Maladie Coeliaque

Symptômes de la maladie cœliaque

Quels sont les symptômes de la maladie cœliaque?

Les symptômes varient d’une personne à l’autre et certaines personnes – tout particulièrement celles souffrant de troubles connexes – ne présentent aucun symptôme. De nombreux adultes vivant avec la maladie cœliaque ne présentent pas des symptômes digestifs classiques. Elles éprouvent plutôt des symptômes comme de la fatigue inex- pliquée, des chancres de la bouche ou des douleurs articulaires, rendant le diagnostic encore plus dif cile à poser. Les personnes touchées par la maladie ne perdent pas toutes du poids; en fait, environ 30 % d’entre elles sont obèses. Environ 10 % des personnes sont atteintes d’une affection cutanée, appelée une dermatite herpétiforme, soit une éruption intensément irritante que l’on observe habituellement sur les coudes, les genoux et les fesses. Cette éruption peut d’abord se présenter comme des groupes de cloques formant de petites lésions qui deviennent rouges à force de gratter. Chez les enfants, les symptômes additionnels les plus courants sont des défauts de l’émail des dents, de l’irritabilité, une faible croissance ou un retard de croissance et une puberté tardive.

Certaines personnes suscitent d’abord l’attention de leur médecin en raison de résultats de laboratoire inexpliqués, comme un nombre de globules rouges anormalement faible dans le sang (anémie) ou une concentration élevée d’enzymes hépatiques. Dans d’autres cas, la maladie cœliaque est diagnostiquée lorsqu’un patient subit une endoscopie supérieure pour d’autres raisons (p. ex., le re ux gastro-œsophagien).Si vous présentez des symptômes semblables à ceux de la maladie cœliaque et que vous devez subir une endoscopie supérieure, demandez à votre médecin de prélever un tissu pour aider à diagnostiquer (le cas échéant) la maladie cœliaque.

Symptômes associés à la maladie cœliaque

Comme l’indique le tableau ci-dessous, les symptômes ne touchent pas seulement le tube digestif et affectent toutes les parties du corps et même l’esprit.

Symptômes associés au tube digestif
• Douleurs abdominales
• Nausées et vomissements
• Ballonnement
• Gaz, atulences
• Diarrhée, selles nauséabondes
• Constipation
• Ulcères de la bouche
• Anormalités de l’émail des dents • Intolérance au lactose
Autres symptômes corporels
  • Apparence pâle et maladive
  • Perte de poids (bien que 30 % des personnes touchéessont obèses)
  • Rétention d’eau
  • Douleurs articulaires et aux os
  • Crampes musculaires, faiblesse et épuisement
  • Maux de tête
  • Tendance aux ecchymoses
  • Éruption cutanée
  • Infertilité et fausses couches à répétition
  • Faible croissance, puberté tardive chez les enfants
Symptômes psychologiques/associés à la perception
  • Faiblesse générale et fatigue
  • Fourmillement dans les jambes et dans les pieds (dusaux dommages nerveux)
  • Faim persistante (due à la malnutrition)
  • Vertiges (étourdissements)
  • Anxiété, dépression
  • Esprit « embrouillé »

Symptômes de la maladie cœliaque

Quels sont les symptômes de la maladie cœliaque? Les symptômes varient d’une personne à l’autre et certaines personnes – tout particulièrement celles souffrant de troubles connexes – ne présentent aucun symptôme. De nombreux adultes vivant avec la maladie cœliaque ne présentent pas des symptômes digestifs classiques. Elles éprouvent plutôt des symptômes comme de la fatigue inex- pliquée, des chancres de la bouche ou des douleurs articulaires, rendant le diagnostic encore plus dif cile à poser. Les personnes touchées par la maladie ne perdent pas toutes du poids; en fait, environ 30 % d’entre elles sont obèses. Environ 10 % des personnes sont atteintes d’une affection cutanée, appelée une dermatite herpétiforme, soit une éruption intensément irritante que l’on observe habituellement sur les coudes, les genoux et les fesses. Cette éruption peut d’abord se présenter comme des groupes de cloques formant de petites lésions qui deviennent rouges à force de gratter. Chez les enfants, les symptômes additionnels les plus courants sont des défauts de l’émail des dents, de l’irritabilité, une faible croissance ou un retard de croissance et une puberté tardive. Certaines personnes suscitent d’abord l’attention de leur médecin en raison de résultats de laboratoire inexpliqués, comme un nombre de globules rouges anormalement faible dans le sang (anémie) ou une concentration élevée d’enzymes hépatiques. Dans d’autres cas, la maladie cœliaque est diagnostiquée lorsqu’un patient subit une endoscopie supérieure pour d’autres raisons (p. ex., le re ux gastro-œsophagien).Si vous présentez des symptômes semblables à ceux de la maladie cœliaque et que vous devez subir une endoscopie supérieure, demandez à votre médecin de prélever un tissu pour aider à diagnostiquer (le cas échéant) la maladie cœliaque. Symptômes associés à la maladie cœliaque Comme l’indique le tableau ci-dessous, les symptômes ne touchent pas seulement le tube digestif et affectent toutes les parties du corps et même l’esprit.
Symptômes associés au tube digestif
• Douleurs abdominales • Nausées et vomissements • Ballonnement • Gaz, atulences • Diarrhée, selles nauséabondes • Constipation • Ulcères de la bouche • Anormalités de l’émail des dents • Intolérance au lactose
Autres symptômes corporels
  • Apparence pâle et maladive
  • Perte de poids (bien que 30 % des personnes touchéessont obèses)
  • Rétention d’eau
  • Douleurs articulaires et aux os
  • Crampes musculaires, faiblesse et épuisement
  • Maux de tête
  • Tendance aux ecchymoses
  • Éruption cutanée
  • Infertilité et fausses couches à répétition
  • Faible croissance, puberté tardive chez les enfants
Symptômes psychologiques/associés à la perception
  • Faiblesse générale et fatigue
  • Fourmillement dans les jambes et dans les pieds (dusaux dommages nerveux)
  • Faim persistante (due à la malnutrition)
  • Vertiges (étourdissements)
  • Anxiété, dépression
  • Esprit « embrouillé »
Close

Where are you experiencing discomfort?

Click on the buttons on the body to the left or click from the list below where you are experiencing discomfort.