Constipation

Qu’est-ce que la constipation?

La constipation signifie qu’une personne va à la selle de façon peu fréquente ou que l’évacuation de ses selles est difficile. Elle survient souvent lorsque les aliments digérés se déplacent lentement le long du tube digestif. Par conséquent, le corps supprime (absorbe) toute l’eau des selles qui deviennent dures, sèches et difficiles à expulser.

La constipation est un problème très courant : un Canadien sur quatre souffre des symptômes de la constipation. Elle peut toucher les jeunes comme les personnes plus âgées et toutes les autres entre ces deux groupes. Certaines personnes développent la constipation soudainement et cette dernière ne dure qu’une courte période de temps tandis que d’autres, surtout les personnes plus âgées, la développent graduellement et elle dure durant très longtemps.

Qui est plus vulnérable à la constipation ?

Certaines personnes sont plus susceptibles de souffrir de constipation que d’autres. Il se peut que vous soyez plus susceptible si :

  • Vous êtes plus âgé(e)
  • Vous ne mangez pas assez de fibres – vous devriez consommer de 20 à 30 grammes de fibres par jour, provenant d’un mélange de fruits, de légumes, de légumineuses et de céréales
  • Vous souffrez d’un trouble alimentaire
  • Vous êtes déshydraté(e) – ceci peut survenir si vous ne buvez pas assez, si vous vomissez ou si vous souffrez de diarrhée
  • Vous perdez des minéraux lorsque vous vomissez ou que vous souffrez de diarrhée
  • Vous êtes physiquement inactif ou pas assez actif
  • Votre routine change – par exemple, lorsque vous voyagez ou lorsque vous travaillez durant des heures irrégulières
  • Vous avez subi une chirurgie abdominale, périanale ou pelvienne
  • Vous éprouvez des problèmes d’intestins (gastrointestinaux), tels que : une occlusion intestinale, un élargissement rectal, des fissures anales ou des hémorroïdes
  • Vos muscles pelviens et anaux sont affaiblis ou mal coordonnés
  • Votre côlon est incapable de déplacer efficacement vos selles lorsque les muscles du côlon ne fonctionnent pas adéquatement, les selles restent dans le côlon plus longtemps, ce qui peut entraîner une absorption de l’excès d’eau
  • Vous êtes enceinte – la constipation est plus fréquente durant le dernier trimestre
  • Vous souffrez d’autres troubles médicaux, comme : l’hypothyroïdie, le diabète, la sclérose en plaques, le syndrome du côlon irritable (SCI), des lésions de la moelle épinière, le cancer du côlon
  • Vous utilisez des laxatifs régulièrement depuis une longue période de temps
  • Vous prenez certains médicaments (comme des analgésiques contenant des opioïdes ou des médicaments pour l’hypertension) ou des suppléments en vente libre qui ralentissent le transit des selles
  • Vous prenez des médicaments en vente libre, comme des suppléments de calcium.

La constipation chez les enfants

La constipation chez les enfants n’indique pas nécessairement les mêmes problèmes que chez les adultes : les enfants développent souvent la constipation lorsqu’ils se retiennent délibérément ou inconsciemment d’aller à la selle. Il se peut qu’ils ne veuillent pas interrompre leurs jeux, qu’ils soient gênés d’utiliser une toilette publique ou qu’ils aient peur d’avoir une selle qui fait mal (une préoccupation particulière chez les enfants qui apprennent à devenir propres). Bien sûr, quelques-unes des causes de la constipation chez les adultes s’appliquent aussi aux enfants, comme :

  • Un régime faible en fibres
  • Certains médicaments, comme les antiacides, opioïdes ou les antidépresseurs
  • Certaines maladies, comme le diabète ou le syndrome de Down
  • Des anomalies anatomiques, comme la maladie de Hirschsprung

Les spécialistes recommandent de consulter un médecin si les symptômes de constipation de votre enfant durent plus de deux semaines, et plus tôt si la constipation s’accompagne de fièvre, de vomissements, d’une perte de poids, de sang dans les selles, de fissures dans la peau autour de l’anus ou de prolapsus rectal (l’intestin glisse à l’extérieur de l’anus).

Le traitement, qui dépend de l’âge de l’enfant et de la gravité du problème, peut inclure un changement de régime alimentaire, l’adoption d’un horaire régulier pour aller à la selle et (dans certains cas, si les selles sont coincées dans les intestins) la prise d’un laxatif.

 

Qu’est-ce que la constipation?

La constipation signifie qu’une personne va à la selle de façon peu fréquente ou que l’évacuation de ses selles est difficile. Elle survient souvent lorsque les aliments digérés se déplacent lentement le long du tube digestif. Par conséquent, le corps supprime (absorbe) toute l’eau des selles qui deviennent dures, sèches et difficiles à expulser. La constipation est un problème très courant : un Canadien sur quatre souffre des symptômes de la constipation. Elle peut toucher les jeunes comme les personnes plus âgées et toutes les autres entre ces deux groupes. Certaines personnes développent la constipation soudainement et cette dernière ne dure qu’une courte période de temps tandis que d’autres, surtout les personnes plus âgées, la développent graduellement et elle dure durant très longtemps.

Qui est plus vulnérable à la constipation ?

Certaines personnes sont plus susceptibles de souffrir de constipation que d’autres. Il se peut que vous soyez plus susceptible si :
  • Vous êtes plus âgé(e)
  • Vous ne mangez pas assez de fibres – vous devriez consommer de 20 à 30 grammes de fibres par jour, provenant d’un mélange de fruits, de légumes, de légumineuses et de céréales
  • Vous souffrez d’un trouble alimentaire
  • Vous êtes déshydraté(e) – ceci peut survenir si vous ne buvez pas assez, si vous vomissez ou si vous souffrez de diarrhée
  • Vous perdez des minéraux lorsque vous vomissez ou que vous souffrez de diarrhée
  • Vous êtes physiquement inactif ou pas assez actif
  • Votre routine change – par exemple, lorsque vous voyagez ou lorsque vous travaillez durant des heures irrégulières
  • Vous avez subi une chirurgie abdominale, périanale ou pelvienne
  • Vous éprouvez des problèmes d’intestins (gastrointestinaux), tels que : une occlusion intestinale, un élargissement rectal, des fissures anales ou des hémorroïdes
  • Vos muscles pelviens et anaux sont affaiblis ou mal coordonnés
  • Votre côlon est incapable de déplacer efficacement vos selles lorsque les muscles du côlon ne fonctionnent pas adéquatement, les selles restent dans le côlon plus longtemps, ce qui peut entraîner une absorption de l’excès d’eau
  • Vous êtes enceinte – la constipation est plus fréquente durant le dernier trimestre
  • Vous souffrez d’autres troubles médicaux, comme : l’hypothyroïdie, le diabète, la sclérose en plaques, le syndrome du côlon irritable (SCI), des lésions de la moelle épinière, le cancer du côlon
  • Vous utilisez des laxatifs régulièrement depuis une longue période de temps
  • Vous prenez certains médicaments (comme des analgésiques contenant des opioïdes ou des médicaments pour l’hypertension) ou des suppléments en vente libre qui ralentissent le transit des selles
  • Vous prenez des médicaments en vente libre, comme des suppléments de calcium.

La constipation chez les enfants

La constipation chez les enfants n’indique pas nécessairement les mêmes problèmes que chez les adultes : les enfants développent souvent la constipation lorsqu’ils se retiennent délibérément ou inconsciemment d’aller à la selle. Il se peut qu’ils ne veuillent pas interrompre leurs jeux, qu’ils soient gênés d’utiliser une toilette publique ou qu’ils aient peur d’avoir une selle qui fait mal (une préoccupation particulière chez les enfants qui apprennent à devenir propres). Bien sûr, quelques-unes des causes de la constipation chez les adultes s’appliquent aussi aux enfants, comme :
  • Un régime faible en fibres
  • Certains médicaments, comme les antiacides, opioïdes ou les antidépresseurs
  • Certaines maladies, comme le diabète ou le syndrome de Down
  • Des anomalies anatomiques, comme la maladie de Hirschsprung
Les spécialistes recommandent de consulter un médecin si les symptômes de constipation de votre enfant durent plus de deux semaines, et plus tôt si la constipation s’accompagne de fièvre, de vomissements, d’une perte de poids, de sang dans les selles, de fissures dans la peau autour de l’anus ou de prolapsus rectal (l’intestin glisse à l’extérieur de l’anus). Le traitement, qui dépend de l’âge de l’enfant et de la gravité du problème, peut inclure un changement de régime alimentaire, l’adoption d’un horaire régulier pour aller à la selle et (dans certains cas, si les selles sont coincées dans les intestins) la prise d’un laxatif.  
Close

Where are you experiencing discomfort?

Click on the buttons on the body to the left or click from the list below where you are experiencing discomfort.