L’Intolérance au lactose

L’Intolérance au lactose

Qu’est-ce que l’intolérance au lactose?

Le lactose est le sucre qu'on retrouve naturellement dans les produits laitiers. Habituellement, l'organisme produit une enzyme, la lactase, qui brise ce sucre afin qu'il soit absorbé dans la circulation sanguine et métabolisé. Les personnes qui ont une intolérance au lactose sont incapables de produire cette enzyme, et le lactose qu'elles ingèrent reste dans leurs intestins. Ce déficit peut avoir diverses conséquences, notamment des douleurs abdominales, une diarrhée, de la flatulence et des ballonnements. Parfois l'intolérance au lactose survient après des infections digestives. L'intolérance au lactose affecte plus de 7 millions Canadiens. Il s'agit probablement d'une sous-estimation de la situation réelle puisqu’un bon nombre de personnes n'associent pas leurs symptômes avec des aliments contenant du lactose ou peuvent être asymptomatiques.

Les symptômes de l'intolérance au lactose peuvent inclure :

  • Malaises abdominaux, notamment liés à la consommation du lait et des produits laitiers
  • Ballonnement, gaz, crampes
  • Diarrhée
  • Nausées
  • Disparition des symptômes après l'élimination du lait et des produits laitiers du régime alimentaire

Vivre Avec Intolérance Au Lactose

Quoi de neuf

Des enzymes de lactase, disponibles dans les pharmacies sans prescription, aident votre corps à digérer le lactose. Vous pouvez également acheter du lait et des produits laitiers à faible teneur en lactose dans la plupart des épiceries et des supermarchés.

Gestion de vos symptômes

Pour ceux qui souffrent d'une intolérance au lactose, l'exclusion du lactose de leur alimentation est le meilleur traitement. Il n'est pas vraiment possible de contrôler la production de la lactase dans notre corps, mais les personnes qui sont intolérantes peuvent augmenter leur tolérance au lactose en introduisant de petites quantités de lait et de produits laitiers à la fois jusqu'à l'apparition de leurs symptômes ou en combinant leur apport avec d'autres aliments. Beaucoup de gens qui ont une intolérance au lactose peuvent boire du lait, manger de la crème glacée et d'autres produits laitiers en petites quantités ou avec d'autres aliments. Le yaourt et le fromage à pâte dure peuvent être mieux tolérés que d'autres produits laitiers.

Options de traitement

Des enzymes de lactase, disponibles dans les pharmacies et les magasins des produits de santé, aident à minimiser les effets de l'intolérance au lactose. Les laits produits commercialement à faible teneur en lactose sont habituellement assez fiables et sont bien tolérés, ainsi que les substituts au lait classique comme le lait de riz ou de soja. Les produits laitiers sont une principale source de calcium et de vitamine D. Les personnes qui évitent la consommation des produits laitiers doivent prendre des suppléments de calcium et de vitamine D s'ils en ont besoin. Selon votre âge, la dose quotidienne recommandée de calcium varie entre 200 mg pour les bébés et 1 300 mg pour les enfants et les adultes.

Tests Et Diagnostic

La façon la plus simple et probablement la plus fiable d'établir un diagnostic d'intolérance au lactose est de supprimer la consommation de tous les produits contenant le lactose pendant 1 à 2 semaines et, par la suite, évaluer la prévalence des symptômes. Si les symptômes persistent, il faut maintenir un régime alimentaire sans lactose. Il existe d'autres tests disponibles si les personnes touchées continuent de souffrir des symptômes gênants de l'intolérance au lactose même après la cessation des produits laitiers. Ils peuvent avoir recours à des tests sanguins, un test respiratoire à l'hydrogène et un test d'acidité des selles pour les jeunes enfants.  

Foire aux questions sur l’intolérance au lactose

Les personnes souffrant d’intolérance au lactose ressentent des symptômes désagréables après avoir mangé ou bu du lait ou des produits laitiers. Mais pourquoi? Normalement, lorsqu’une personne mange quelque chose contenant du lactose, une enzyme, produite dans l’intestin grêle et appelée la lactase, décompose le lactose en des composants simples (soit des sucres simples, appelés le glucose et le galactose). Ces sucres simples peuvent ensuite être absorbés dans la circulation sanguine et vous fournissent l’énergie dont vous avez besoin.

Si vous êtes intolérant.e au lactose, votre organisme ne produit pas suffisamment de lactase pour décomposer le lactose, et, par conséquent, les molécules non digérées de lactose se déplacent dans les parties inférieures de l’intestin. À cet endroit, le lactose non digéré rencontre des bactéries qui entament la digestion par le biais d’un processus de fermentation. Le résultat de cette fermentation (hydrogène, dioxyde de carbone, gaz de méthane et acides gras à chaîne courte) entraîne plusieurs des symptômes révélateurs de l’intolérance au lactose, comme les flatulences et la diarrhée. (1)

Nous avons compilé une liste de questions fréquemment posées au sujet de l’intolérance au lactose pour vous aider à comprendre ce trouble digestif!

Quels sont les types d’intolérance au lactose?

Une insuffisance à la lactase est un spectre : elle peut être primaire, secondaire ou congénitale et certaines personnes présentent une insuffisance plus grave que d’autres.

1. Insuffisance primaire à la lactase

C’est la cause d’intolérance au lactose la plus courante et la plus prévalente chez les adultes. La plupart des personnes possèdent à la naissance et durant la petite enfance des quantités suffisantes de lactase, lorsque le lait maternel est la principale source de nutrition. Chez certaines personnes, la quantité de lactase diminue en vieillissant; chez d’autres la production de lactase se poursuit. C’est un trouble transmis génétiquement où le parent transmet une mutation génétique à son enfant.

2. Insuffisance secondaire à la lactase

Des lésions à la paroi de l’intestin grêle peuvent causer une insuffisance à la lactase et une intolérance au lactose, qui est habituellement associée à d’autres signes de dommages intestinaux, comme une diarrhée persistante, des saignements intestinaux et une perte de poids. De plus, des infections intestinales, comme la salmonelle et des parasites, tels que les giardias, peuvent causer une intolérance au lactose. Enfin, des troubles digestifs, comme la maladie cœliaque et la maladie de Crohn peuvent inclure l’intolérance au lactose parmi leurs symptômes. Bien que la plupart des personnes vivant avec une intolérance au lactose souffrent d’une insuffisance primaire à la lactase, la possibilité d’une maladie intestinale sous-jacente devrait être envisagée, surtout si les symptômes s’accompagnent d’une perte de poids ou d’une numération globulaire faible (anémie).

3. Insuffisance congénitale à la lactase

C’est une maladie héréditaire très rare qui se caractérise dès la naissance d'une incapacité du corps à produire de la lactase. Dans ce cas, les deux parents ont transmis le gène de l’intolérance au lactose à leur enfant, empêchant l’intestin grêle de produire de la lactase. Les bébés touchés ne peuvent pas tolérer les produits laitiers et doivent être nourris à l’aide de préparations pour nourrissons ne contenant aucun produit laitier.

L'intolérance au lactose est-elle transmise génétiquement?

L’insuffisance primaire à la lactase et l’insuffisance congénitale à la lactase sont toutes les deux transmises génétiquement.

L’insuffisance primaire à la lactase est un trouble transmis génétiquement impliquant la transmission d’une mutation génétique d’un parent à l’enfant. On peut penser que l’insuffisance primaire à la lactase se développe, parce que les symptômes n’apparaissent généralement pas avant l’âge adulte, mais elle est en fait héréditaire.

L’insuffisance congénitale à la lactase est aussi transmise génétiquement. La mutation génétique causant l’insuffisance congénitale à la lactase est transmise par l’hérédité récessive autosomique. Ce qui signifie que les deux parents doivent posséder une copie du gène modifié pour transmettre la maladie. (4)

L’intolérance au lactose peut-elle apparaître et disparaître?

L’intolérance au lactose ne disparaîtra jamais complètement chez les personnes qui y sont prédisposées génétiquement.

Cela étant dit, il est possible de gérer les symptômes et plusieurs personnes constatent que leurs symptômes disparaissent en quelques jours après avoir diminué la quantité de produits laitiers de leur régime alimentaire. (1)

L’intolérance au lactose est-elle une allergie?

L’intolérance au lactose n’est PAS une allergie. Une allergie au lait est une réaction immunitaire aux protéines que contient le lait de vache et se caractérise par des irritations cutanées, des symptômes d’inflammation de l’œsophage ou des intestins, ou parfois d’une réaction anaphylactique potentiellement mortelle. Une allergie alimentaire se produit lorsque votre système immunitaire réagit de manière excessive à une protéine alimentaire spécifique, causant une réaction allergique. Contrairement aux allergies alimentaires, les intolérances alimentaires n’impliquent pas le système immunitaire, mais se produisent lorsqu’une personne ne possède pas l’enzyme de la lactase. Les allergies au lait sont généralement diagnostiquées durant la première année de vie, alors que l’intolérance au lactose l’est davantage à l’âge adulte. (2)

Peut-on devenir soudainement intolérant.e au lactose?

Ce trouble se manifeste souvent tôt dans la vie, mais il n’est pas rare qu’il se développe plus tard et qu’il semble sortir de nulle part. En vieillissant (à partir de l’âge de 2 ans), le corps produit généralement de moins en moins de lactase. À l’âge adulte, jusqu’à 70 % des personnes ne produisent plus assez de lactase pour digérer adéquatement le lactose que contient le lait, engendrant des symptômes lorsqu’elles en consomment. Cela est particulièrement courant chez les personnes qui ne sont pas de descendance européenne. (3)

Est-il possible d’être atteint.e de maladie cœliaque et d’intolérance au lactose?

C’est possible. 25 % des patients ayant été cliniquement identifiés comme intolérants au lactose sont aussi atteints de la maladie cœliaque. Au Canada, cela représente environ 73 500 personnes qui sont atteintes d’une maladie cœliaque non diagnostiquée, soit l’agent responsable de leur intolérance au lactose. Si vous pensez être atteint.e de la maladie cœliaque, consultez votre médecin.

Peut-on établir soi-même un diagnostic d’intolérance au lactose?

Non. Il est important d’être à l’écoute de votre corps et de savoir quand aller chercher de l’aide, mais seuls les professionnels de la santé peuvent évaluer si une personne est intolérante au lactose ou non. Ces derniers peuvent également vous orienter dans la bonne direction pour que vous ne souffriez pas de carences ou que vous n’obteniez pas de mauvaises informations.

Cette ressource a été rendue possible grâce à une subvention éducative sans restriction de Laughing Cow.


Références

(1) NHS. 2016. Lactose Intolerance. https://www.nhs.uk/conditions/lactose-intolerance/

(2) Mayo Clinic Staff. 2018. Lactose intolerance.

mayoclinic.org/diseases-conditions/lactose-intolerance/symptoms-causes/syc-20374232

(3) Torborg L. 2016. Mayo Clinic Q & A: Lactose intolerance can develop at any age.

newsnetwork.mayoclinic.org/discussion/mayo-clinic-q-and-a-lactose-intolerance-can-develop-at-any-age/

(4) Malik, T. (2021) Lactose Intolerance. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK532285/

Qu’est-ce que l’intolérance au lactose? Symptômes et traitement

Avez-vous déjà eu mal au ventre après avoir mangé un repas riche en produits laitiers ou vous êtes-vous déjà senti.e gonflé.e après avoir mangé trop de pizza au fromage? L’intolérance au lactose est relativement courante, mais elle est souvent ignorée par les personnes ressentant des symptômes.

Qu’est-ce que l’intolérance au lactose?

L’intolérance au lactose est une capacité réduite à digérer le lactose, un sucre que l’on retrouve dans le lait et d’autres produits laitiers. L’intolérance au lactose n’est PAS une allergie. Une allergie au lait se caractérise par une réponse immunitaire à la protéine que contient le lait de vache et elle cause des irritations cutanées, des symptômes d’inflammation de l’œsophage ou de l’intestin ou, parfois, une réaction ou un choc anaphylactique potentiellement mortel. Une allergie alimentaire se produit lorsque votre système immunitaire réagit de manière excessive à une protéine alimentaire spécifique, causant une réaction allergique. Contrairement aux allergies alimentaires, les intolérances alimentaires n’impliquent pas le système immunitaire, mais surviennent lorsqu’une personne présente un déficit enzymatique en lactase (plus à ce sujet ci-dessous!). Une allergie au lait est habituellement diagnostiquée durant la première année de vie, alors que l’intolérance au lactose se développe plus souvent à l’âge adulte.

Regarder l'animation

Qu’arrive-t-il à mon corps si je suis intolérant.e au lactose? 

Normalement, lorsqu’une personne mange quelque chose qui contient du lactose, une enzyme qui est produite dans votre intestin grêle, appelée la lactase, décompose le lactose en éléments plus simples (qui sont des sucres simples, appelés le glucose et le galactose). Ces sucres simples sont ensuite capables d’être absorbés dans la circulation sanguine et vous donner l’énergie dont vous avez besoin.

Si vous êtes atteint.e d’intolérance au lactose, votre organisme ne produit pas assez de lactase pour décomposer le lactose, et, par conséquent, permet aux molécules non digérées de lactose de migrer dans les parties inférieures de l’intestin. Là, le lactose non digéré rencontre des bactéries qui commencent la digestion par le biais d’un processus de fermentation. (2) Le résultat de cette fermentation (hydrogène, dioxyde de carbone, gaz de méthane et acides gras à chaîne courte) entraîne les nombreux symptômes révélateurs d’une intolérance au lactose, comme les flatulences et la diarrhée.

L’intolérance au lactose est assez courante! Vous serez peut-être surpris.e d’apprendre qu’en vieillissant, vous produisez généralement de moins en moins de lactase. À l’âge adulte, jusqu’à 70 % des personnes ne produisent plus assez de lactase pour digérer correctement le lactose contenu dans le lait, ce qui provoque des symptômes lorsqu’elles consomment des produits laitiers. L'intolérance au lactose touche plus souvent les personnes d’origine non européenne. (1)

Quels sont les symptômes de l’intolérance au lactose?

Le déficit en lactase varie d’une personne à l’autre, et certaines personnes sont plus touchées que d’autres. La probabilité et la gravité des symptômes dépendent de la quantité d’enzymes de lactase que vous produisez et de la quantité de lactose ingéré. Si la quantité de lactose consommé surpasse la lactase disponible, des symptômes se développeront.

Les symptômes de l’intolérance au lactose apparaissent après avoir ingéré du lait ou des produits laitiers et incluent :

  • Crampes d’estomac
  • Diarrhée
  • Flatulences
  • Ballonnement
  • Nausées

Maux d’estomac et ballonnement

Les maux d’estomac et le ballonnement constituent des symptômes courants liés à l’intolérance au lactose chez les enfants et les adultes. Lorsque l’organisme est incapable de décomposer le lactose, ce dernier passe à travers l’intestin jusqu’à ce qu’il atteigne le côlon. Les glucides, comme le lactose, ne peuvent pas être absorbés par les cellules recouvrant le côlon, mais ils peuvent être fermentés et décomposés par les bactéries naturelles qui y prolifèrent, que l’on connaît sous le nom de flore microbienne.

Cette fermentation libère des acides gras à chaîne courte ainsi que des gaz, comme de l’hydrogène, du méthane et du dioxyde de carbone. Cette augmentation en acides et en gaz peut provoquer des maux et des crampes d’estomac . La douleur est généralement située autour du nombril et dans la partie inférieure du ventre.

La sensation de ballonnement est causée par une augmentation de l’eau et de gaz dans le côlon, ce qui entraîne l’expansion de la paroi intestinale que l’on appelle aussi une distension. Dans les cas graves, cela peut même causer des nausées et des vomissements. (3)

Diarrhée

Nous éprouvons tous de temps en temps ce symptôme. L’intolérance au lactose cause de la diarrhée en multipliant le volume d’eau dans le côlon, ce qui amplifie le volume et le contenu en liquide des selles.

Dans le côlon, la flore microbienne fermente le lactose qui se transforme en acides gras à chaîne courte et en gaz. La plupart de ces acides, mais pas tous, sont à nouveau absorbés dans le côlon. Les acides en trop et le lactose gonflent la quantité d’eau que l’organisme libère dans le côlon.

Ceci étant dit, il convient de prendre note que ce ne sont pas tous les glucides provenant du lactose qui causent de la diarrhée. En fait, de 2 à 20 % de tous les glucides consommés atteindront le côlon sous forme non digérée chez les personnes en santé. (4)

Production accrue de gaz

Chez les personnes ayant une intolérance au lactose, la flore microbienne du côlon devient très habile à fermenter le lactose en acides et en gaz, ce qui fait en sorte que plus de lactose est fermenté dans le côlon, provoquant ainsi plus de flatulences.

La quantité de gaz produite peut différer énormément d’une personne à l’autre en raison des différences dans l’efficacité de la flore microbienne ainsi que le taux de réabsorption des gaz par le côlon. (5)

Comment traiter l’intolérance au lactose?

Même s’il n’existe réellement aucun remède pour l’intolérance au lactose, la plupart des personnes gèrent leurs symptômes en diminuant la quantité de lactose dans leur alimentation ou utilisent des enzymes de lactase offertes sur le marché.

Diminuer son apport en lactose

Un régime alimentaire exempt de lactose exclut le lait et les produits laitiers contenant des quantités importantes de lactose. L’intolérance au lactose n’est pas un phénomène du tout ou rien, alors il pourrait être suffisant de diminuer la quantité de lactose dans votre régime alimentaire plutôt que de tout éviter.

Parmi les produits contenant du lactose à éviter (ou à consommer avec modération), notons :

  • Le lait entier et le lait écrémé
  • Le yogourt entier et le yogourt à faible teneur en gras
  • La crème
  • La crème glacée
  • Le lait au chocolat
  • Les fromages à pâte molle, comme le brie, le fromage cottage et le mozzarella

Astuces : Les produits, tels le beurre et les fromages vieillis à pâte dure, comme le parmesan, le fromage suisse et le cheddar contiennent un taux beaucoup plus faible en lactose et pourraient être plus faciles à digérer, parce qu’une grande partie du lactose est éliminé lors du processus de fabrication du fromage. Les aliments, tels le chocolat noir et le yogourt probiotique, sont également considérés comme contenant moins de lactose. N’importe quel produit ci-dessus étiqueté « sans lactose » est aussi une excellente option!

Il importe de noter que les personnes extrêmement sensibles au lactose doivent lire attentivement les étiquettes pour déceler toute source inattendue. Vous pourriez être surpris.e d’apprendre que le lactose est souvent utilisé comme agent de remplissage dans les comprimés sous ordonnance et en vente libre et pourrait être la raison pour laquelle les symptômes persistent malgré un régime alimentaire présumément sans lactose!

Le lactose est également présent en petites quantités dans une variété d’aliments transformés. Assurez-vous donc de vérifier les ingrédients et de consulter un.e diététiste si vous êtes incertain.e de vos choix alimentaires et que vous souhaitez adopter un régime alimentaire sans lactose.

Il existe heureusement un certain nombre d’aliments et de boissons de rechange disponibles dans les supermarchés pour remplacer le lait et les produits laitiers que vous pourriez avoir à diminuer. Les aliments et les boissons qui ne contiennent habituellement pas de lactose incluent des produits comme :

  • Le lait à base de plantes, comme le lait de soja, d’amande, d’avoine et de riz
  • Les yogourts et les fromages à base de soja ou de noix de coco
  • Les sorbets
  • Les aliments ayant un symbole « sans produits laitiers », comme la crème sans produit laitier

Plusieurs produits laitiers sans lactose sont également offerts, comme le lait, le yogourt, le fromage et la crème glacée sans lactose, ces derniers sont délicieux et conviennent aux personnes intolérantes au lactose. Ces options permettent à une personne vivant avec une intolérance au lactose de savourer les produits laitiers habituels sans devoir en sacrifier le goût ni la qualité!

Enzymes de la lactase

En prenant des enzymes de la lactase avant de consommer des aliments contenant des produits laitiers, vous pourriez éviter les symptômes de l’intolérance au lactose. Parmi les options disponibles, notons le lait à faible teneur en lactose avec de la lactase, qui est offert dans la plupart des supermarchés et les comprimés de lactase offerts dans les pharmacies. Consultez un.e diététiste ou votre médecin avant de commencer à utiliser des comprimés de lactase pour atténuer l’intolérance au lactose. (7)

Conclusion

La façon la plus simple et probablement la plus fiable pour diagnostiquer si une personne est intolérante au lactose ou non est de supprimer tous les produits contenant du lactose de son régime alimentaire durant 1 à 2 semaines et de voir si les symptômes s’atténuent. N’oubliez pas que les produits laitiers constituent une source importante de calcium et de vitamine D, alors les personnes qui souhaitent éviter les produits laitiers doivent s’assurer d’en obtenir en quantité adéquate, que ce soit à l’aide de suppléments de calcium/vitamine D ou d’aliments sans produits laitiers riches en calcium, notamment du lait de soja et d’autres laits à base de plantes, du tofu, des légumes verts, des jus d’agrumes enrichis et des produits sans lactose enrichis de calcium. (7)

Si vous présentez des signes d’intolérance au lactose, il est important de consommer avec modération les produits contenant du lactose. De plus, vous pouvez également introduire les variants sans lactose des produits laitiers habituels, comme le fromage, le lait et le yogourt. Les solutions de rechange sans lactose peuvent vous aider à profiter à nouveau des aliments que vous aimez, sans les effets secondaires!  

Ces ressources ont été rendues possibles grâce à une subvention éducative sans restriction de Black Diamond.


Références

(1) FCSD (2018). Qu’est-ce que l’intolérance au lactose?. https://cdhf.ca/fr/digestive-disorders/allergique-au-lait/quest-ce-que-lintolerance-au-lactose/

(2) Medline Plus. (2020). Lactose Intolerance.  https://medlineplus.gov/genetics/condition/lactose-intolerance/

(3) Sanderson, J. (2007). Review article: lactose intolerance in clinical practice – myths and realities. https://onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1111/j.1365-2036.2007.03557.x

(4) Hammer, J. (2012). Diarrhea caused by carbohydrate malabsorption. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22917167/

(5) Deng, Y. (2015). Lactose Intolerance in Adults: Biological Mechanism and Dietary Management. https://www.mdpi.com/2072-6643/7/9/5380/htm

(6) Chaudhuri, A. (2000). Lactose intolerance and neuromuscular symptoms. https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(05)74183-0/fulltext

(7) Malik, T. (2021) Lactose Intolerance. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK532285/