l’infection gastro-intestinale à E. coli

Qu’est-ce qu’une infection gastro-intestinale à E. coli?

La bactérie Escherichia coli, plus communément appelée E. coli, fait référence à une bactérie en forme de tige que l’on retrouve fréquemment dans le gros intestin des humains et des animaux. Bien que la plupart des souches d’E.coli ne causent pas de maladies graves, certaines souches peuvent rendre les personnes malades, causant de graves crampes abdominales, de la diarrhée et des vomissements.

Au Canada, environ 440 cas d’infection intestinale à E.coli sont signalés par année, ce qui coûte aux Canadiens 440 millions de dollars en perte de productivité et en soins de santé.

Qu’est-ce qui cause l’infection gastro-intestinale à E. coli?

Les infections à E. coli sont généralement causées par :

  • l’ingestion d’aliments contaminés
  • la consommation d’eau contaminée
  • des contacts directs avec une personne infectée à la bactérie E. coli, ou
  • des contacts avec des animaux porteurs de la bactérie.

Il peut y avoir contamination lorsque la nourriture est manipulée par une personne infectée par la bactérie E. coli, ou contamination croisée lorsque des pratiques insalubres de manipulation des aliments sont utilisées.

Les fruits et les légumes crus peuvent être contaminés par la bactérie E. coli lorsqu’ils sont cultivés dans des champs qui les exposent à du fumier mal composté, de l’eau contaminée ou des travailleurs agricoles infectés.

Les ruisseaux, les rivières et l’eau utilisés pour irriguer les récoltes peuvent devenir contaminés par des matières fécales humaines et animales portant la bactérie E. coli. Le système municipal d’alimentation en eau potable utilise généralement du chlore, des rayons ultraviolets ou de l’ozone pour supprimer la bactérie E. coli. Les sources privées d’eau potable, comme les puits, sont plus préoccupantes pour la transmission de la bactérie E. coli parce que de nombreux puits ne possèdent pas de système de désinfection.

Risques de graves infections gastro-intestinales à E. coli

La déshydratation est possiblement un grave facteur de risque, surtout chez les enfants, les personnes âgées et les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

Parmi les symptômes de la déshydratation, notons la diminution de la quantité d’urine éliminée, la bouche sèche, la gorge sèche, la pâleur et des étourdissements debout. Les enfants souffrant de déshydratation peuvent pleurer sans avoir de larmes ou n’en avoir que très peu, être léthargiques ou irritables.

Une déshydratation sévère peut être grave et peut nécessiter de la réhydratation à l’hôpital. Si vous pensez que vous ou une personne dont vous prenez soin souffrez de déshydratation, contactez votre fournisseur de soins de santé.

Environ 5 à 10 pour cent des personnes qui contractent la bactérie E. coli développent un trouble appelé le syndrome hémolytique et urémique (SHU). Le SHU est une maladie des reins et du sang qui peut être mortelle. Les symptômes du SHU peuvent inclure la confusion, des saignements anormaux ou des ecchymoses et des crises. Le SHU peut aussi nécessiter des transfusions sanguines et de la dialyse. Les dommages que cause le SHU aux reins peuvent être permanents, il est donc très important d’être diagnostiqué et de commencer un traitement le plus rapidement possible.

Pour réduire le risque de développer une infection à E. coli lorsque vous voyagez

La diarrhée du voyageur, qui peut être causée par la bactérie E. coli, est la maladie la plus courante à affecter les personnes qui voyagent à l’étranger. Les voyageurs courent plus de risques lorsqu’ils se rendent dans des destinations ayant des normes d’hygiène et de désinfection médiocres et (ou) des endroits où les pratiques de manipulation des aliments sont insalubres.

Afin de prévenir la diarrhée du voyageur :

  • Discutez des options de prévention et de traitement de la diarrhée du voyageur avec votre fournisseur de soins 6 semaines avant votre départ Envisagez d’obtenir des ordonnances de médicaments ou un vaccin oral pour vous protéger contre la diarrhée du voyageur avant votre départ
  • Lavez vos mains avec du savon sous l’eau chaude du robinet durant au moins 20 secondes avant de manger, après être allé aux toilettes ou après avoir touché des animaux
  • Utilisez un désinfectant pour les mains à base d’alcool si vous n’avez pas accès à de l’eau et du savon
  • Évitez de manger des aliments et des boissons qui présentent un risque élevé, comme de la viande ou

Qu’est-ce qu’une infection gastro-intestinale à E. coli?

La bactérie Escherichia coli, plus communément appelée E. coli, fait référence à une bactérie en forme de tige que l’on retrouve fréquemment dans le gros intestin des humains et des animaux. Bien que la plupart des souches d’E.coli ne causent pas de maladies graves, certaines souches peuvent rendre les personnes malades, causant de graves crampes abdominales, de la diarrhée et des vomissements. Au Canada, environ 440 cas d’infection intestinale à E.coli sont signalés par année, ce qui coûte aux Canadiens 440 millions de dollars en perte de productivité et en soins de santé.

Qu’est-ce qui cause l’infection gastro-intestinale à E. coli?

Les infections à E. coli sont généralement causées par :
  • l’ingestion d’aliments contaminés
  • la consommation d’eau contaminée
  • des contacts directs avec une personne infectée à la bactérie E. coli, ou
  • des contacts avec des animaux porteurs de la bactérie.
Il peut y avoir contamination lorsque la nourriture est manipulée par une personne infectée par la bactérie E. coli, ou contamination croisée lorsque des pratiques insalubres de manipulation des aliments sont utilisées. Les fruits et les légumes crus peuvent être contaminés par la bactérie E. coli lorsqu’ils sont cultivés dans des champs qui les exposent à du fumier mal composté, de l’eau contaminée ou des travailleurs agricoles infectés. Les ruisseaux, les rivières et l’eau utilisés pour irriguer les récoltes peuvent devenir contaminés par des matières fécales humaines et animales portant la bactérie E. coli. Le système municipal d’alimentation en eau potable utilise généralement du chlore, des rayons ultraviolets ou de l’ozone pour supprimer la bactérie E. coli. Les sources privées d’eau potable, comme les puits, sont plus préoccupantes pour la transmission de la bactérie E. coli parce que de nombreux puits ne possèdent pas de système de désinfection.

Risques de graves infections gastro-intestinales à E. coli

La déshydratation est possiblement un grave facteur de risque, surtout chez les enfants, les personnes âgées et les personnes dont le système immunitaire est affaibli. Parmi les symptômes de la déshydratation, notons la diminution de la quantité d’urine éliminée, la bouche sèche, la gorge sèche, la pâleur et des étourdissements debout. Les enfants souffrant de déshydratation peuvent pleurer sans avoir de larmes ou n’en avoir que très peu, être léthargiques ou irritables. Une déshydratation sévère peut être grave et peut nécessiter de la réhydratation à l’hôpital. Si vous pensez que vous ou une personne dont vous prenez soin souffrez de déshydratation, contactez votre fournisseur de soins de santé. Environ 5 à 10 pour cent des personnes qui contractent la bactérie E. coli développent un trouble appelé le syndrome hémolytique et urémique (SHU). Le SHU est une maladie des reins et du sang qui peut être mortelle. Les symptômes du SHU peuvent inclure la confusion, des saignements anormaux ou des ecchymoses et des crises. Le SHU peut aussi nécessiter des transfusions sanguines et de la dialyse. Les dommages que cause le SHU aux reins peuvent être permanents, il est donc très important d’être diagnostiqué et de commencer un traitement le plus rapidement possible.

Pour réduire le risque de développer une infection à E. coli lorsque vous voyagez

La diarrhée du voyageur, qui peut être causée par la bactérie E. coli, est la maladie la plus courante à affecter les personnes qui voyagent à l’étranger. Les voyageurs courent plus de risques lorsqu’ils se rendent dans des destinations ayant des normes d’hygiène et de désinfection médiocres et (ou) des endroits où les pratiques de manipulation des aliments sont insalubres.

Afin de prévenir la diarrhée du voyageur :

  • Discutez des options de prévention et de traitement de la diarrhée du voyageur avec votre fournisseur de soins 6 semaines avant votre départ Envisagez d’obtenir des ordonnances de médicaments ou un vaccin oral pour vous protéger contre la diarrhée du voyageur avant votre départ
  • Lavez vos mains avec du savon sous l’eau chaude du robinet durant au moins 20 secondes avant de manger, après être allé aux toilettes ou après avoir touché des animaux
  • Utilisez un désinfectant pour les mains à base d’alcool si vous n’avez pas accès à de l’eau et du savon
  • Évitez de manger des aliments et des boissons qui présentent un risque élevé, comme de la viande ou
Close

Where are you experiencing discomfort?

Click on the buttons on the body to the left or click from the list below where you are experiencing discomfort.