Œsophage de Barrett

Statistiques

Statistiques relatives à l’œsophage de Barrett

L’œsophage de Barrett est une maladie provoquée par la modification des cellules de la muqueuse de la partie inférieure de l’œsophage. L’œsophage de Barrett peut entraîner un adénocarcinome de l’œsophage.

Environ 0,5 % des personnes qui en sont atteintes développent un cancer de l’œsophage (Société canadienne du cancer, 2018).

La prévalence estimée de l’œsophage de Barrett est de 2 à 7 % (Macías-García et coll., 2016). L’œsophage de Barrett serait le résultat d’un reflux gastro-œsophagien pathologique (RGO). De 10 à 15 % des cas de RGO se détérioreront en œsophage de Barrett (Schlottmann et coll., 2018).

Références

Société canadienne du cancer, Cancer de l’œsophage – États précancéreux de l’œsophage, 2008.

  1. Macías-García et J. E. Domínguez-Muñoz, « Update on management of Barrett’s esophagus », World Journal of Gastrointestinal Pharmacology and Therapeutics, vol. 7, no2 (6 mai 2016), p. 227‑234.
  2. Schlottmann et coll., « Gastroesophageal reflux and Barrett’s esophagus: A pathway to esophageal adenocarcinoma », Updates in Surgery (23 Juillet 2018).

Statistiques

Statistiques relatives à l’œsophage de Barrett

L’œsophage de Barrett est une maladie provoquée par la modification des cellules de la muqueuse de la partie inférieure de l’œsophage. L’œsophage de Barrett peut entraîner un adénocarcinome de l’œsophage. Environ 0,5 % des personnes qui en sont atteintes développent un cancer de l’œsophage (Société canadienne du cancer, 2018). La prévalence estimée de l’œsophage de Barrett est de 2 à 7 % (Macías-García et coll., 2016). L’œsophage de Barrett serait le résultat d’un reflux gastro-œsophagien pathologique (RGO). De 10 à 15 % des cas de RGO se détérioreront en œsophage de Barrett (Schlottmann et coll., 2018).
Références
Société canadienne du cancer, Cancer de l’œsophage – États précancéreux de l’œsophage, 2008.
  1. Macías-García et J. E. Domínguez-Muñoz, « Update on management of Barrett’s esophagus », World Journal of Gastrointestinal Pharmacology and Therapeutics, vol. 7, no2 (6 mai 2016), p. 227‑234.
  2. Schlottmann et coll., « Gastroesophageal reflux and Barrett’s esophagus: A pathway to esophageal adenocarcinoma », Updates in Surgery (23 Juillet 2018).
Close

Where are you experiencing discomfort?

Click on the buttons on the body to the left or click from the list below where you are experiencing discomfort.