Constipation

Vivre positivement avec la constipation

Même si vous ne pouvez pas éliminer toute forme de constipation, il se peut que vous puissiez en réduire la fréquence ou la gravité en mangeant suffisamment de fibres, en buvant assez de liquides, en faisant de l’exercice et en adoptant de saines habitudes pour aller aux toilettes.

Aliments et boissons :

Commencez par essayer de consommer environ 18 grammes de fibres par jour, que vous pouvez graduellement augmenter à 20-30 grammes. (Référez-vous au contenu en fibres sur les étiquettes des aliments ou en ligne.) De même, si vous êtes comme la plupart des adultes et que vous ne buvez pas assez de liquides, augmentez graduellement votre consommation en buvant de l’eau et des bouillons, tout en réduisant votre consommation de caféine, d’alcool et de boissons sucrées.

Exercice :

Pour plusieurs personnes, faire de l’exercice régulièrement peut améliorer les symptômes de la constipation, en plus de vous mettre de bonne humeur, de vous donner plus d’énergie et d’améliorer votre forme physique en général. Essayez de faire au moins 30 minutes de marche ou d’activité physique cinq jours par semaine.

Habitudes pour aller aux toilettes :

Adoptez une bonne « hygiène de toilette » en fixant une heure – idéalement le matin ou environ 30 minutes après un repas – pour aller à la selle. Quand vous sentez l’envie d’aller à la selle, ne l’ignorez pas, car cela pourrait accroître considérablement vos chances de souffrir de constipation. Une connaissance adéquate des installations locales contribuera à ce que vous trouviez une toilette rapidement quand vous avez envie. Lorsque vous utilisez la toilette, assurez-vous d’avoir assez de temps et d’intimité pour vous sentir assez à l’aise pour aller à la selle.

Routine quotidienne régulière :

Essayez de maintenir un mode de vie régulier. En règle générale, plus vos habitudes alimentaires et de sommeil sont régulières, mieux fonctionneront vos intestins.

Préparer votre rendez-vous avec votre professionnel de la santé

Peu importe votre diagnostic, une bonne communication avec votre médecin constitue un élément important pour la gestion de votre santé digestive. Afin de vous assurer que tous vos médecins possèdent les renseignements les plus précis à votre sujet, il serait bon de tenir un journal dans lequel vous :

  • Consignez les symptômes qui vous tracassent, et depuis combien de temps vous en souffrez.
  • Consignez vos renseignements personnels et médicaux, y compris tout changement récent ou événement stressant dans votre vie.
  • Notez les déclencheurs (comme les aliments, le stress, les activités ou votre cycle menstruel) qui semblent faire empirer vos symptômes.
  • Dressez une liste des médicaments que vous prenez, y compris les troubles pour lesquels vous les prenez; cette liste doit inclure les médicaments en vente libre, les probiotiques ou les produits à base d’herbes médicinales que vous prenez. Notez également, le cas échéant, les médicaments qui semblent influencer vos symptômes.
  • Dressez une liste de questions liées à votre santé que vous aimeriez poser à votre médecin lors de votre rendez-vous.

 

Vivre positivement avec la constipation

Même si vous ne pouvez pas éliminer toute forme de constipation, il se peut que vous puissiez en réduire la fréquence ou la gravité en mangeant suffisamment de fibres, en buvant assez de liquides, en faisant de l’exercice et en adoptant de saines habitudes pour aller aux toilettes.

Aliments et boissons :

Commencez par essayer de consommer environ 18 grammes de fibres par jour, que vous pouvez graduellement augmenter à 20-30 grammes. (Référez-vous au contenu en fibres sur les étiquettes des aliments ou en ligne.) De même, si vous êtes comme la plupart des adultes et que vous ne buvez pas assez de liquides, augmentez graduellement votre consommation en buvant de l’eau et des bouillons, tout en réduisant votre consommation de caféine, d’alcool et de boissons sucrées.

Exercice :

Pour plusieurs personnes, faire de l’exercice régulièrement peut améliorer les symptômes de la constipation, en plus de vous mettre de bonne humeur, de vous donner plus d’énergie et d’améliorer votre forme physique en général. Essayez de faire au moins 30 minutes de marche ou d’activité physique cinq jours par semaine.

Habitudes pour aller aux toilettes :

Adoptez une bonne « hygiène de toilette » en fixant une heure – idéalement le matin ou environ 30 minutes après un repas – pour aller à la selle. Quand vous sentez l’envie d’aller à la selle, ne l’ignorez pas, car cela pourrait accroître considérablement vos chances de souffrir de constipation. Une connaissance adéquate des installations locales contribuera à ce que vous trouviez une toilette rapidement quand vous avez envie. Lorsque vous utilisez la toilette, assurez-vous d’avoir assez de temps et d’intimité pour vous sentir assez à l’aise pour aller à la selle.

Routine quotidienne régulière :

Essayez de maintenir un mode de vie régulier. En règle générale, plus vos habitudes alimentaires et de sommeil sont régulières, mieux fonctionneront vos intestins.

Préparer votre rendez-vous avec votre professionnel de la santé

Peu importe votre diagnostic, une bonne communication avec votre médecin constitue un élément important pour la gestion de votre santé digestive. Afin de vous assurer que tous vos médecins possèdent les renseignements les plus précis à votre sujet, il serait bon de tenir un journal dans lequel vous :
  • Consignez les symptômes qui vous tracassent, et depuis combien de temps vous en souffrez.
  • Consignez vos renseignements personnels et médicaux, y compris tout changement récent ou événement stressant dans votre vie.
  • Notez les déclencheurs (comme les aliments, le stress, les activités ou votre cycle menstruel) qui semblent faire empirer vos symptômes.
  • Dressez une liste des médicaments que vous prenez, y compris les troubles pour lesquels vous les prenez; cette liste doit inclure les médicaments en vente libre, les probiotiques ou les produits à base d’herbes médicinales que vous prenez. Notez également, le cas échéant, les médicaments qui semblent influencer vos symptômes.
  • Dressez une liste de questions liées à votre santé que vous aimeriez poser à votre médecin lors de votre rendez-vous.
 
Close

Where are you experiencing discomfort?

Click on the buttons on the body to the left or click from the list below where you are experiencing discomfort.