La maladie diverticulaire

Statistiques

  • Le risque de maladie diverticulaire symptomatique est négligeable chez les personnes âgées de 35 ans ou moins. Cependant, à l’âge de 55 ans, le risque augmente par un facteur de 10 et s’élève à 40 fois à l’âge de 75 ans.
  • Le diverticule est une hernie de la muqueuse à travers des points faibles dans la paroi musculaire du côlon causant des poches. Les diverticuloses signifient la présence de diverticules – des protubérances en cul-de-sac qui se forment au niveau de la paroi du côlon.
  • Les coûts directs associés à la maladie diverticulaire sont de 88,6 millions de dollars par année.
  • La gestion de la maladie diverticulaire coûte 90,3 millions de dollars canadiens chaque année.
  • 50 p. cent des Canadiens âgés de plus de 80 ans développent une maladie diverticulaire.
  • Le taux élevé de l’hospitalisation et de l’intervention chirurgicale de la maladie la rend une des cinq maladies digestives les plus chères à gérer, précédée par le syndrome du côlon irritable et les maladies inflammatoires de l’intestin.
  • En Ontario, la prévalence de la maladie diverticulaire symptomatique nécessitant une hospitalisation est trois fois plus élevée que la moyenne nationale.
  • Chaque année, plus de 400 Canadiens meurent en raison de complications associées à la maladie diverticulaire.
  • Chaque année 3 309 Canadiens subissent une intervention chirurgicale afin de traiter leur maladie diverticulaire mortelle.
  • Plus de 130 000 Canadiens sont atteints par une maladie diverticulaire.
  • Au Canada, 13 000 personnes sont admises à l’hôpital chaque année à cause de la maladie diverticulaire.
  • Des saignements récurrents chez les patients atteints de diverticuloses augmentent considérablement les frais de soins de santé de cette maladie.
  • à présent, il n’existe aucun facteur de risque connu autre que l’âge avancé.

Statistiques

  • Le risque de maladie diverticulaire symptomatique est négligeable chez les personnes âgées de 35 ans ou moins. Cependant, à l'âge de 55 ans, le risque augmente par un facteur de 10 et s'élève à 40 fois à l'âge de 75 ans.
  • Le diverticule est une hernie de la muqueuse à travers des points faibles dans la paroi musculaire du côlon causant des poches. Les diverticuloses signifient la présence de diverticules - des protubérances en cul-de-sac qui se forment au niveau de la paroi du côlon.
  • Les coûts directs associés à la maladie diverticulaire sont de 88,6 millions de dollars par année.
  • La gestion de la maladie diverticulaire coûte 90,3 millions de dollars canadiens chaque année.
  • 50 p. cent des Canadiens âgés de plus de 80 ans développent une maladie diverticulaire.
  • Le taux élevé de l'hospitalisation et de l'intervention chirurgicale de la maladie la rend une des cinq maladies digestives les plus chères à gérer, précédée par le syndrome du côlon irritable et les maladies inflammatoires de l'intestin.
  • En Ontario, la prévalence de la maladie diverticulaire symptomatique nécessitant une hospitalisation est trois fois plus élevée que la moyenne nationale.
  • Chaque année, plus de 400 Canadiens meurent en raison de complications associées à la maladie diverticulaire.
  • Chaque année 3 309 Canadiens subissent une intervention chirurgicale afin de traiter leur maladie diverticulaire mortelle.
  • Plus de 130 000 Canadiens sont atteints par une maladie diverticulaire.
  • Au Canada, 13 000 personnes sont admises à l'hôpital chaque année à cause de la maladie diverticulaire.
  • Des saignements récurrents chez les patients atteints de diverticuloses augmentent considérablement les frais de soins de santé de cette maladie.
  • à présent, il n'existe aucun facteur de risque connu autre que l'âge avancé.