L’insuffisance pancréatique exocrine

Foire aux questions et statistiques

Foire aux questions

Comment saurai-je si mon traitement fonctionne?

Il n’existe aucune unanimité scientifique quant au succès du traitement de substitution par enzymes pancréatiques pour traiter l’IPE. Le principal moyen de mesurer le succès du traitement consiste à observer s’il y a amélioration des symptômes, un gain de poids et une meilleure nutrition. Il se peut aussi que vous éprouviez moins de douleurs abdominales et de flatulences et vos visites à la salle de bain pourraient être moins fréquentes.

Vous augmenterez vos chances de réussite en suivant les recommandations de votre médecin et de votre pharmacien et en prenant vos enzymes à chaque repas. Renseignez-vous auprès de votre médecin pour vous assurer de tirer tous les bienfaits de votre traitement.

Devrais-je éviter certains aliments?

Si vous êtes atteint d’insuffisance pancréatique exocrine (IPE), le simple fait de déterminer quoi manger peut poser problème. Vous devez vous assurer d’absorber assez de nutriments et de vitamines, mais vous devez également éviter les aliments qui irritent votre tube digestif. Qui plus est, certains troubles associés à l’IPE, comme la fibrose kystique, la maladie de Crohn, la maladie cœliaque et le diabète, présentent aussi des exigences diététiques particulières.

Heureusement, un régime équilibré allié au traitement de substitution par enzymes pancréatiques peut aider à apaiser vos symptômes et à améliorer votre qualité de vie. Renseignez-vous auprès de votre médecin pour connaître les aliments que vous devriez éviter.

Dois-je prendre des suppléments?

Si vous êtes atteint d’IPE, vous aurez peut-être à prendre des vitamines pour remplacer celles que votre organisme a de la difficulté à absorber. Demandez à votre médecin à quels types de symptômes vous devez vous attendre si vous souffrez de malnutrition et ce que vous pouvez faire pour veiller à absorber assez de vitamines dans votre régime alimentaire.

Quand devrais-je retourner pour une visite de suivi?

Il est important que vous travailliez en équipe avec votre médecin ou votre gastroentérologue et que vous vous rendiez à vos rendez-vous de routine prévus. Lors de ces rendez-vous, vos fournisseurs de soins s’assureront que votre plan de traitement peut être suivi de près et que les complications liées à l’IPE peuvent être détectées de façon précoce.

Que faire si mon traitement ne fonctionne pas?

Si votre traitement ne fonctionne pas tout de suite, n’abandonnez pas. Le traitement peut prendre d’une à deux semaines avant d’agir et d’observer une amélioration de vos symptômes. N’oubliez pas de prendre votre traitement de substitution par enzymes pancréatiques avec chaque repas et collation. Votre traitement ne peut fonctionner si vous ne le prenez pas.

Discutez avec votre médecin, car il est le seul pouvant ajuster la posologie de votre traitement de substitution par enzymes pancréatiques. Votre posologie est peut-être trop faible ou vous avez peut-être besoin d’autres médicaments. N’oubliez pas qu’il existe d’autres options si vos symptômes ne s’améliorent pas.

Quel genre de régime alimentaire devrais-je suivre?

Auparavant, les médecins recommandaient un régime alimentaire faible en gras pour les personnes atteintes d’IPE. Ces recommandations ont changé étant donné que l’on sait maintenant qu’un régime alimentaire faible en gras pourrait aggraver vos symptômes de malnutrition et que vous devez consommer des gras pour aider votre organisme à absorber certaines vitamines. Certains gras sont cependant meilleurs pour vous que d’autres. Si vous êtes incertain quant à la façon de maintenir un régime équilibré et sain, demandez à votre médecin et un nutritionniste de vous aider à planifier des repas sains qui aideront à réduire vos symptômes.

Quelle posologie devrais-je prendre pour mon traitement de substitution par enzymes pancréatiques?

Votre médecin recommandera la posologie de votre traitement de substitution par enzymes pancréatiques. Vous en prendrez moins avec vos collations qu’avec vos repas. Il se peut que vous deviez prendre une plus grande quantité d’enzymes si vous mangez un repas riche en gras.

Quels changements dois-je apporter à mon style de vie?

Si la cause de votre IPE provient d’une pancréatite chronique (inflammation du pancréas), certains choix de votre style de vie peuvent aggraver votre état. La consommation d’alcool et le tabagisme réduisent les chances de succès de votre traitement. Il est difficile de faire des changements à son style de vie, alors demandez des conseils à votre médecin sur la façon d’adopter de nouvelles habitudes saines.

  • Statistiques

    • L’IPE est une maladie digestive sous-diagnostiquée se caractérisant par une production insuffisante d’enzymes nécessaires à la digestion. Ce trouble est sous-diagnostiqué, car ses principaux symptômes, comme la diarrhée et la perte de poids, sont semblables à d’autres maladies digestives.
    • L’IPE est très courante chez les personnes atteintes de fibrose kystique – plus de 60 % des enfants en bas âge atteints de fibrose kystique souffriront d’IPE à la naissance et de 85 % à 95 % développeront une IPE au cours de leur vie.
    • La pancréatite chronique, une cause courante de l’IPE, affecte plus de 300 000 Canadiens. Entre 80 % et 90 % des patients atteints de pancréatite chronique souffriront d’un certain degré d’IPE.
    • Le traitement est très efficace et peut aider une personne à manger et à digérer ses aliments normalement, lui permettant de mieux se sentir, d’absorber les nutriments et de profiter d’une meilleure qualité de vie.
    • L’IPE est une maladie digestive sous-diagnostiquée se caractérisant par une production insuffisante d’enzymes nécessaires à la digestion. Ce trouble est sous-diagnostiqué, car ses principaux symptômes, comme la diarrhée et la perte de poids, sont semblables à d’autres maladies digestives.

Foire aux questions et statistiques

Foire aux questions

Comment saurai-je si mon traitement fonctionne?

Il n'existe aucune unanimité scientifique quant au succès du traitement de substitution par enzymes pancréatiques pour traiter l’IPE. Le principal moyen de mesurer le succès du traitement consiste à observer s’il y a amélioration des symptômes, un gain de poids et une meilleure nutrition. Il se peut aussi que vous éprouviez moins de douleurs abdominales et de flatulences et vos visites à la salle de bain pourraient être moins fréquentes. Vous augmenterez vos chances de réussite en suivant les recommandations de votre médecin et de votre pharmacien et en prenant vos enzymes à chaque repas. Renseignez-vous auprès de votre médecin pour vous assurer de tirer tous les bienfaits de votre traitement.

Devrais-je éviter certains aliments?

Si vous êtes atteint d’insuffisance pancréatique exocrine (IPE), le simple fait de déterminer quoi manger peut poser problème. Vous devez vous assurer d’absorber assez de nutriments et de vitamines, mais vous devez également éviter les aliments qui irritent votre tube digestif. Qui plus est, certains troubles associés à l’IPE, comme la fibrose kystique, la maladie de Crohn, la maladie cœliaque et le diabète, présentent aussi des exigences diététiques particulières. Heureusement, un régime équilibré allié au traitement de substitution par enzymes pancréatiques peut aider à apaiser vos symptômes et à améliorer votre qualité de vie. Renseignez-vous auprès de votre médecin pour connaître les aliments que vous devriez éviter.

Dois-je prendre des suppléments?

Si vous êtes atteint d’IPE, vous aurez peut-être à prendre des vitamines pour remplacer celles que votre organisme a de la difficulté à absorber. Demandez à votre médecin à quels types de symptômes vous devez vous attendre si vous souffrez de malnutrition et ce que vous pouvez faire pour veiller à absorber assez de vitamines dans votre régime alimentaire.

Quand devrais-je retourner pour une visite de suivi?

Il est important que vous travailliez en équipe avec votre médecin ou votre gastroentérologue et que vous vous rendiez à vos rendez-vous de routine prévus. Lors de ces rendez-vous, vos fournisseurs de soins s’assureront que votre plan de traitement peut être suivi de près et que les complications liées à l’IPE peuvent être détectées de façon précoce.

Que faire si mon traitement ne fonctionne pas?

Si votre traitement ne fonctionne pas tout de suite, n’abandonnez pas. Le traitement peut prendre d’une à deux semaines avant d’agir et d'observer une amélioration de vos symptômes. N’oubliez pas de prendre votre traitement de substitution par enzymes pancréatiques avec chaque repas et collation. Votre traitement ne peut fonctionner si vous ne le prenez pas. Discutez avec votre médecin, car il est le seul pouvant ajuster la posologie de votre traitement de substitution par enzymes pancréatiques. Votre posologie est peut-être trop faible ou vous avez peut-être besoin d’autres médicaments. N’oubliez pas qu’il existe d’autres options si vos symptômes ne s’améliorent pas.

Quel genre de régime alimentaire devrais-je suivre?

Auparavant, les médecins recommandaient un régime alimentaire faible en gras pour les personnes atteintes d’IPE. Ces recommandations ont changé étant donné que l’on sait maintenant qu’un régime alimentaire faible en gras pourrait aggraver vos symptômes de malnutrition et que vous devez consommer des gras pour aider votre organisme à absorber certaines vitamines. Certains gras sont cependant meilleurs pour vous que d’autres. Si vous êtes incertain quant à la façon de maintenir un régime équilibré et sain, demandez à votre médecin et un nutritionniste de vous aider à planifier des repas sains qui aideront à réduire vos symptômes.

Quelle posologie devrais-je prendre pour mon traitement de substitution par enzymes pancréatiques?

Votre médecin recommandera la posologie de votre traitement de substitution par enzymes pancréatiques. Vous en prendrez moins avec vos collations qu’avec vos repas. Il se peut que vous deviez prendre une plus grande quantité d’enzymes si vous mangez un repas riche en gras.

Quels changements dois-je apporter à mon style de vie?

Si la cause de votre IPE provient d’une pancréatite chronique (inflammation du pancréas), certains choix de votre style de vie peuvent aggraver votre état. La consommation d’alcool et le tabagisme réduisent les chances de succès de votre traitement. Il est difficile de faire des changements à son style de vie, alors demandez des conseils à votre médecin sur la façon d’adopter de nouvelles habitudes saines.
  • Statistiques

    • L’IPE est une maladie digestive sous-diagnostiquée se caractérisant par une production insuffisante d’enzymes nécessaires à la digestion. Ce trouble est sous-diagnostiqué, car ses principaux symptômes, comme la diarrhée et la perte de poids, sont semblables à d’autres maladies digestives.
    • L’IPE est très courante chez les personnes atteintes de fibrose kystique – plus de 60 % des enfants en bas âge atteints de fibrose kystique souffriront d’IPE à la naissance et de 85 % à 95 % développeront une IPE au cours de leur vie.
    • La pancréatite chronique, une cause courante de l’IPE, affecte plus de 300 000 Canadiens. Entre 80 % et 90 % des patients atteints de pancréatite chronique souffriront d’un certain degré d’IPE.
    • Le traitement est très efficace et peut aider une personne à manger et à digérer ses aliments normalement, lui permettant de mieux se sentir, d’absorber les nutriments et de profiter d’une meilleure qualité de vie.
    • L’IPE est une maladie digestive sous-diagnostiquée se caractérisant par une production insuffisante d’enzymes nécessaires à la digestion. Ce trouble est sous-diagnostiqué, car ses principaux symptômes, comme la diarrhée et la perte de poids, sont semblables à d’autres maladies digestives.
Close

Where are you experiencing discomfort?

Click on the buttons on the body to the left or click from the list below where you are experiencing discomfort.