La maladie diverticulaire

Vivre Avec Maladie Diverticulaire

Gestion de vos symptômes

En général, augmenter la quantité de fibres dans le régime alimentaire et boire une quantité suffisante de liquide est recommandée afin d’apaiser les symptômes de la maladie. Bien que ces mesures ne semblent pas réduire la taille des diverticules présents ou les faire disparaitre, un régime alimentaire riche en fibres peut ralentir le développement d’autres diverticules. Il n’y a aucune preuve que le fait de consommer des aliments comme le maïs soufflé ou ceux avec les petites graines tels que les fraises ou les tomates soit utile, même si ces mesures ont été recommandées dans le passé.

Options de traitement

Les cas bénins répondent habituellement aux antibiotiques, et ne présentent plus de complications.

Dans les cas plus sévères où les patients souffrent de poussées actives et fréquentes, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. La chirurgie n’est pas généralement requise mais elle est parfois effectuée chez des patients souffrant de complications graves ou fréquentes. Souvent les 2 extrémités de l’intestin peuvent être suturées immédiatement. S’il y a une infection, une connexion temporaire entre l’intestin et la peau (colostomie) est formée afin d’éviter de relier l’intestin infecté. Cette chirurgie peut être effectuée plus tard lorsque l’intestin est reconnecté. Les perspectives à long terme sont bonnes.

Vivre Avec Maladie Diverticulaire

Gestion de vos symptômes

En général, augmenter la quantité de fibres dans le régime alimentaire et boire une quantité suffisante de liquide est recommandée afin d'apaiser les symptômes de la maladie. Bien que ces mesures ne semblent pas réduire la taille des diverticules présents ou les faire disparaitre, un régime alimentaire riche en fibres peut ralentir le développement d'autres diverticules. Il n'y a aucune preuve que le fait de consommer des aliments comme le maïs soufflé ou ceux avec les petites graines tels que les fraises ou les tomates soit utile, même si ces mesures ont été recommandées dans le passé.

Options de traitement

Les cas bénins répondent habituellement aux antibiotiques, et ne présentent plus de complications. Dans les cas plus sévères où les patients souffrent de poussées actives et fréquentes, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. La chirurgie n'est pas généralement requise mais elle est parfois effectuée chez des patients souffrant de complications graves ou fréquentes. Souvent les 2 extrémités de l'intestin peuvent être suturées immédiatement. S'il y a une infection, une connexion temporaire entre l'intestin et la peau (colostomie) est formée afin d'éviter de relier l'intestin infecté. Cette chirurgie peut être effectuée plus tard lorsque l'intestin est reconnecté. Les perspectives à long terme sont bonnes.
Close

Where are you experiencing discomfort?

Click on the buttons on the body to the left or click from the list below where you are experiencing discomfort.