Prenez le contrôle de votre santé
  • Vivre Avec Pancréatite

    La plupart des cas de la pancréatite aiguë est principalement sont provoqués par des calculs biliaires obstruant le canal pancréatique ou par l'excès d'alcool. D'autres causes possibles sont la prise de certains médicaments, d'un niveau élevé de graisses, d'une infection virale telle que les oreillons ou dans certains cas, cette maladie peut être héréditaire. La pancréatite chronique est principalement causée par la consommation chronique d'alcool chez les adultes ou par une fibrose kystique chez les jeunes. Dans certains cas, une pancréatite est génétique. L'obésité est un facteur de risque bien connu causant une pancréatite aiguë et sévère. « L'épidémie d'obésité » du monde occidental augmentera le nombre total de patients dans les prochaines décennies.

    Gestion de vos symptômes

    Il existe deux formes de pancréatite. Les symptômes de la pancréatite aiguë apparaissent de façon soudaine, peuvent être très graves et mener à la mort. Le plus souvent, cette glande s'améliore, une fois que la cause de l'atteinte pancréatique est supprimée. 

    La pancréatite chronique (à long terme) est caractérisée par des dommages continus du pancréas qui peuvent être accompagnés de douleurs constantes et d'une réduction permanente du fonctionnement du pancréas. Ceux qui souffrent de la pancréatite chronique peuvent avoir besoin d'un système de traitement de la douleur, d'une hydratation intraveineuse et d'un soutien nutritionnel. Les enzymes pancréatiques synthétiques peuvent faire partie du traitement à long terme de la maladie. Elles doivent être prises à chaque repas afin de faciliter la digestion de la nourriture et d'aider les patients à gagner progressivement du poids. Dans le cas de la pancréatite chronique, qu'elle soit légère ou dans ses premières étapes, les médecins recommandent l'arrêt de l'alcool et du tabagisme pour atténuer les symptômes de la maladie.

    Options de traitement

    Habituellement, les patients atteints d'une pancréatite aiguë sont hospitalisés où ils demeurent sans boire ou manger pour quelques jours, mais reçoivent des liquides par voie intraveineuse afin de permettre au pancréas de se rétablir. Un tube peut être introduit dans le bas de l'estomac, passant par le nez, pour supprimer les fluides et apaiser les nausées et les vomissements. Des médicaments analgésiques sont administrés pour soulager la douleur. 

    Un examen d'imagerie endoscopique appelée CPRE est utilisée pour détecter les calculs biliaires qui peuvent causer une pancréatite. Cette technique consiste à faire passer un tube mince et souple appelé un endoscope par la bouche dans l'intestin grêle où le pancréas stocke ses enzymes digestives. Une fois les calculs enlevés et l'inflammation terminée, le pancréas revient habituellement à son état normal, et les patients peuvent consommer des liquides, et progressivement réintroduire les aliments à faible teneur en gras et les aliments solides dans leur système. 

    Dans certains cas, le médecin traite la pancréatite chronique en soulageant la douleur et en prenant des médicaments analgésiques, surtout si la consommation d'alcool n'est pas arrêtée. Aux stades plus avancés de la maladie et lorsque le pancréas est complètement endommagé, on recommande des comprimés contenant des enzymes pancréatiques. Parfois, de l'insuline doit être administré pour équilibrer la glycémie du patient. Dans les cas très graves, on a recours à une intervention chirurgicale.

Pour améliorer la santé à long terme

La Fondation canadienne de la santé digestive croit qu'être capable de développer, d'enrichir et de protéger un microbiote sain est la clé pour jouir d'une bonne santé tout au long de sa vie.

Découvrez-en davantage