Prenez le contrôle de votre santé
  • Vivre Avec Cancer Du Côlon

    La plupart des cancers du côlon proviennent de polypes. Il s'agit de petites excroissances dans le côlon qui ne provoquent habituellement aucun symptôme. Ils apparaissent en forme de petits gonflements de la paroi intestinale (comme un champignon qui sort de la terre). Au fil du temps, les polypes grandissent et, dans des conditions appropriées, se transforment en cancer du côlon. Si dépistés à un stade précoce, les polypes peuvent être facilement extraits par une coloscopie, éliminant ainsi les polypes et leurs risques. Étant donné que le cancer du côlon produit généralement des polypes coliques, et puisque les polypes ne manifestent pas de symptômes, les tests préliminaires peuvent aider à détecter et à supprimer les polypes et à prévenir la progression de la maladie. Il est important que les patients à risque soient dépistés à un stade précoce afin de prévenir le développement des cancers.

    Qui est à risque de développer un cancer du côlon ?

    Une prédisposition génétique (héréditaire) augmente considérablement le risque de cancer du côlon. Un proche parent diagnostiqué avec un cancer du côlon ou des polypes est une personne à risque. Les personnes qui ne manifestent aucun symptôme, mais qui ont un parent de premier degré (frère, sœur, parent ou enfant) qui a été diagnostiqué avec un cancer du côlon devraient commencer les tests de dépistage entre l'âge de 40 ans à 50 ou lorsqu'ils sont plus jeunes au moins dix ans que le parent atteint au moment où il a été diagnostiqué. Les symptômes peuvent justifier les tests de dépistage précoces. 

    Il semble qu'un facteur de risque héréditaire et génétique soit présent dans au moins la moitié de tous les cas de cancer du côlon. Un individu qui a plusieurs membres de sa famille atteints par le cancer, à un âge tôt, est une personne à fort risque de développer un cancer du côlon.

    Il a été estimé qu'environ 35 p. cent de tous les cancers aux États-Unis pourraient être attribuables aux facteurs alimentaires et que plusieurs cancers du côlon peuvent être évitables grâce à des modifications du régime alimentaire.

    Un régime riche en graisses semble augmenter le risque de cancer du côlon, alors qu'élevé en fibres, y compris les légumes et les fruits, il peut réduire le risque. Certaines vitamines appelés antioxydants, comme la vitamine E, ou d'autres comme la vitamine D ou l'utilisation d'AAS (aspirine), peuvent également réduire les chances d'obtenir du cancer du côlon. Le tabagisme et l'obésité apparaissent d'accroître le risque de cancer du côlon, alors que l'activité physique et l'utilisation de l'aspirine/non stéroïdiens peuvent réduire ce risque. Les autres facteurs de risque comprennent l'âge avancé (toute personne plus de 50 ans), la présence préalable du cancer du côlon ou des polypes et des antécédents des maladies inflammatoires de l'intestin (MII). Le dépistage précoce des personnes qui n'ont pas montré ces facteurs de risque semble prévenir le développement du cancer du côlon et sauver des vies dans le monde entier.

    Options de traitement

    La plupart des patients du cancer du côlon ont subi une résection chirurgicale, une opération qui consiste à couper, enlever partiellement la partie atteinte de l'intestin et le reconnecter des deux extrémités. L'ablation chirurgicale du cancer du côlon offre un potentiel de guérison. Lorsque la croissance de la tumeur est petite, et le cancer n'est pas répandu à l'extérieur de la paroi intestinale, le patient a de meilleures chances de survie. Les cancers sévères sont généralement traités par chirurgie. Le patient peut recevoir par la suite une chimiothérapie (un médicament spécial qui tue les cellules cancéreuses et peut être donné par la bouche ou injecté dans une veine), parfois en combinaison avec la radiothérapie

Pour améliorer la santé à long terme

La Fondation canadienne de la santé digestive croit qu'être capable de développer, d'enrichir et de protéger un microbiote sain est la clé pour jouir d'une bonne santé tout au long de sa vie.

Découvrez-en davantage