Cancer du Côlon

Signes et symptômes de cancer du colon

Quels sont les symptômes du cancer du côlon?

La plupart des cancers du côlon sont détectés à l’aide d’un dépistage systématique, mais un médecin doit établir le diagnostic officiel. Les symptômes indiqués ci-dessous et à la page suivante peuvent indiquer un cancer du côlon bien que ce ne soit pas toujours le cas —, il est donc important de consulter votre médecin immédiatement si vous présentez l’un de ces symptômes. Votre médecin pourra alors décider si vous devez subir des tests.

Dans la plupart des cas, le cancer du côlon ne présente aucun symptôme, surtout au stade précoce de la maladie. Lorsque des symptômes se manifestent, ces derniers peuvent inclure :

Un changement de la fréquence des selles, comme :

  • Aller à la toilette plus ou moins souvent qu’à l’habitude
  • Souffrir de constipation : si la tumeur bloque une partie de l’intestin

Souffrir de diarrhée Durant plus de quelques semaines.

Des selles étroites ce qui pourrait signaler la présence d’un obstacle qui coince les excréments.

Du sang dans les selles la présence de sang rouge vif peut indiquer qu’une tumeur se trouve près de l’extrémité du côlon ou de l’anus, mais le sang est habituellement caché dans les selles

Une perte de poids involontaire et (ou) une perte d’appétit

Un sentiment d’enflure dans la zone rectale : une tumeur vers l’extrémité du côlon ou dans le rectum peut produire une sensation d’avoir « envie ». Il se peut aussi que vous ayez la sensation que vos intestins ne sont pas complètement vides

Nausées et vomissements : une grosse tumeur pourrait bloquer le côlon et empêcher le contenu du tractus digestif de descendre, causant un refoulement de nourriture qui peut engendrer des nausées et des vomissements

Gaz et ballonnements : il se peut qu’une tumeur obstrue le passage des selles qui retiennent de l’air et engendrent des gaz et une sensation de ballonnement.

Douleurs abdominales ou inconfort (p. ex. des crampes)

Fatigue : les tumeurs ont tendance à saigner, ce qui signifie que vous perdez du fer. Cette perte peut entraîner de l’anémie ferriprive et s’accompagner de fatigue extrême. Un test sanguin peut déterminer si vous souffrez d’anémie.

Facteurs de risque pour le cancer du côlon

Un facteur de risque est un élément qui rend une personne plus susceptible que la moyenne de développer une affection. Posez-vous les questions suivantes :

  • Êtes-vous âgé de 50 ans ou plus?
  • Avez-vous des antécédents familiaux de cancer du côlon?
  • Souffrez-vous de la maladie de Crohn ou de colite ulcéreuse?
  • Vous a-t-on déjà diagnostiqué des polypes ou un cancer du côlon de stade précoce?
  • Vous a-t-on diagnostiqué ou avez-vous des antécédents familiaux de syndromes héréditaires liés au cancer du côlon?
  • Consommez-vous un régime riche en calories, en gras et en viandes transformées, et faible en fibres, en légumes et en fruits? Des études suggèrent qu’un tel régime peut accroître les possibilités de développer un cancer du côlon.
  • Êtes-vous inactif? Cela pourrait accroître vos chances de développer un cancer du côlon, car l’inactivité fait en sorte que les déchets (les selles) restent plus longtemps dans le côlon.
  • Êtes-vous obèse?
  • Fumez-vous?
  • Consommez-vous beaucoup d’alcool?

Si vous avez répondu oui à quelques-unes de ces questions, il se peut que vous ayez un risque plus élevé que la moyenne de développer un cancer du côlon et vous devriez consulter votre médecin pour discuter de dépistage.

Comment savoir si je souffre du cancer du côlon?

Si un test détermine qu’il y a présence d’excroissances qui pourraient être cancéreuses, un échantillon des tissus suspects sera prélevé (biopsie) pour être analysé en laboratoire. Si le cancer est détecté, un pathologiste examinera les tissus afin de déterminer le stade du cancer. Il se peut aussi qu’on vous fasse subir d’autres tests pour en apprendre davantage au sujet de votre cancer.

Lorsqu’on connaît les détails du cancer, votre médecin élaborera un plan de traitement approprié pour vous.

 

Signes et symptômes de cancer du colon

Quels sont les symptômes du cancer du côlon?

La plupart des cancers du côlon sont détectés à l’aide d’un dépistage systématique, mais un médecin doit établir le diagnostic officiel. Les symptômes indiqués ci-dessous et à la page suivante peuvent indiquer un cancer du côlon bien que ce ne soit pas toujours le cas —, il est donc important de consulter votre médecin immédiatement si vous présentez l’un de ces symptômes. Votre médecin pourra alors décider si vous devez subir des tests. Dans la plupart des cas, le cancer du côlon ne présente aucun symptôme, surtout au stade précoce de la maladie. Lorsque des symptômes se manifestent, ces derniers peuvent inclure :

Un changement de la fréquence des selles, comme :

  • Aller à la toilette plus ou moins souvent qu’à l’habitude
  • Souffrir de constipation : si la tumeur bloque une partie de l’intestin
Souffrir de diarrhée Durant plus de quelques semaines. Des selles étroites ce qui pourrait signaler la présence d’un obstacle qui coince les excréments. Du sang dans les selles la présence de sang rouge vif peut indiquer qu’une tumeur se trouve près de l’extrémité du côlon ou de l’anus, mais le sang est habituellement caché dans les selles Une perte de poids involontaire et (ou) une perte d’appétit Un sentiment d’enflure dans la zone rectale : une tumeur vers l’extrémité du côlon ou dans le rectum peut produire une sensation d’avoir « envie ». Il se peut aussi que vous ayez la sensation que vos intestins ne sont pas complètement vides Nausées et vomissements : une grosse tumeur pourrait bloquer le côlon et empêcher le contenu du tractus digestif de descendre, causant un refoulement de nourriture qui peut engendrer des nausées et des vomissements Gaz et ballonnements : il se peut qu’une tumeur obstrue le passage des selles qui retiennent de l’air et engendrent des gaz et une sensation de ballonnement. Douleurs abdominales ou inconfort (p. ex. des crampes) Fatigue : les tumeurs ont tendance à saigner, ce qui signifie que vous perdez du fer. Cette perte peut entraîner de l’anémie ferriprive et s’accompagner de fatigue extrême. Un test sanguin peut déterminer si vous souffrez d’anémie.

Facteurs de risque pour le cancer du côlon

Un facteur de risque est un élément qui rend une personne plus susceptible que la moyenne de développer une affection. Posez-vous les questions suivantes :
  • Êtes-vous âgé de 50 ans ou plus?
  • Avez-vous des antécédents familiaux de cancer du côlon?
  • Souffrez-vous de la maladie de Crohn ou de colite ulcéreuse?
  • Vous a-t-on déjà diagnostiqué des polypes ou un cancer du côlon de stade précoce?
  • Vous a-t-on diagnostiqué ou avez-vous des antécédents familiaux de syndromes héréditaires liés au cancer du côlon?
  • Consommez-vous un régime riche en calories, en gras et en viandes transformées, et faible en fibres, en légumes et en fruits? Des études suggèrent qu’un tel régime peut accroître les possibilités de développer un cancer du côlon.
  • Êtes-vous inactif? Cela pourrait accroître vos chances de développer un cancer du côlon, car l’inactivité fait en sorte que les déchets (les selles) restent plus longtemps dans le côlon.
  • Êtes-vous obèse?
  • Fumez-vous?
  • Consommez-vous beaucoup d’alcool?
Si vous avez répondu oui à quelques-unes de ces questions, il se peut que vous ayez un risque plus élevé que la moyenne de développer un cancer du côlon et vous devriez consulter votre médecin pour discuter de dépistage.

Comment savoir si je souffre du cancer du côlon?

Si un test détermine qu’il y a présence d’excroissances qui pourraient être cancéreuses, un échantillon des tissus suspects sera prélevé (biopsie) pour être analysé en laboratoire. Si le cancer est détecté, un pathologiste examinera les tissus afin de déterminer le stade du cancer. Il se peut aussi qu’on vous fasse subir d’autres tests pour en apprendre davantage au sujet de votre cancer. Lorsqu’on connaît les détails du cancer, votre médecin élaborera un plan de traitement approprié pour vous.  
Close

Where are you experiencing discomfort?

Click on the buttons on the body to the left or click from the list below where you are experiencing discomfort.