lactose intolerance awareness month main graphic

Comprendre l’intolérance au lactose et les alternatives sans lactose

Écrit par :

Mis à jour : February 5th, 2024

L’intolérance au lactose est un trouble digestif courant qui touche une grande partie des Canadiens et de la population mondiale. Février est le mois national de sensibilisation à l’intolérance au lactose ! Tout au long du mois de février, la FCDH sensibilisera la population sur les médias sociaux et informera les Canadiens sur les différents aspects de l’intolérance au lactose, sur ce que signifie un produit “sans lactose” et sur les solutions de rechange sans lactose. Sautons à pieds joints dans l’aventure !

Tout d’abord, qu’est-ce que l’intolérance au lactose ?

En règle générale, lorsqu’une personne consomme un aliment contenant du lactose, une enzyme appelée lactase, produite dans l’intestin grêle, agit en décomposant le lactose en composants plus simples, à savoir le glucose et le galactose, deux sucres simples. Ces sucres sont ensuite absorbés dans la circulation sanguine, fournissant l’énergie dont votre corps a besoin.

Toutefois, pour les personnes souffrant d’une intolérance au lactose, ce processus est perturbé. L’organisme ne produit pas suffisamment de lactase pour décomposer efficacement le lactose. Par conséquent, les molécules de lactose non digérées se dirigent vers les parties inférieures de l’intestin. C’est là qu’ils rencontrent des bactéries, ce qui déclenche un processus digestif appelé fermentation. Les sous-produits de cette fermentation – hydrogène, dioxyde de carbone, méthane et acides gras à chaîne courte – sont à l’origine des symptômes classiques de l’intolérance au lactose, tels que les flatulences et la diarrhée.

Niveaux d’inconfort

L’intolérance au lactose est un spectre et peut se manifester par différents degrés d’inconfort, allant d’une légère malabsorption à une intolérance sévère. Comprendre ces niveaux d’inconfort peut aider les individus à gérer efficacement leurs symptômes. Il est important de comprendre que l’intolérance au lactose n’est pas une simple question de “oui” ou de “non”. Il ne s’agit pas de n’avoir aucun ou tous les symptômes. Au contraire, elle varie d’une personne à l’autre, et certaines peuvent la ressentir plus ou moins intensément que d’autres.

En outre, l’intolérance au lactose peut se développer progressivement au fil du temps, et les individus peuvent remarquer une augmentation des symptômes avec l’âge. Des facteurs tels que la génétique, l’origine ethnique et les problèmes de santé sous-jacents peuvent contribuer à la gravité de l’intolérance au lactose. Si certaines personnes présentent des symptômes à l’adolescence ou au début de l’âge adulte, d’autres ne ressentent une gêne perceptible que plus tard dans leur vie.

Malabsorption de la lumière :

Les personnes souffrant de malabsorption légère peuvent ressentir une gêne subtile après avoir consommé des produits laitiers. Les symptômes sont généralement légers et peuvent inclure

À ce niveau d’intolérance au lactose, l’organisme produit encore un peu de lactase, ce qui permet de digérer de petites quantités de lactose sans causer de problèmes importants. De nombreuses personnes souffrant de malabsorption légère peuvent gérer leurs symptômes en modérant leur consommation de produits laitiers.

Intolérance modérée :

Les personnes souffrant d’une intolérance au lactose modérée peuvent présenter des symptômes plus marqués :

À ce niveau, la capacité de l’organisme à produire de la lactase est réduite, ce qui rend difficile la digestion de quantités modérées de lactose. La prise en charge des symptômes implique souvent une réduction plus importante de la consommation de produits laitiers ou l’utilisation de suppléments de lactase.

Intolérance sévère :

L’intolérance au lactose sévère se caractérise par une gêne intense et des problèmes digestifs, même en cas de consommation minime de lactose. Les symptômes peuvent être graves et inclure

Les personnes souffrant d’une intolérance sévère peuvent être amenées à adopter un régime strict sans lactose pour prévenir les symptômes. L’éviction totale des produits laitiers et la vérification des étiquettes des produits alimentaires sont essentielles pour gérer efficacement les symptômes.

Que signifie “sans lactose” ?

Le terme “sans lactose” désigne un produit qui contient peu ou pas de lactose, le sucre naturellement présent dans le lait et les produits laitiers. Quels sont les produits qui ne contiennent pas de lactose ? Nous les décrivons ci-dessous.

Lait sans lactose :

Le lait sans lactose subit un processus qui décompose le lactose en ses sucres plus simples, le glucose et le galactose. Cette réaction enzymatique est obtenue en ajoutant l’enzyme lactase au lait. La lactase est l’enzyme dont les personnes intolérantes au lactose manquent en quantité suffisante. En prédigérant le lactose, la lactase rend le lait plus digeste pour les personnes souffrant d’intolérance au lactose, ce qui leur permet d’absorber les nutriments sans subir d’effets gastro-intestinaux indésirables. Le lait sans lactose possède les mêmes valeurs nutritionnelles que le lait ordinaire, tout en conservant son goût et sa texture.

Suppléments de lactase :

Bien qu’ils ne soient pas strictement “sans lactose”, les suppléments de lactase jouent un rôle crucial en facilitant la digestion des personnes souffrant d’intolérance au lactose. Ces compléments contiennent l’enzyme lactase et peuvent être pris avant de consommer des produits laitiers. En fournissant les enzymes nécessaires à la digestion du lactose, les suppléments de lactase contribuent à minimiser ou à éliminer l’inconfort digestif associé à la consommation de lactose.

Quels sont les avantages des produits sans lactose ?

En conclusion, il est essentiel de comprendre les niveaux d’intolérance au lactose pour gérer les symptômes et faire des choix alimentaires éclairés. Les alternatives sans lactose, y compris le lait sans lactose, constituent une solution idéale pour les personnes souffrant d’intolérance au lactose. Elles peuvent ainsi profiter des avantages nutritionnels des produits laitiers sans en ressentir les symptômes désagréables !

Il est important de noter que si le lait sans lactose constitue une excellente alternative, les personnes souffrant d’une intolérance sévère au lactose doivent faire preuve de prudence et consulter un professionnel de la santé pour déterminer les choix alimentaires les plus appropriés.

Pour en savoir plus sur l’intolérance au lactose ce mois-ci, consultez nos autres ressources.

Articles Liés :

Voir toutes les nouvelles et articles

Lactose labels in grocery store

Etiquettes sans lactose : un guide du consommateur pour des achats intelligents

lactantia lactose free butter banner

Beurre Lactantia® sans lactose

lactose intolerance awareness month main graphic

Comprendre l’intolérance au lactose et les alternatives sans lactose

people eating with lactose intolerance

Naviguer dans les restaurants et les rassemblements avec l’intolérance au lactose : Un guide pour manger en société

family eating

Comment obtenir l’alimentation dont vous avez besoin en cas d’intolérance au lactose ?

lactose vs dairy free

L’absence de lactose est-elle la même chose que l’absence de produits laitiers ?

lactose intolerant drinking lactose-free milk

Gestion de l’intolérance au lactose

L’Intolérance au lactose FAQs

Pourrais-je être intolérant au lactose ? Quiz

Assortment of dairy products

Qu’est-ce que l’intolérance au lactose? Symptômes et traitement

Close up of a pizza

Toppers Pizza, première chaîne au Canada à offrir une option sans lactose

Lactantia Lactose Free Cream Products

Crème sans lactose Lactantia – Avis sur les produits certifiés FCSD

Black Diamond lactose-free cheese

Fromage sans lactose de Black Diamond – Avis sur les produits certifiés CDHF

Lactantia lactose free milk

Lactantia lait sans lactose – Avis sur produits certifiés FCSD