contribuer à causer le reflux. La sclérodermie est un trouble rhumatologique pouvant engendrer du reflux secondaire, voire des problèmes de vidange œsophagienne et une pression réduite du sphincter inférieur de l'œsophage.


Je suis enceinte et je souffre de RGO. Y a-t-il quelque chose qui cloche?

Il est très courant durant une grossesse de souffrir de reflux. Le foetus augmente la pression abdominale et les hormones de la grossesse peuvent réduire la pression du sphincter inférieur de l'œsophage. De plus, si l’estomac ne se vide pas en raison d’un problème de motilité ou de blocage, alors il y a davantage de risques que l’acide reflue dans l’œsophage.


Je voyagerai dans un pays en voie de développement et j’ai peur de contracter la diarrhée du voyageur. Que puis-je faire pour me protéger?

Les personnes qui visitent des pays étrangers courent le risque de développer la diarrhée du voyageur qui est causée par l’ingestion d’aliments ou d’eau contaminés par la bactérie, des virus ou des parasites. Même si la prophylaxie à l’aide d’antibiotiques est offerte, elle n’est pas recommandée dans la plupart des cas. En voyage, lavez-vous les mains avec de l’eau chaude et savonneuse, buvez de l’eau embouteillée et mangez des aliments servis chauds et bien cuits. Essayez d’éviter l’eau du robinet (y compris les cubes de glace), les produits laitiers, les légumes crus, les viandes crues et les fruits de mer. Les boissons propres à la consommation incluent :le café et le thé chauds, la bière, le vin et les boissons gazeuses. Les fruits et les légumes pouvant être pelés sont généralement propres à la consommation.


Pour améliorer la santé à long terme

La Fondation canadienne de la santé digestive croit qu'être capable de développer, d'enrichir et de protéger un microbiote sain est la clé pour jouir d'une bonne santé tout au long de sa vie.

Découvrez-en davantage