hockey face-off

Guide nutritionnel pour les sportifs

Marwah Saeed, BSc (Hons), MBBS

Écrit par : Marwah Saeed, BSc (Hons), MBBS

Mis à jour : May 23rd, 2023

La nutrition sportive et les stratégies nutritionnelles ont évolué au fil des ans et suivent souvent une approche unique. Cependant, la recherche suggère qu’une approche adaptée aux besoins individuels des athlètes et à des sports spécifiques est plus optimale.

Pourquoi la nutrition est-elle importante dans le sport ?

La nutrition est un aspect essentiel de la vie d’un athlète. Il peut faire la différence entre des performances de pointe et le succès, d’une part, et des blessures corporelles et la fatigue, d’autre part. Fondamentalement, l’alimentation est une source d’énergie. En tant que sportif, vous devez être attentif à la manière dont vous vous alimentez et dont vous alimentez votre corps. Tout comme votre voiture, votre corps ne fonctionnera pas efficacement sans le bon type de carburant. Une alimentation nutritive bien planifiée et une hydratation adéquate peuvent améliorer les performances sportives et optimiser les séances d’entraînement et de musculation. Les plans nutritionnels doivent être adaptés à chaque athlète et tenir compte de son sport, de ses objectifs, de ses préférences alimentaires et de ses difficultés pratiques (Beck et al., 2015). Lors d’une activité physique intense, la circulation sanguine dans la paroi intestinale est réduite, car le sang doit aller en priorité aux muscles soumis à l’effort. Il est alors moins oxygéné, ce qui endommage ses cellules. Il deviendrait donc plus fragile et perméable aux micro-organismes pathogènes. Les crampes, nausées et diarrhées que connaissent parfois les sportifs d’endurance et d’ultra-endurance s’expliquent en partie par ce phénomène (Stéphanie Coté, diététicienne).

Comment la nutrition affecte-t-elle les performances sportives ?

Le choix de ce que l’on mange, de la quantité que l’on mange et du moment où l’on mange (avant, pendant ou après l’entraînement) peut avoir un impact sur les performances, l’entraînement et la récupération. Les nutriments tels que les glucides maintiennent la glycémie, alimentent l’activité et reconstituent les réserves d’énergie, tandis que les protéines contribuent à la croissance musculaire, à la récupération et à la réparation des lésions musculaires (Alexander, 2020). L’hydratation est également essentielle pour optimiser les niveaux de liquide, reconstituer les électrolytes et prévenir la déshydratation (Callahan, 2020). Que vous soyez un athlète olympique ou une personne qui aime s’entraîner à la salle de sport, vous pouvez utiliser une alimentation et des exercices appropriés pour améliorer votre santé personnelle et votre bien-être général.

Les besoins alimentaires et nutritionnels des athlètes diffèrent-ils de ceux des sportifs ordinaires ?

La réponse courte est oui. 

Les sportifs ont des besoins nutritionnels différents de ceux du grand public. Non seulement ils ont besoin de plus de calories pour concourir à leur niveau optimal, mais ils ont également besoin de plus grandes quantités de macronutriments pour maintenir la force, l’endurance et la récupération maximale (Streit, 2021). 

Les macronutriments, communément appelés “macros”, sont les trois principaux nutriments issus de l’alimentation, à savoir les glucides, les lipides et les protéines. Ils sont utilisés en grandes quantités et sont essentiels à la croissance, au développement et au fonctionnement. Ces trois macronutriments participent à la production d’énergie, en plus d’autres rôles clés. Les glucides sont les principales sources d’énergie de l’organisme ; les protéines sont considérées comme les “éléments constitutifs”, contribuant à la structure de toutes sortes de tissus, de la peau et des ongles aux muscles et aux os ; les graisses contribuent à isoler et à protéger les organes et aident à l’absorption des nutriments vitaux (Alexander, 2020). 

Vous trouverez  le détail des quantités de macronutriments recommandées pour différents groupes d’âge sur la page de Santé Canada. Voici la répartition des macronutriments pour les personnes âgées de 19 ans et plus :

  1. 45-65 % de glucides
  2. 10-35 % de protéines
  3. 20 à 35 % de matières grasses

Cette répartition est une recommandation et peut ne pas convenir à tout le monde. Ajustez-le en fonction de votre âge, de votre niveau d’activité, de vos besoins spécifiques en matière de santé, de votre état de santé et de vos objectifs de santé (Streit, 2021 ; Santé Canada, 2022). 

Les micronutriments sont des vitamines et des minéraux qui proviennent en grande partie de votre alimentation. Bien qu’ils soient nécessaires en plus petites quantités que les macronutriments, ils jouent un rôle essentiel dans le maintien d’une santé optimale, la prévention des maladies et le bon fonctionnement de l’organisme. Les vitamines A, B, C, D, E et les minéraux tels que le fer, le calcium, le magnésium, etc. sont des exemples de micronutriments (Micronutrient Facts, 2022). 

Les besoins nutritionnels varient également en fonction du type de sport pratiqué par les athlètes (Beck et al., 2015). Par exemple, les athlètes de force tels que les haltérophiles ont des besoins en protéines plus élevés pour développer la masse musculaire maigre, contrairement aux athlètes d’endurance (marathoniens et cyclistes) qui ont besoin de plus grandes quantités d’hydrates de carbone pour se nourrir pendant des heures d’activité (Macronutrient Needs of Endurance and Power Athletes, 2019). Une comparaison plus complète et approfondie des différents sports dépasse le cadre de cet article.

Que manger et quand manger lors de l’entraînement

Que vous soyez un athlète amateur ou professionnel, ou que vous ayez un mode de vie actif, les points suivants vous aideront à promouvoir votre santé et votre bien-être.

Besoins énergétiques des sportifs

L’apport calorique quotidien recommandé est de 2000 calories par jour pour une femme moyenne et de 2500 calories par jour pour un homme moyen. Il est important de noter que ces chiffres sont donnés à titre indicatif et que la quantité d’énergie dont vous avez besoin varie en fonction de votre sexe, de votre taille, de votre poids, de votre niveau d’activité et de votre âge. En outre, l’apport calorique n’est pas seulement une question de quantité, mais aussi de qualité, car les aliments que vous mangez affectent votre corps de différentes manières (Osilla, 2022).

Besoins en micro et macronutriments

Les athlètes ont besoin d’un régime alimentaire équilibré et riche en nutriments, avec suffisamment de glucides, de protéines, de graisses saines, de vitamines et de minéraux. Ces nutriments sont à la base de la santé générale et peuvent contribuer à améliorer les performances et la récupération. 

Horaires des repas et des collations

Il est important de manger les “bons aliments” au “bon moment”. L’alimentation et l’hydratation de votre corps avant, pendant et après l’entraînement n’influencent pas seulement l’entraînement et les performances, mais aussi le confort général. Cela dit, le moment et la quantité d’aliments tolérés varient d’un individu à l’autre. Certaines personnes signalent des troubles digestifs, tels que des nausées et des crampes, lorsqu’elles consomment des aliments trop près du début de l’entraînement, tandis que d’autres comptent sur ces aliments pour assurer un taux de sucre adéquat dans le sang et reconstituer les réserves de l’organisme. En outre, des intervalles prolongés entre les repas et les collations peuvent accroître la fatigue et le stress de l’organisme. En outre, les repas riches en graisses peuvent entraîner une sensation de “lourdeur” et de léthargie (Richards, 2021). 

Hydratation

Le corps humain est composé d’environ 45 à 75 % d’eau (Jéquier & Constant, 2010). Au cours d’une séance d’entraînement, vous perdez rapidement du liquide en transpirant ; ce liquide est une combinaison d’eau et d’électrolytes qui, s’ils ne sont pas reconstitués, peuvent provoquer une déshydratation. L’eau est le meilleur moyen de se réhydrater. La règle générale est de faire de l’exercice lorsqu’on est suffisamment hydraté et de boire toutes les 15 à 20 minutes pendant la séance d’entraînement (Callahan, 2020).

L’essentiel est là : Parlez-en à votre coach, votre entraîneur, votre diététicien ou votre médecin. Trouvez une stratégie nutritionnelle qui vous convienne. Préparez des en-cas sains et planifiez-les à l’avance. 

Quels sont les “bons aliments” pour les sportifs ? 

Une bonne alimentation est flexible. Vous pouvez l’adapter à vos préférences personnelles, à vos besoins en matière de santé et à votre mode de vie, à condition d’avoir une alimentation adéquate et de boire suffisamment pendant vos séances d’entraînement. La plupart des athlètes font le plein d’hydrates de carbone sains 1 à 2 heures avant une séance d’entraînement, tout en évitant les graisses et les protéines, qui sont plus lentes à digérer.

En fonction de l’écart entre votre dernier repas et vos séances d’entraînement (et de la présence de fringales distrayantes), vous pouvez envisager de prendre un petit en-cas tel qu’un yaourt allégé, des raisins secs ou une banane. Après l’entraînement, prenez un repas contenant des protéines et des glucides pour aider vos muscles à récupérer et à reconstituer vos réserves d’énergie (Food as Fuel Before, During and After Workouts, 2023). Voici quelques aliments que vous pouvez envisager : 

Ce qu’il ne faut pas manger avant l’exercice

Évitez les aliments difficiles à digérer, comme ceux qui sont riches en fibres ou en graisses. Les exemples incluent les produits laitiers, les haricots, les légumes crucifères (brocoli, chou), etc. Ces aliments ont tendance à rester plus longtemps dans l’estomac, détournant le sang riche en oxygène des muscles vers l’estomac pour faciliter la digestion. Ils peuvent non seulement provoquer des ballonnements abdominaux et des flatulences, mais aussi vous rendre léthargique et fatigué. D’autres aliments à éviter sont les “calories vides” qui n’ont pas de valeur nutritionnelle, notamment les boissons gazeuses, l’alcool, les hamburgers, les frites, les bonbons, les gâteaux, les beignets, etc. (Worst Things to Eat or Drink Before a Workout, n.d.).

Suppléments nutritionnels – valent-ils la peine d’être pris ? 

Il s’agit d’un sujet controversé qui a suscité de nombreux débats à l’échelle mondiale. Les recherches sur l’efficacité de la plupart des compléments alimentaires restent limitées à l’heure actuelle. 

Il existe une grande variété de compléments nutritionnels sur le marché, allant des vitamines et minéraux aux herbes, en passant par les produits de nutrition sportive et les compléments alimentaires naturels. Ils se présentent sous différentes formes : pilules, comprimés, gélules, poudres et liquides (Dietary Supplements : What You Need to Know, 2020). En général, les suppléments ne sont utiles que si votre régime alimentaire est inadéquat ou si vous avez été diagnostiqué avec une carence en micronutriments comme une carence en fer ou en vitamine B12 (Nutrition and Healthy Eating, 2021). 

Les compléments alimentaires pour sportifs sont censés améliorer l’énergie, la concentration et les performances des athlètes, et comprennent des exemples tels que la caféine et la créatine (Workout Supplements, 2023). En fait, le marché des compléments pré-entraînement était évalué à 15,59 milliards de dollars en 2021, et il devrait atteindre le chiffre impressionnant de 28,68 milliards de dollars d’ici 2028 (“Global Pre-workout Supplement”, 2022).

Il est recommandé aux individus de revoir leur régime et leurs habitudes alimentaires pour s’assurer qu’ils prennent des repas équilibrés et nutritifs avant de prendre des compléments (Nutrition and Healthy Eating, 2021). Il est également important de s’informer sur les avantages potentiels, les risques ou les effets secondaires, ainsi que sur la dose et la durée d’utilisation appropriées des compléments alimentaires. Vous trouverez une multitude d’informations dans les médias, mais il est important de distinguer la réalité de la fiction (Dietary Supplements : What You Need to Know, 2020). 

Sécurité et efficacité des compléments alimentaires

En outre, les informations concernant la sécurité et l’efficacité des compléments alimentaires pour l’entraînement sont insuffisantes. Certains suppléments peuvent interagir avec des médicaments délivrés sur ordonnance ou en vente libre. Consultez donc votre médecin avant de prendre des suppléments alimentaires (Dietary Supplements : What You Need to Know, 2020 ; Workout Supplements, 2023). Et n’oubliez pas que “naturel” n’est pas nécessairement synonyme d’innocuité !

Il y a également la question éthique de l’utilisation de suppléments dans le but d’améliorer les performances, sans parler de la question de la violation des règles antidopage. N’oubliez pas que c’est vous et vous seul qui êtes responsable de la prise de compléments alimentaires et des conséquences potentielles pour la santé, la législation ou la sécurité. 

Qu’en est-il des probiotiques ?

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les probiotiques sont des “micro-organismes vivants qui, lorsqu’ils sont administrés en quantités adéquates, confèrent un bénéfice pour la santé de l’hôte” (Hill et al., 2014). Ils contribuent à restaurer la flore intestinale, à améliorer le système digestif, à lutter contre les maladies et à préserver la santé (Harvard Health 2022).

La Société internationale de nutrition sportive (ISSN) a publié en 2019 une déclaration de position concernant l’utilisation des probiotiques par les athlètes. Ils ont conclu que certains probiotiques optimisent la santé des athlètes en renforçant le système immunitaire, en réduisant la gravité des infections respiratoires et des troubles gastriques, et en améliorant l’absorption des nutriments dans l’intestin (Jäger et al., 2019).

Le “microbiome intestinal” – Existe-t-il un lien entre l’alimentation, la flore intestinale et les performances sportives de haut niveau ?

L’intestin humain abrite plus de 40 000 milliards de micro-organismes, collectivement appelés microbiome intestinal ou flore intestinale (The Nutrition Source, 2022). Ces microbes sont influencés par des facteurs tels que l’âge, le stress, l’alimentation, la consommation de drogues et la génétique. Ils jouent un rôle essentiel dans la digestion des aliments, l’absorption des nutriments, la synthèse des vitamines et la régulation du système immunitaire (Mohr et al., 2020). 

De nouvelles données suggèrent que les microbes intestinaux peuvent influencer les performances sportives. Selon un article de synthèse publié dans le Journal of Sports Medicine en 2022, plusieurs études ont fait état de différences entre la flore intestinale des athlètes et celle des non-athlètes. L’activité physique semble avoir un effet généralement positif sur la flore intestinale en favorisant la diversité et l’abondance des “bactéries associées à la santé” (O’Brien et al., 2022). 

Les bienfaits de Saccharomyces boulardii pour les sportifs

La souche probiotique Saccharomyces boulardii CNCM I-745 est une souche probiotique unique étudiée dans plus de 100 essais cliniques et faisant l’objet de recherches dans le monde entier depuis plus de 65 ans (Florastor, 2023).

S. boulardii peut aider les athlètes en :

Nous vous laissons sur cette dernière perle : “Ce que vous mettez dans votre réservoir et la quantité que vous y mettez déterminent vos performances.

Articles Liés :

Voir toutes les nouvelles et articles

kids school snacks

Des collations saines pour les enfants à l’école : Recommandations d’une diététicienne

Probiotiques pour bébés : Un guide complet pour traiter les coliques

nutritionist discussing how you can digest best over online call

Comment mieux digérer : décomposer les aliments avec l’aide de nos microbes intestinaux

Le rôle important de l’alimentation dans la gestion du syndrome de l’intestin irritable

Bioteem banner

Bioteem40® Santé générale et soutien immunitaire – Produit certifié par le CDHF

person eating probiotic yogurt with berries

Qu’est-ce qu’un yogourt probiotique et quels sont ses avantages ?

Glutamine pour la santé digestive

managing malnutrition across gi conditions

Malnutrition dans les affections gastro-intestinales

man holding boarding pass to travel

Préparer son système immunitaire au voyage

woman with cough and cold

Comment se protéger pendant la saison de la toux et du rhume

Entretiens de la CDHF : Soutenir le système immunitaire de votre enfant pour la rentrée scolaire

woman eating yogurt with added probiotics

Tous les aliments fermentés contiennent-ils des probiotiques ?

three kids playing

Les probiotiques pour les enfants

Acné et santé digestive

turmeric

Les bienfaits du curcuma

three women laughing

Les probiotiques pour les femmes : Quels sont les avantages ?

hockey face-off

Guide nutritionnel pour les sportifs

RISEUp banner

Événement RISEUp pour les maladies digestives

WDHD Banner

Journée mondiale de la santé digestive : Un intestin sain

Diarrhée associée aux antibiotiques

woman eating functional foods

Ailments fonctionnels: Le pouvoir des probiotiques

parent and child discussing kids nutrition

Conseils nutritionnels pour les enfants

Culturelle® Probiotiques pour adultes : Quotidien, Métabolisme sain, Équilibre sain pour les femmes et Défense immunitaire 4-en-1 – Produits certifiés CDHF

woman eating yogurt with probiotics

Boîte à outils pour les probiotiques

Young female doctor consulting an elderly patient in her office on a low-residue diet

Régime à faible teneur en résidus : Qu’est-ce que c’est et à qui cela s’adresse-t-il ?

coffee beans in mug

Le café est-il mauvais pour la digestion?

fast food stacked on table

Repas de fast-food à faible teneur en FODMAP

bowel model and fresh fruit

Comment favoriser une digestion saine

Cadeaux pour le courage

man on grey background with puzzle pieces surrounding head

Le lien entre l’intestin et la santé mentale

child high living doctor

Mon enfant devrait-il prendre des probiotiques ?

low fodmap diet on a phone

Un Comprendre les FODMAP Que sont les FODMAP?

antibiotics

Faut-il prendre des probiotiques pendant la prise d’antibiotiques ?

Florastor® Probiotiques

Guide du pharmacien pour choisir le bon probiotique

grocery bag full of family friendly snacks

Idées de collations familiales

Culturelle Kids Probiotics box

Probiotique quotidien pour enfants Culturelle®- Avis sur les produits certifiés FCSD

Culturelle® Kids Probiotics – Produit certifié par le CDHF

Yoga pour la digestion

Activia lactose free yogurt on a kitchen counter

Activia sans lactose  – Avis sur les produits certifiés FCSD

salad with apple beets and chickpeas

Augmentez votre apport en fibres

Types of Berries

Le pouvoir des baies- Nutrition colorée et déjantéeLe pouvoir des baies

Spoons full of different prebiotics

Santé intestinale et prébiotiques

family cooking

Des collations santé à la maison

Brown bag of groceries spilling out of bag

Comment gérer vos habitudes alimentaires liées au stress et faire des choix santé à la maison

hydrated

L’importance de rester hydraté : l’hydratation en général et lorsque vous vous rétablissez d’un virus

staying hydrated

L’importance de rester hydraté : l’hydratation générale et dans le cadre du rétablissment d’un virus

full plate

Comment rester rassasié plus longtemps

egg and leek

Comment rester rassasié plus longtemps

probiotics in food

Les probiotiques comparés aux prébiotiques

Bowls of different fermented foods

Les probiotiques comparés aux aliments fermentés

bowl of fruit

Les prébiotiques comparés aux fibres alimentaires

yogurt probiotics pills kefir

Les probiotiques comparés aux prébiotiques animation

Probiotiques et aliments fermentés : Animation

Les fibres alimentaires comparées aux prébiotiques animation

CDHF Talks: Protéines et fibres

nutrition plan for immune system and gut health

Comment l’alimentation peut-elle favoriser la santé intestinale et le système immunitaire?

Common food allergies o blue background

Qu’est-ce qu’une allergie alimentaire?

Senior and nurse speaking

Comment stimuler l’appétit des personnes âgées

alcohol

SCI et alcool

Conseils nutritionnels pour bien vieillir

Activia Fibre – Avis sur les produits certifiés FCSD

black diamond probiotic cheestrings on white background

Black Diamond® Cheestrings® Probiotic – Produit certifié CDHF

bio-k plus shelf stable packaging on white background

Bio-K+ SCI Pro – Avis sur les produits certifiés FCSD

The Cultured Coconut bottle on a kitchen counter

The Cultured Coconut – Avis sur les produits certifiés FCSD

Activia Smoothie on kitchen counter

Activia Smoothie – Avis sur les produits certifiés FCSD