Œsophage de Barrett

Dépistage et traitement

Comment pose-t-on un diagnostic d’œsophage de Barrett?

Il existe plusieurs traitements de l’œsophage de Barrett, mais votre médecin voudra tout d’abord poser un diagnostic exact. Si vous présentez des symptômes de RGO persistants, votre médecin pourrait procéder à une endoscopie.

L’œsophage de Barrett est diagnostiqué par endoscopie, une chirurgie d’un jour sécuritaire qui consiste à faire passer dans la bouche un tube flexible muni d’une caméra pour examiner la muqueuse de l’œsophage et y prélever un petit échantillon de tissu (biopsie). Bien souvent, l’endoscopiste peut constater un changement dans l’apparence de la muqueuse de l’œsophage, ce qui pourrait suggérer la présence d’un œsophage de Barrett. Cependant, le diagnostic ne peut être posé qu’en examinant soigneusement la biopsie au microscope.

L’œsophage de Barrett pourrait accroître le risque de développer un cancer de l’œsophage. La plupart des médecins recommandent aux personnes atteintes de l’œsophage de Barrett de subir une endoscopie environ tous les deux ans pour dépister un cancer, ce qui permettrait de commencer un traitement le plus tôt possible. Dans certains cas, une surveillance par endoscopie sur une base régulière est recommandée.

Médication

Les médicaments suivants réduisent l’acidité gastrique et contrôlent les symptômes du RGO. On y retrouve notamment les antiacides, les inhibiteurs de la pompe à protons et les antagonistes des récepteurs H2.

Les antiacides agissent en neutralisant l’acide présent dans l’estomac. Ils sont utiles chez les patients présentant des symptômes intermittents qui nécessitent un soulagement rapide. Cependant, pour traiter un ulcère, des doses fréquentes sont nécessaires et des médicaments plus efficaces sont maintenant disponibles.

Les inhibiteurs de la pompe à protons sont les médicaments les plus efficaces pour réduire l’acidité et traiter les ulcères. Ils agissent en bloquant les pompes à protons qui sécrètent de l’acide dans l’estomac et sont les plus efficaces pour bloquer l’acide.

Les antagonistes des récepteurs H2 agissent en bloquant les histamines qui stimulent la sécrétion d’acide dans l’estomac. Ce sont des médicaments d’ordonnance, mais certains sont maintenant disponibles en vente libre et ne nécessitent aucune ordonnance médicale.

Comment traiter l’œsophage de Barrett?

Les options de traitement envisageables varient selon le stade ou la gravité de l’œsophage de Barrett. Un médecin pourra vous suggérer l’option la mieux adaptée à vos besoins.

La surveillance par endoscopie et biopsie est l’une des méthodes de traitement pouvant être recommandées par un médecin à la suite d’un diagnostic d’œsophage de Barrett. Cela signifie que votre médecin effectuera un examen de votre œsophage et prélèvera un échantillon du tissu touché. Les examens sont réalisés à une certaine fréquence afin de surveiller si la maladie progresse vers des stades avancés. La fréquence des examens peut dépendre du stade de l’œsophage de Barrett ou de sa gravité.

Options relatives à l’endoscopie

Beaucoup d’options de traitement par endoscopie sont offertes pour traiter l’œsophage de Barrett. Elles comportent plusieurs méthodes de résection des tissus pour éliminer les muqueuses de l’œsophage atteintes.

Ablation par radiofréquence

L’ablation par radiofréquence (ARF) utilise l’énergie thermique pour éliminer les tissus touchés par la maladie tout en préservant les tissus sains sous-jacents. L’ARF est une technologie éprouvée qui réduit le risque relatif de progression de la maladie vers le cancer de l’œsophage. Visionnez la vidéo ci-dessous conçue par Medtronic pour découvrir le fonctionnement du système d’ablation par radiofréquence BarrxMC et pour en apprendre davantage sur les résultats prévisibles de cette intervention.


 

Référence 1 : N. J. Shaheen, P. Sharma, B. F. Overholt et coll., « Radiofrequency ablation in Barrett’s esophagus with dysplasia », The New England Journal of Medicine, vol. 360 (2009), p. 2277‑2288.

 

Référence 2 : K. N. Phoa, F. G. Van Vilsteren, R. E. Pouw, B. L. Weusten et coll., « Radiofrequency ablation vs endoscopic surveillance for patients with Barrett esophagus and low-grade dysplasia: a randomized clinical trial », The Journal of the American Medical Association, vol. 311, no 12 (26 mars 2014), p. 1209‑1217.

 

Référence 3 : W. A. Wolf, S. Pasricha, C. Cotton et coll., « Incidence of Esophageal Adenocarcinoma and Causes of Mortality after Radiofrequency Ablation of Barrett’s esophagus », Gastroenterology, vol. 149 (2015), p. 1752‑1761.

 


Dépistage et traitement

Comment pose-t-on un diagnostic d’œsophage de Barrett?

Il existe plusieurs traitements de l’œsophage de Barrett, mais votre médecin voudra tout d’abord poser un diagnostic exact. Si vous présentez des symptômes de RGO persistants, votre médecin pourrait procéder à une endoscopie. L’œsophage de Barrett est diagnostiqué par endoscopie, une chirurgie d’un jour sécuritaire qui consiste à faire passer dans la bouche un tube flexible muni d’une caméra pour examiner la muqueuse de l’œsophage et y prélever un petit échantillon de tissu (biopsie). Bien souvent, l’endoscopiste peut constater un changement dans l’apparence de la muqueuse de l’œsophage, ce qui pourrait suggérer la présence d’un œsophage de Barrett. Cependant, le diagnostic ne peut être posé qu’en examinant soigneusement la biopsie au microscope. L’œsophage de Barrett pourrait accroître le risque de développer un cancer de l’œsophage. La plupart des médecins recommandent aux personnes atteintes de l’œsophage de Barrett de subir une endoscopie environ tous les deux ans pour dépister un cancer, ce qui permettrait de commencer un traitement le plus tôt possible. Dans certains cas, une surveillance par endoscopie sur une base régulière est recommandée.

Médication

Les médicaments suivants réduisent l’acidité gastrique et contrôlent les symptômes du RGO. On y retrouve notamment les antiacides, les inhibiteurs de la pompe à protons et les antagonistes des récepteurs H2. Les antiacides agissent en neutralisant l’acide présent dans l’estomac. Ils sont utiles chez les patients présentant des symptômes intermittents qui nécessitent un soulagement rapide. Cependant, pour traiter un ulcère, des doses fréquentes sont nécessaires et des médicaments plus efficaces sont maintenant disponibles. Les inhibiteurs de la pompe à protons sont les médicaments les plus efficaces pour réduire l’acidité et traiter les ulcères. Ils agissent en bloquant les pompes à protons qui sécrètent de l’acide dans l’estomac et sont les plus efficaces pour bloquer l’acide. Les antagonistes des récepteurs H2 agissent en bloquant les histamines qui stimulent la sécrétion d’acide dans l’estomac. Ce sont des médicaments d’ordonnance, mais certains sont maintenant disponibles en vente libre et ne nécessitent aucune ordonnance médicale.

Comment traiter l’œsophage de Barrett?

Les options de traitement envisageables varient selon le stade ou la gravité de l’œsophage de Barrett. Un médecin pourra vous suggérer l’option la mieux adaptée à vos besoins. La surveillance par endoscopie et biopsie est l’une des méthodes de traitement pouvant être recommandées par un médecin à la suite d’un diagnostic d’œsophage de Barrett. Cela signifie que votre médecin effectuera un examen de votre œsophage et prélèvera un échantillon du tissu touché. Les examens sont réalisés à une certaine fréquence afin de surveiller si la maladie progresse vers des stades avancés. La fréquence des examens peut dépendre du stade de l’œsophage de Barrett ou de sa gravité.

Options relatives à l’endoscopie

Beaucoup d’options de traitement par endoscopie sont offertes pour traiter l’œsophage de Barrett. Elles comportent plusieurs méthodes de résection des tissus pour éliminer les muqueuses de l’œsophage atteintes.

Ablation par radiofréquence

L’ablation par radiofréquence (ARF) utilise l’énergie thermique pour éliminer les tissus touchés par la maladie tout en préservant les tissus sains sous-jacents. L’ARF est une technologie éprouvée qui réduit le risque relatif de progression de la maladie vers le cancer de l’œsophage. Visionnez la vidéo ci-dessous conçue par Medtronic pour découvrir le fonctionnement du système d’ablation par radiofréquence BarrxMC et pour en apprendre davantage sur les résultats prévisibles de cette intervention. [embed]https://www.youtube.com/watch?v=s9khaVztuRo[/embed] [divider height="30" style="default" line="default" themecolor="1"]   Référence 1 : N. J. Shaheen, P. Sharma, B. F. Overholt et coll., « Radiofrequency ablation in Barrett’s esophagus with dysplasia », The New England Journal of Medicine, vol. 360 (2009), p. 2277‑2288.   Référence 2 : K. N. Phoa, F. G. Van Vilsteren, R. E. Pouw, B. L. Weusten et coll., « Radiofrequency ablation vs endoscopic surveillance for patients with Barrett esophagus and low-grade dysplasia: a randomized clinical trial », The Journal of the American Medical Association, vol. 311, no 12 (26 mars 2014), p. 1209‑1217.   Référence 3 : W. A. Wolf, S. Pasricha, C. Cotton et coll., « Incidence of Esophageal Adenocarcinoma and Causes of Mortality after Radiofrequency Ablation of Barrett’s esophagus », Gastroenterology, vol. 149 (2015), p. 1752‑1761.   [divider height="30" style="default" line="default" themecolor="1"]
Close

Where are you experiencing discomfort?

Click on the buttons on the body to the left or click from the list below where you are experiencing discomfort.