Ulcère Peptique

Quels sont les ulcères peptiques?

L’ulcère gastroduodénal est une plaie dans la paroi de l’intestin, dans l’estomac ou dans la partie supérieure du petit intestin (duodénum). Pendant nombre d’années, on a cru que les ulcères peptiques étaient attribuables au stress ou à certains aliments. Toutefois, on sait aujourd’hui que la plupart des ulcères peptiques sont causés par une bactérie (germe) appelée Helicobacter pylori (H. pylori) qui infecte l’estomac. Habituellement, l’infection se produit pour la première fois pendant l’enfance. Pour le moment, on ne sait pas comment H. pylori cause les ulcères peptiques; il s’agit d’un domaine de recherche qui suscite un vif intérêt.

On estime que de 8 à 10 millions de personnes sont infectées par cette bactérie. Le taux d’infection par H. pylori est plus élevé chez les hommes que chez les femmes et ce taux augmente considérablement avec l’âge. Environ de 10 à 15 % des adultes infectés auront des ulcères. Cependant, il est rare que les enfants infectés par cette bactérie finissent par avoir des ulcères. Dans les communautés des Premières nations, environ 75 % de la population est infectée.

Puisqu’on a établi un lien entre l’infection par H. pylori et le cancer de l’estomac, l’Organisation mondiale de la Santé considère H. pylori comme un carcinogène. Les médicaments visant à traiter cette infection sont efficaces dans 80 à 90 % des cas.

Comment savoir si j’ai un ulcère?

Les symptômes ne sont pas toujours les mêmes d’un cas à l’autre. Certains des divers symptômes suivants pourraient se manifester en présence d’un ulcère :

  • douleur dans la partie supérieure de l’abdomen (elle pourrait s’intensifier quand l’estomac est vide et s’atténuer par la prise d’un repas);
  • vomissements (il pourrait y avoir du sang dans le vomi);
  • perte de poids; . perte d’appétit;
  • selles noires et goudronneuses (en raison du saignement de l’ulcère);
  • léthargie ou fatigue.

Si vous pensez avoir un ulcère, consultez votre médecin.

Tests de dépistage et diagnostic

Il existe des tests permettant de diagnostiquer la présence d’un ulcère :

L’endoscopie

Il s’agit du test de dépistage le plus précis à l’égard des ulcères. Pendant cette intervention sans danger, le médecin insère un tube flexible muni d’une lumière et d’une caméra vidéo dans la bouche du patient et le fait passer dans l’estomac et le duodénum. La caméra permet de voir directement les ulcères peptiques  dans l’estomac ou le duodénum. En outre, le médecin peut faire des biopsies (prélèvements de tissus) aux fins d’examens.

Le transit oeso-gastro-duodénal 

Dans le cadre de cette radiographie, le patient boit une solution de baryum ou une substance semblable qui met en évidence l’intérieur du tube de déglutition (oesophage), de l’estomac et du duodénum. Les ulcères peptiques apparaissent sous forme d’imperfections de la paroi de l’estomac ou du duodénum. Toutefois, ce test ne permet pas toujours de révéler les ulcères, surtout chez les enfants.

Comment savoir si mon ulcère est attribuable à une infection par H. pylori?

Il existe plusieurs tests permettant de déterminer si vous avez une infection par H. pylori.

L’endoscopie et la biopsie

Dans le cadre de l’endoscopie (intervention décrite ci-dessus), le médecin prélève un tout petit morceau de la paroi de l’estomac (biopsie). Un test chimique de ce prélèvement ou l’observation de celui-ci au microscope permet de détecter la bactérie. Dans certains centres, on peut aussi faire une culture de la bactérie à partir de la biopsie.

L’analyse d’haleine

Pour ce test, le patient doit boire une solution contenant un composé appelé urée. Si H. pylori est présente dans l’estomac, la bactérie décompose l’urée dans la solution et produit du gas carbonique avec carbone marqué. Le carbone passe dans le sang, puis est expiré dans l’haleine. L’haleine du patient est recueillie et la quantité de carbone marqué peut être mesurée aux fins de dépistage de l’infection.

Le test de détection d’anticorps

Comme pour d’autres infections, l’organisme produit des anticorps (protéines particulières) contre H. pylori après une infection. On peut mesurer ces anticorps dans le sang pour diagnostiquer l’exposition à la bactérie.

Toutefois, comme ces anticorps persistent longtemps après un traitement réussi, on ne peut pas les utiliser pour prouver que les bactéries ont été éliminées.

Comment traite-t-on les ulcères gastroduodénaux?

Les agents inhibiteurs de la sécrétion acide peuvent guérir les ulcères; toutefois, si H. pylori demeure, les ulcères peptiques réapparaîtront. Par conséquent, le meilleur traitement consiste à se débarrasser aussi de l’infection. À l’heure actuelle, le traitement recommandé consiste en une combinaison de deux antibiotiques et d’un agent inhibiteur d’acide puissant tel un inhibiteur de pompe à protons. Ce traitement réussit à éliminer l’infection dans la plupart des cas.

Il n’existe pas de vaccin pour prévenir l’infection par H. pylori chez les humains. Les chercheurs travaillent activement à la mise au point d’un tel vaccin.

 

 

Quels sont les ulcères peptiques?

L’ulcère gastroduodénal est une plaie dans la paroi de l’intestin, dans l’estomac ou dans la partie supérieure du petit intestin (duodénum). Pendant nombre d’années, on a cru que les ulcères peptiques étaient attribuables au stress ou à certains aliments. Toutefois, on sait aujourd’hui que la plupart des ulcères peptiques sont causés par une bactérie (germe) appelée Helicobacter pylori (H. pylori) qui infecte l’estomac. Habituellement, l’infection se produit pour la première fois pendant l’enfance. Pour le moment, on ne sait pas comment H. pylori cause les ulcères peptiques; il s’agit d’un domaine de recherche qui suscite un vif intérêt. On estime que de 8 à 10 millions de personnes sont infectées par cette bactérie. Le taux d’infection par H. pylori est plus élevé chez les hommes que chez les femmes et ce taux augmente considérablement avec l’âge. Environ de 10 à 15 % des adultes infectés auront des ulcères. Cependant, il est rare que les enfants infectés par cette bactérie finissent par avoir des ulcères. Dans les communautés des Premières nations, environ 75 % de la population est infectée. Puisqu’on a établi un lien entre l’infection par H. pylori et le cancer de l’estomac, l’Organisation mondiale de la Santé considère H. pylori comme un carcinogène. Les médicaments visant à traiter cette infection sont efficaces dans 80 à 90 % des cas.

Comment savoir si j’ai un ulcère?

Les symptômes ne sont pas toujours les mêmes d’un cas à l’autre. Certains des divers symptômes suivants pourraient se manifester en présence d’un ulcère :
  • douleur dans la partie supérieure de l’abdomen (elle pourrait s’intensifier quand l’estomac est vide et s’atténuer par la prise d’un repas);
  • vomissements (il pourrait y avoir du sang dans le vomi);
  • perte de poids; . perte d’appétit;
  • selles noires et goudronneuses (en raison du saignement de l’ulcère);
  • léthargie ou fatigue.
Si vous pensez avoir un ulcère, consultez votre médecin.

Tests de dépistage et diagnostic

Il existe des tests permettant de diagnostiquer la présence d’un ulcère :

L’endoscopie

Il s’agit du test de dépistage le plus précis à l’égard des ulcères. Pendant cette intervention sans danger, le médecin insère un tube flexible muni d’une lumière et d’une caméra vidéo dans la bouche du patient et le fait passer dans l’estomac et le duodénum. La caméra permet de voir directement les ulcères peptiques  dans l’estomac ou le duodénum. En outre, le médecin peut faire des biopsies (prélèvements de tissus) aux fins d’examens.

Le transit oeso-gastro-duodénal 

Dans le cadre de cette radiographie, le patient boit une solution de baryum ou une substance semblable qui met en évidence l’intérieur du tube de déglutition (oesophage), de l’estomac et du duodénum. Les ulcères peptiques apparaissent sous forme d’imperfections de la paroi de l’estomac ou du duodénum. Toutefois, ce test ne permet pas toujours de révéler les ulcères, surtout chez les enfants.

Comment savoir si mon ulcère est attribuable à une infection par H. pylori?

Il existe plusieurs tests permettant de déterminer si vous avez une infection par H. pylori.

L’endoscopie et la biopsie

Dans le cadre de l’endoscopie (intervention décrite ci-dessus), le médecin prélève un tout petit morceau de la paroi de l’estomac (biopsie). Un test chimique de ce prélèvement ou l’observation de celui-ci au microscope permet de détecter la bactérie. Dans certains centres, on peut aussi faire une culture de la bactérie à partir de la biopsie.

L’analyse d’haleine

Pour ce test, le patient doit boire une solution contenant un composé appelé urée. Si H. pylori est présente dans l’estomac, la bactérie décompose l’urée dans la solution et produit du gas carbonique avec carbone marqué. Le carbone passe dans le sang, puis est expiré dans l’haleine. L’haleine du patient est recueillie et la quantité de carbone marqué peut être mesurée aux fins de dépistage de l’infection.

Le test de détection d’anticorps

Comme pour d’autres infections, l’organisme produit des anticorps (protéines particulières) contre H. pylori après une infection. On peut mesurer ces anticorps dans le sang pour diagnostiquer l’exposition à la bactérie. Toutefois, comme ces anticorps persistent longtemps après un traitement réussi, on ne peut pas les utiliser pour prouver que les bactéries ont été éliminées.

Comment traite-t-on les ulcères gastroduodénaux?

Les agents inhibiteurs de la sécrétion acide peuvent guérir les ulcères; toutefois, si H. pylori demeure, les ulcères peptiques réapparaîtront. Par conséquent, le meilleur traitement consiste à se débarrasser aussi de l’infection. À l’heure actuelle, le traitement recommandé consiste en une combinaison de deux antibiotiques et d’un agent inhibiteur d’acide puissant tel un inhibiteur de pompe à protons. Ce traitement réussit à éliminer l’infection dans la plupart des cas. Il n’existe pas de vaccin pour prévenir l’infection par H. pylori chez les humains. Les chercheurs travaillent activement à la mise au point d’un tel vaccin.    
Close

Where are you experiencing discomfort?

Click on the buttons on the body to the left or click from the list below where you are experiencing discomfort.