Maladie de Crohn

Nouveau-Brunswick Initiative sur les biosimilaires

Qu’est-ce qui change?

Le ministère de la Santé du Nouveau-Brunswick a mis en place une initiative prévoyant que les patients traités par certains médicaments biologiques d’origine passent à une version biosimilaire de leur médicament. Des programmes du même genre ont été instaurés avec succès en Colombie-Britannique et en Alberta. Les médicaments biosimilaires ont en outre été adoptés à grande échelle en Europe, où les pays ont cumulé plus de 15 ans d’expérience avec ce type de produits.

À compter du 21 avril 2021, le régime d’assurance-médicaments provincial du Nouveau-Brunswick ne couvrira désormais que l’utilisation des biosimilaires suivants, utilisés pour traiter la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse:

  • Inflectra®, Renflexis ™ et Avosola ™ (biosimilaires de Remicade®)
  • Idacio®, Amgevita ™, Hadlima®, Hyrimoz®, Hulio® (biosimilaires d’Humira®)

Ceux qui souhaitent continuer leur couverture devront changer pour éviter toute perturbation.

Si vous recevez actuellement Remicade® ou Humira® pour traiter votre maladie de Crohn ou votre colite ulcéreuse et que vous dépendez des régimes d’assurance-médicaments du Nouveau-Brunswick, vous pourriez avoir besoin d’une nouvelle ordonnance pour continuer la couverture et vous devriez contacter votre professionnel de la santé pour discuter de ce changement de politique avant le 30 novembre. , 2021.

Pendant cette période, les régimes couvriront à la fois le médicament biologique d’origine et les versions biosimilaires afin de permettre aux prescripteurs et aux patients de discuter des options thérapeutiques offertes et de procéder au changement.

Les exemptions médicalement nécessaires seront examinées au cas par cas. Votre professionnel de la santé déterminera s’il faut demander une exemption pour vous.


Qu’est-ce qu’un produit biosimilaire?

Biologic medicine bottle (purple) VS Biosimilar Medicine bottle (pink)

Un produit biosimilaire est un médicament qui s’est révélé être hautement semblable à son médicament biologique et dont la vente a été autorisée au Canada (on l’appelle un médicament biologique de référence ou médicament biologique original).

Les médicaments biosimilaires ont été autorisés par Santé Canada à la suite d’une comparaison minutieuse par rapport au médicament biologique de référence et ils peuvent seulement être introduits sur le marché après que la protection des données et que la protection conférée par un brevet sur un médicament biologique de référence ait pris fin.

Les produits biosimilaires ont d’abord percé le marché canadien en 2009. Santé Canada a déjà autorisé 30 produits biosimilaires, dont certains utilisés pour traiter les MII (maladie de Crohn et colite ulcéreuse): Inflectra (infliximab), Renflexis (infliximab), Avsola (infliximab), Hadlima (adalimumab), Idacio (adalimumab), Hyrimoz (adalimumab), Amgetiva (adalimumab) et Hulio (adalimumab).

MII: Changer d’un médicament biologique à un biosimilaire

Qualité et innocuité des produits biosimilaires

Pour être autorisé au Canada, un médicament biosimilaire doit avoir fait la preuve qu’il n’existe aucune différence clinique significative comparativement à son médicament biologique de référence. Qu’est-ce que cela signifie? Que les médicaments biosimilaires ne DOIVENT présenter aucune différence dans les résultats pour les patients prenant un médicament biosimilaire lorsqu’on les compare aux patients prenant un médicament biologique de référence.

Les normes rigoureuses d’autorisation par Santé Canada signifient que les patients et les fournisseurs de santé peuvent se fier à la qualité, à l’innocuité et à l’efficacité d’un médicament biosimilaire.

Passer à un médicament biosimilaire est sécuritaire et efficace

Santé Canada soutient la transition d’un produit biologique à un produit biosimilaire et considère qu’une transition d’un produit biologique de référence à un produit biosimilaire est acceptable. De plus, Santé Canada recommande que la décision de changer soit prise par le médecin/le médecin prescripteur et le patient, en tenant compte de toute politique en vigueur dans la juridiction en question.

Que dit Santé Canada au sujet des produits biosimilaires?

CDHF Resource Links

Learn More

Nouveau-Brunswick Initiative sur les biosimilaires

Qu'est-ce qui change?

Le ministère de la Santé du Nouveau-Brunswick a mis en place une initiative prévoyant que les patients traités par certains médicaments biologiques d’origine passent à une version biosimilaire de leur médicament. Des programmes du même genre ont été instaurés avec succès en Colombie-Britannique et en Alberta. Les médicaments biosimilaires ont en outre été adoptés à grande échelle en Europe, où les pays ont cumulé plus de 15 ans d’expérience avec ce type de produits.

À compter du 21 avril 2021, le régime d'assurance-médicaments provincial du Nouveau-Brunswick ne couvrira désormais que l'utilisation des biosimilaires suivants, utilisés pour traiter la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse:

  • Inflectra®, Renflexis ™ et Avosola ™ (biosimilaires de Remicade®)
  • Idacio®, Amgevita ™, Hadlima®, Hyrimoz®, Hulio® (biosimilaires d'Humira®)

Ceux qui souhaitent continuer leur couverture devront changer pour éviter toute perturbation.

Si vous recevez actuellement Remicade® ou Humira® pour traiter votre maladie de Crohn ou votre colite ulcéreuse et que vous dépendez des régimes d'assurance-médicaments du Nouveau-Brunswick, vous pourriez avoir besoin d'une nouvelle ordonnance pour continuer la couverture et vous devriez contacter votre professionnel de la santé pour discuter de ce changement de politique avant le 30 novembre. , 2021.

Pendant cette période, les régimes couvriront à la fois le médicament biologique d’origine et les versions biosimilaires afin de permettre aux prescripteurs et aux patients de discuter des options thérapeutiques offertes et de procéder au changement.

Les exemptions médicalement nécessaires seront examinées au cas par cas. Votre professionnel de la santé déterminera s'il faut demander une exemption pour vous.


Qu’est-ce qu’un produit biosimilaire?

Biologic medicine bottle (purple) VS Biosimilar Medicine bottle (pink)

Un produit biosimilaire est un médicament qui s’est révélé être hautement semblable à son médicament biologique et dont la vente a été autorisée au Canada (on l’appelle un médicament biologique de référence ou médicament biologique original).

Les médicaments biosimilaires ont été autorisés par Santé Canada à la suite d’une comparaison minutieuse par rapport au médicament biologique de référence et ils peuvent seulement être introduits sur le marché après que la protection des données et que la protection conférée par un brevet sur un médicament biologique de référence ait pris fin.

Les produits biosimilaires ont d’abord percé le marché canadien en 2009. Santé Canada a déjà autorisé 30 produits biosimilaires, dont certains utilisés pour traiter les MII (maladie de Crohn et colite ulcéreuse): Inflectra (infliximab), Renflexis (infliximab), Avsola (infliximab), Hadlima (adalimumab), Idacio (adalimumab), Hyrimoz (adalimumab), Amgetiva (adalimumab) et Hulio (adalimumab).

MII: Changer d’un médicament biologique à un biosimilaire

https://www.youtube.com/watch?v=OSC0Oev-g3I

Qualité et innocuité des produits biosimilaires

Pour être autorisé au Canada, un médicament biosimilaire doit avoir fait la preuve qu’il n'existe aucune différence clinique significative comparativement à son médicament biologique de référence. Qu’est-ce que cela signifie? Que les médicaments biosimilaires ne DOIVENT présenter aucune différence dans les résultats pour les patients prenant un médicament biosimilaire lorsqu’on les compare aux patients prenant un médicament biologique de référence.

Les normes rigoureuses d’autorisation par Santé Canada signifient que les patients et les fournisseurs de santé peuvent se fier à la qualité, à l'innocuité et à l'efficacité d’un médicament biosimilaire.

Passer à un médicament biosimilaire est sécuritaire et efficace

Santé Canada soutient la transition d’un produit biologique à un produit biosimilaire et considère qu’une transition d’un produit biologique de référence à un produit biosimilaire est acceptable. De plus, Santé Canada recommande que la décision de changer soit prise par le médecin/le médecin prescripteur et le patient, en tenant compte de toute politique en vigueur dans la juridiction en question.

Que dit Santé Canada au sujet des produits biosimilaires?

https://www.youtube.com/watch?v=sQSOe02Akc4

CDHF Resource Links

Learn More