Prenez le contrôle de votre santé
Le lien entre le cerveau et le ventre
  • L’effet qu’a notre ventre sur notre humeur est plus important qu’on pourrait le penser. En effet, saviez-vous que 72 % des gens souffrant d’inconfort digestif occasionnel disent être affectés au point de vue émotionnel? 31 % affirment qu’ils ne peuvent alors donner le meilleur d’eux-mêmes, 25 % disent être de mauvaise humeur et 15 se sentent peu attirants1
  • 95 % de la sérotonine, l’hormone qui procure une sensation de bien-être, est produite dans les intestins2
  • Les intestins sont considérés comme un organe sensoriel puisqu’ils envoient des messages au cerveau3. Saviez-vous que le système digestif abrite plus de 100 millions de neurones, soit davantage que la colonne vertébrale ou le système nerveux périphérique?
Le ballonnement
  • Le ballonnement représente l’inconfort digestif le plus courant4 et touche 36 % de la population générale5
  • L’estomac adulte peut s’étirer jusqu’à quatre fois sa taille normale après un gros repas contenant près de 2 litres de nourriture6
  • La distension du ventre peut faire augmenter la taille de l’abdomen jusqu’à 12 cm au cours de la journée7
Faits sur le système digestif
  • L’estomac humain produit approximativement 2,5 litres de sucs gastriques par jour
  • Vos intestins abritent environ 100 trillions de bactéries de 400 espèces différentes
  • L’estomac produit une nouvelle couche de protection de mucus toutes les deux semaines, sinon il se digérerait lui-même
  • Les muscles se contractent en vague pour faire avancer les aliments dans l’œsophage. Cette contraction assure que les aliments se rendent dans l’estomac même si une personne se tient la tête en bas
  • Chez une personne moyenne, la nourriture prend environ 8 secondes pour descendre dans l’œsophage; elle passe ensuite 3 à 5 heures dans le petit intestin et 3 à 4 jours dans le gros intestin
  • Le corps humain prend environ 6 heures pour digérer un repas riche en gras et 2 heures pour un repas riche en glucides
  • Votre appareil digestif mesure probablement près de 9 mètres!
  • Vous avez faim parce que votre corps reçoit un signal disant que vos cellules ont besoin d’énergie!
La constipation
  • Environ 20 % de la population souffre de constipation. Elle est plus courante chez les femmes et sa prévalence augmente avec l’âge8
  • La dernière partie de la digestion se produit lors du passage dans le colon et dure de 30 à 40 heures9. Le ralentissement de ce passage peut entraîner de la constipation
Les flatulences
  • La personne moyenne a des flatulences 15 fois par jour10 et libère environ 600 cc de gaz par jour, mais ces quantités varient beaucoup et peuvent monter jusqu’à 2 litres par jour chez certaines personnes en santé11. Les hommes ont des flatulences plus souvent que les femmes, soit en moyenne 18 fois par jour pour les hommes comparativement à 12 fois par jour pour les femmes12.
Fascinant, n’est-ce pas? Téléchargez ces faits pour les avoir sous la main!

1Sondage d’utilisations et d’attitudes mené par TNS en 2010 auprès de 9004 femmes à l’échelle mondiale autour du globe pour le compte de Danone
2Doe-Young and Camilleri; Serotonin: A mediator of the gut-brain connection; American Journal of Gastroenterology; 2000
3H. Ahlman; The gut as the largest endocrine organ in the body; Annals of Oncology 12 (Suppl. 2): S63-S68, 2001.
4A Agrawal & P J Whorewell; Alimentary Pharmacology & Therapeutics issue 27; 2008
5Chang; Alimentary Pharmacology & Therapeutics; volume 20; 2004
6Rohrig; 24 Hours: Your Food on the Move; ChemMatters; February 2012
7Houghton LA, Lea R, Agrawal A - relationship of abdominal bloating to distention in IBS and effect bowel habit: Gastrenterology 2006;131:1003-10
8Thompson et al; Functional bowel disorders and functional abdominal pain; Gut; 1999
9Proano M, Camilleri M, Phillips SF, etc. Transit of solids through the human colon: regional quantification in the unprepared bowel. Am J Physiol Gastrointest Liver Physiol 258:856, 1990.
10NHS (www.nhs.uk/conditions/flatulence)
11McKay LF, Eastwood MA, Brydon WG. Methane excretion in man - a study of breath, flatus and faeces. Gut 1985; 26:69-74, Levitt MD, Bond JH. Flatulence. Ann Rev Med 1980; 31:127-37; Haderstorfer B, Whitehead WE. Intestinal gas production from fermentation of undigested carbohydrate in irritable bowel syndrome. Am J Gastroenterology 1989; 84:375-8. (cited by http://www.sma.org.sg/smj/4007/articles/4007me2.html)
12http://media.wiley.com/product_data/excerpt/65/04708449/0470844965.pdf

Pour améliorer la santé à long terme

La Fondation canadienne de la santé digestive croit qu'être capable de développer, d'enrichir et de protéger un microbiote sain est la clé pour jouir d'une bonne santé tout au long de sa vie.

Découvrez-en davantage