Cancer du Côlon

Qu’est-ce que le cancer du côlon?

Le cancer du côlon est une maladie qui se caractérise par des cellules cancéreuses se formant sur la paroi du gros intestin (côlon) la partie de votre système digestif qui absorbe l’eau et transforme les déchets alimentaires en selles.

Comment se développe le cancer du côlon?

Voici comment le cancer se développe habituellement : les cellules recouvrant la paroi du côlon peuvent parfois se former de façon anormale et commencer à se diviser rapidement, formant des croissances bénignes, appelées des polypes :

  1. Avec le temps, à mesure que les polypes grossissent
  2. certains d’entre eux deviennent malins ou cancéreux
  3. Ces cancers peuvent se développer sur la paroi du côlon et se propager à d’autres parties du corps
  4. Selon la quantité de cellules qui se sont propagées, on assigne au cancer du côlon une cote de 0 à 4 (appelée stade).

Causé par une combinaison de facteurs génétiques et environnementaux, le cancer du côlon peut affecter les personnes de tous âges, mais il est plus fréquent après l’âge de 50 ans. Bien que la plupart des cancers du côlon ne soient pas héréditaires, il se peut qu’une personne présente une prédisposition génétique si plusieurs de ses parents proches en ont été diagnostiqués ou s’ils ont été touchés par cette maladie avant l’âge de 60 ans.

Le cancer du côlon est-il courant?

Chaque année, environ 23 000 Canadiens sont diagnostiqués d’un cancer du côlon et 9 000 en mourront. Le cancer du côlon est le troisième cancer le plus répandu au Canada derrière le cancer de la prostate et du sein et la deuxième cause de décès liés au cancer au pays. C’est pourquoi toutes les personnes atteignant l’âge de 50 ans ou moins, si leur profil de risques suggère un dépistage plus précoce, devraient participer au programme provincial/territorial de dépistage du cancer du côlon. Un tel programme veille à ce que vous soyez testé et re-testé à des intervalles appropriés, ce qui pourrait vous sauver la vie.

Puis-je prévenir le cancer du côlon?

En plus du dépistage approprié, il existe des données probantes convaincantes qu’un régime alimentaire faible en gras et en viande et riche en fruits et légumes peut aider à vous protéger contre le cancer du côlon. Le fait de consommer des produits contenant de la farine de blé entier plutôt que de la farine de blé traité peut également aider à réduire vos risques, en plus de prendre assez de vitamine D. Santé Canada recommande que toute personne âgée de plus de 50 ans prenne 400 unités de vitamine D par jour (sauf avis contraire). Certains spécialistes recommandent également de prendre de l’acide folique, sauf si vous avez des antécédents familiaux de polypes ou de cancer.

Qu’est-ce que le cancer du côlon?

Le cancer du côlon est une maladie qui se caractérise par des cellules cancéreuses se formant sur la paroi du gros intestin (côlon) la partie de votre système digestif qui absorbe l’eau et transforme les déchets alimentaires en selles.

Comment se développe le cancer du côlon?

Voici comment le cancer se développe habituellement : les cellules recouvrant la paroi du côlon peuvent parfois se former de façon anormale et commencer à se diviser rapidement, formant des croissances bénignes, appelées des polypes :
  1. Avec le temps, à mesure que les polypes grossissent
  2. certains d’entre eux deviennent malins ou cancéreux
  3. Ces cancers peuvent se développer sur la paroi du côlon et se propager à d’autres parties du corps
  4. Selon la quantité de cellules qui se sont propagées, on assigne au cancer du côlon une cote de 0 à 4 (appelée stade).
Causé par une combinaison de facteurs génétiques et environnementaux, le cancer du côlon peut affecter les personnes de tous âges, mais il est plus fréquent après l’âge de 50 ans. Bien que la plupart des cancers du côlon ne soient pas héréditaires, il se peut qu’une personne présente une prédisposition génétique si plusieurs de ses parents proches en ont été diagnostiqués ou s’ils ont été touchés par cette maladie avant l’âge de 60 ans.

Le cancer du côlon est-il courant?

Chaque année, environ 23 000 Canadiens sont diagnostiqués d’un cancer du côlon et 9 000 en mourront. Le cancer du côlon est le troisième cancer le plus répandu au Canada derrière le cancer de la prostate et du sein et la deuxième cause de décès liés au cancer au pays. C’est pourquoi toutes les personnes atteignant l’âge de 50 ans ou moins, si leur profil de risques suggère un dépistage plus précoce, devraient participer au programme provincial/territorial de dépistage du cancer du côlon. Un tel programme veille à ce que vous soyez testé et re-testé à des intervalles appropriés, ce qui pourrait vous sauver la vie.

Puis-je prévenir le cancer du côlon?

En plus du dépistage approprié, il existe des données probantes convaincantes qu’un régime alimentaire faible en gras et en viande et riche en fruits et légumes peut aider à vous protéger contre le cancer du côlon. Le fait de consommer des produits contenant de la farine de blé entier plutôt que de la farine de blé traité peut également aider à réduire vos risques, en plus de prendre assez de vitamine D. Santé Canada recommande que toute personne âgée de plus de 50 ans prenne 400 unités de vitamine D par jour (sauf avis contraire). Certains spécialistes recommandent également de prendre de l’acide folique, sauf si vous avez des antécédents familiaux de polypes ou de cancer.
Close

Where are you experiencing discomfort?

Click on the buttons on the body to the left or click from the list below where you are experiencing discomfort.