Gastroparésie

Qu’est-ce que la gastroparésie?

On se réfère aussi souvent à la gastroparésie sous le terme de vidange gastrique retardée. Le terme « gastrique » se réfère à l’estomac. Habituellement, l’estomac évacue son contenu de manière disciplinée dans l’intestin grêle. Avec la gastroparésie, les contractions musculaires permettant aux aliments de se déplacer dans le tube digestif ne fonctionnent pas normalement et l’estomac ne se vide pas assez vite. La gastroparésie se caractérise par des symptômes à long terme associés à une vidange gastrique retardée en l’absence de toute obstruction ou de tout blocage visibles. Un test permet de confirmer un problème de vidange gastrique retardée.

 

Qu’est-ce qui cause la gastroparésie?

Les causes de la gastroparésie sont souvent obscures. On a cependant observé que dans plusieurs cas, la gastroparésie était causée par des dommages au nerf pneumogastrique (un lien important allant des intestins au cerveau.)

Le nerf pneumogastrique est responsable de la gestion des mécanismes complexes de votre tube digestif, notamment de communiquer aux muscles de votre estomac quand se contracter et déplacer les aliments dans l’intestin grêle. Un nerf pneumogastrique endommagé ne peut pas envoyer normalement des signaux aux muscles de votre estomac, faisant en sorte que les aliments restent dans votre estomac pour une période de temps prolongée, plutôt que d’être poussés dans votre intestin grêle pour poursuivre le processus de digestion.

Les facteurs causant des dommages au nerf pneumogastrique peuvent être attribués à des maladies, comme le diabète, ou à une chirurgie à l’estomac ou à l’intestin grêle.

 

Qui est à risque de développer la gastroparésie?

  • Les personnes atteintes de diabète
  • Les personnes ayant subi une chirurgie abdominale ou œsophagienne
  • Les personnes ayant souffert d’une infection ou d’un virus
  • Certains médicaments peuvent ralentir la vitesse de vidange de l’estomac, comme les analgésiques narcotiques
  • Les personnes atteintes de sclérodermie (une maladie des tissus conjonctifs)
  • Les personnes atteintes de maladies du système nerveux, comme la maladie de Parkinson ou la sclérose en plaques
  • Les personnes souffrant d’hypothyroïdie (insuffisance de la fonction thyroïdienne)
  • Les femmes sont plus susceptibles de développer la gastroparésie que les hommes

Qu’est-ce que la gastroparésie?

On se réfère aussi souvent à la gastroparésie sous le terme de vidange gastrique retardée. Le terme « gastrique » se réfère à l’estomac. Habituellement, l’estomac évacue son contenu de manière disciplinée dans l’intestin grêle. Avec la gastroparésie, les contractions musculaires permettant aux aliments de se déplacer dans le tube digestif ne fonctionnent pas normalement et l’estomac ne se vide pas assez vite. La gastroparésie se caractérise par des symptômes à long terme associés à une vidange gastrique retardée en l’absence de toute obstruction ou de tout blocage visibles. Un test permet de confirmer un problème de vidange gastrique retardée.  

Qu’est-ce qui cause la gastroparésie?

Les causes de la gastroparésie sont souvent obscures. On a cependant observé que dans plusieurs cas, la gastroparésie était causée par des dommages au nerf pneumogastrique (un lien important allant des intestins au cerveau.) Le nerf pneumogastrique est responsable de la gestion des mécanismes complexes de votre tube digestif, notamment de communiquer aux muscles de votre estomac quand se contracter et déplacer les aliments dans l’intestin grêle. Un nerf pneumogastrique endommagé ne peut pas envoyer normalement des signaux aux muscles de votre estomac, faisant en sorte que les aliments restent dans votre estomac pour une période de temps prolongée, plutôt que d’être poussés dans votre intestin grêle pour poursuivre le processus de digestion. Les facteurs causant des dommages au nerf pneumogastrique peuvent être attribués à des maladies, comme le diabète, ou à une chirurgie à l’estomac ou à l’intestin grêle.  

Qui est à risque de développer la gastroparésie?

  • Les personnes atteintes de diabète
  • Les personnes ayant subi une chirurgie abdominale ou œsophagienne
  • Les personnes ayant souffert d’une infection ou d’un virus
  • Certains médicaments peuvent ralentir la vitesse de vidange de l’estomac, comme les analgésiques narcotiques
  • Les personnes atteintes de sclérodermie (une maladie des tissus conjonctifs)
  • Les personnes atteintes de maladies du système nerveux, comme la maladie de Parkinson ou la sclérose en plaques
  • Les personnes souffrant d’hypothyroïdie (insuffisance de la fonction thyroïdienne)
  • Les femmes sont plus susceptibles de développer la gastroparésie que les hommes
Close

Where are you experiencing discomfort?

Click on the buttons on the body to the left or click from the list below where you are experiencing discomfort.