Œsophage de Barrett

Infographique sur L’œsophage de Barrett

 Infrographique qui explique le RGO: Le texte dit: L'OESOPHAGE DE BARRETT EST LE PRINCIPAL FACTEUR DE RISQUE DU CANCER DE L'OESOPHAGE4-11 LES BRÛLURES D'ESTOMAC FRÉQUENTES PEUVENT ÊTRE UN SIGNE QUE VOUS SOUFFREZ DE REFLUX GASTRO-OESOPHAGIEN (RGO), CE QUI PEUT ENTRAÎNER DES RISQUES GRAVES POUR LA SANTÉ. Les symptômes peuvent comprendre : Brûlures d'estomac Apnée du sommeil Douleur thoracique Éructations Régurgitation Toux chronique Les affirmations faites dans la présente brochure sont basées sur des études cliniques. © 2018 Medtronic. Tous droits réservés. Le logo Medtronic et plus loin, ensemble sont des marques de commerce de Medtronic. Toutes les autres marques de commerce sont la propriété d’une société affiliée à Medtronic. CA-ET-GR-0007-F-OH Rev. 2018/04 (US160066) 14 % Taux de survie des personnes atteintes de cancer de l'oesophage après cinq ans12. VOUS ÊTES ATTEINT DE RGO? Chez les adultes canadiens, 1 personne sur 6 est touchée par le RGO1,2 Jusqu’à 15 % des personnes atteintes de RGO pourraient développer l'oesophage de Barrett3 1. Fedorak et al, Canadian Digestive Health Foundation Public Impact Series: Gastroesophageal reflux disease in Canada: Incidence, prevalence, and direct and indirect economic impact, Can J Gastrolenterol 2010; 24(7):431-434 2. Vakil et al, The Montreal Definition and Classificatio of Gastroesophegeal Reflux Disease: A Global Evidence-Based Consensus, Am J Gastroenterol 2006; 101:1900-1920 3. American Society for Gastrointestinal Endoscopy, https://www.asge.org/home/for-patients/patient-information/understanding-gerd-barrett-39-s 4. Vaezi M, Zehrai A, Yuksel E, Testing for refractory gastroesophageal reflux disease, ASGE Leading Edge, 2012 Vol 2, No 2, 1-13, American Society Gastroenterology Esdoscopy, Page 1-2 5. Gilbert EW et al. Barrett’s esophagus: a review of the literature. J Gastrointest Surg 2011;15:708-1 6. Pohl H, Welch G et al. The role of over diagnosis and reclassification in the marked increase of esophageal adenocarcinoma incidence. J Natl Cancer Inst 2005;97:142-6 7. SEER Cancer Statistics Factsheets: Esophageal Cancer. National Cancer Institute. Bethesda, MD,http://seer.cancer.gov/statfacts/html/esoph.html 8. Dymedex Market Development Consulting, Strategic Market Assessment: Barrx - GI, October 30, 2014. 9. De Jonge PJ, et al. Risk of malignant progression in patients with Barrett’s oesophagus: a Dutch nationwide cohort study. Gut. 2010;59:1030-1036. 10. Pohl H, Welch G, et al. The role of over diagnosis and reclassification in the marked increase of esophageal adenocarcinoma incidence. J Natl Cancer Inst. 2005;97:142-6. 11. Hvid-Jensen F, et al. Incidence of adenocarcinoma among patients with Barrett’s esophagus. N Engl J Med. 2011;365:1375-83. 12. Canadian Cancer Society, Canadian Cancer Statistics 2017, Special topic: Pancreatic cancer APAISEZ LES BRÛLURES Mangez plus tôt que tard Un repas trop copieux le soir peut aggraver les brûlures d'estomac au coucher. Évitez les aliments déclencheurs Trouvez des options de rechange aux alimentsqui déclenchent vos brûlures d'estomac. Demandez si le RGO est la cause de vos brûlures d'estomac et d'autres symptômes. Pour en savoir plus, visitez : medtronic.ca/RefluxGastrique Prenez rendez-vous avec votre médecin de famille.

Infographique sur L’œsophage de Barrett

 Infrographique qui explique le RGO: Le texte dit: L'OESOPHAGE DE BARRETT EST LE PRINCIPAL FACTEUR DE RISQUE DU CANCER DE L'OESOPHAGE4-11 LES BRÛLURES D'ESTOMAC FRÉQUENTES PEUVENT ÊTRE UN SIGNE QUE VOUS SOUFFREZ DE REFLUX GASTRO-OESOPHAGIEN (RGO), CE QUI PEUT ENTRAÎNER DES RISQUES GRAVES POUR LA SANTÉ. Les symptômes peuvent comprendre : Brûlures d'estomac Apnée du sommeil Douleur thoracique Éructations Régurgitation Toux chronique Les affirmations faites dans la présente brochure sont basées sur des études cliniques. © 2018 Medtronic. Tous droits réservés. Le logo Medtronic et plus loin, ensemble sont des marques de commerce de Medtronic. Toutes les autres marques de commerce sont la propriété d’une société affiliée à Medtronic. CA-ET-GR-0007-F-OH Rev. 2018/04 (US160066) 14 % Taux de survie des personnes atteintes de cancer de l'oesophage après cinq ans12. VOUS ÊTES ATTEINT DE RGO? Chez les adultes canadiens, 1 personne sur 6 est touchée par le RGO1,2 Jusqu’à 15 % des personnes atteintes de RGO pourraient développer l'oesophage de Barrett3 1. Fedorak et al, Canadian Digestive Health Foundation Public Impact Series: Gastroesophageal reflux disease in Canada: Incidence, prevalence, and direct and indirect economic impact, Can J Gastrolenterol 2010; 24(7):431-434 2. Vakil et al, The Montreal Definition and Classificatio of Gastroesophegeal Reflux Disease: A Global Evidence-Based Consensus, Am J Gastroenterol 2006; 101:1900-1920 3. American Society for Gastrointestinal Endoscopy, https://www.asge.org/home/for-patients/patient-information/understanding-gerd-barrett-39-s 4. Vaezi M, Zehrai A, Yuksel E, Testing for refractory gastroesophageal reflux disease, ASGE Leading Edge, 2012 Vol 2, No 2, 1-13, American Society Gastroenterology Esdoscopy, Page 1-2 5. Gilbert EW et al. Barrett’s esophagus: a review of the literature. J Gastrointest Surg 2011;15:708-1 6. Pohl H, Welch G et al. The role of over diagnosis and reclassification in the marked increase of esophageal adenocarcinoma incidence. J Natl Cancer Inst 2005;97:142-6 7. SEER Cancer Statistics Factsheets: Esophageal Cancer. National Cancer Institute. Bethesda, MD,http://seer.cancer.gov/statfacts/html/esoph.html 8. Dymedex Market Development Consulting, Strategic Market Assessment: Barrx - GI, October 30, 2014. 9. De Jonge PJ, et al. Risk of malignant progression in patients with Barrett’s oesophagus: a Dutch nationwide cohort study. Gut. 2010;59:1030-1036. 10. Pohl H, Welch G, et al. The role of over diagnosis and reclassification in the marked increase of esophageal adenocarcinoma incidence. J Natl Cancer Inst. 2005;97:142-6. 11. Hvid-Jensen F, et al. Incidence of adenocarcinoma among patients with Barrett’s esophagus. N Engl J Med. 2011;365:1375-83. 12. Canadian Cancer Society, Canadian Cancer Statistics 2017, Special topic: Pancreatic cancer APAISEZ LES BRÛLURES Mangez plus tôt que tard Un repas trop copieux le soir peut aggraver les brûlures d'estomac au coucher. Évitez les aliments déclencheurs Trouvez des options de rechange aux alimentsqui déclenchent vos brûlures d'estomac. Demandez si le RGO est la cause de vos brûlures d'estomac et d'autres symptômes. Pour en savoir plus, visitez : medtronic.ca/RefluxGastrique Prenez rendez-vous avec votre médecin de famille.

Close

Where are you experiencing discomfort?

Click on the buttons on the body to the left or click from the list below where you are experiencing discomfort.