world microbiome day 2024

Pré, Pro, Syn et Postbiotiques : Décomposer les différences

Kristina Campbell

Écrit par : Kristina Campbell

Mis à jour : June 24th, 2024

La journée mondiale du microbiome a lieu le 27 juin. Le thème de cette année est “nourrir vos intestins – comment l’alimentation façonne votre microbiome”. La consommation de biotiques – une catégorie qui comprend les probiotiques, les prébiotiques, les synbiotiques et les postbiotiques – est un moyen important de soutenir votre microbiome intestinal. Mais il n’est pas toujours facile de s’y retrouver parmi tous les biotiques et de savoir lesquels prendre.

Voici une explication rapide des définitions scientifiques des substances biotiques et de la manière dont elles peuvent être bénéfiques pour votre santé – avec quelques faits surprenants à la clé !

Quelle est la différence entre les prébiotiques et les probiotiques ?

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants (de minuscules êtres vivants) qui améliorent certains aspects de votre santé lorsqu’ils sont consommés en quantités suffisantes (1).

Par ailleurs, les souches de bactéries des groupes des lactobacilles et des bifidobactéries sont les types de probiotiques les plus courants. Ils sont disponibles sous forme de compléments alimentaires en gélules, poudres et liquides et peuvent également être présents dans des aliments tels que certains types de yaourts.

Il est important de noter que chaque probiotique est unique, qu’il a un objectif très spécifique et que des types ou des souches spécifiques peuvent aider à gérer certaines conditions.

Il peut s’agir de:

Les prébiotiques, quant à eux, sont les aliments qui maintiennent en vie les microbes bénéfiques (6). Différents types de microbes préfèrent différents types d’aliments. Ainsi, chaque substance prébiotique a quelques types de microbes qui aiment s’en régaler et se multiplier, vous apportant ainsi un bénéfice pour votre santé.

Les prébiotiques les plus courants – les fructooligosaccharides, les galactooligosaccharides et l’inuline – sont des types de fibres. Mais d’autres prébiotiques, comme les polyphénols, ne sont pas des fibres.

Méfiez-vous des étiquettes qui mentionnent probiotiques ou prébiotiques, alors que les substances qu’elles contiennent n’ont pas été testées pour leur capacité à vous apporter un bénéfice en termes de santé. Il se peut que vous deviez demander à un professionnel de la santé de déterminer si la substance mentionnée sur l’étiquette a des effets bénéfiques prouvés par la science.

Peut-on prendre des prébiotiques et des probiotiques en même temps ?

Oui, prendre des probiotiques et des prébiotiques ensemble est la meilleure solution. En prenant les deux, vous consommez les microbes vivants qui vous apportent des bienfaits pour la santé, ainsi que les aliments dont les microbes vivants ont besoin pour se développer. Parfois, l’association est appelée synbiotique.

Il faut toutefois faire une mise en garde : les probiotiques préfèrent des sources d’alimentation différentes. Ainsi, si vous prenez un probiotique au hasard avec un prébiotique, il se peut que le prébiotique ne stimule pas du tout les microbes qui l’accompagnent. La recherche commence à identifier les meilleures associations de probiotiques et de prébiotiques qui se traduisent par de meilleurs bénéfices pour la santé (7).

Qu’est-ce que les synbiotiques ?

Un synbiotique est une combinaison de substances – essentiellement un probiotique et un prébiotique. Mais parfois, un synbiotique est une association de substances qui ne peuvent pas être considérées comme des probiotiques et des prébiotiques à elles seules. Ainsi, tout micro-organisme vivant et toute nourriture pour micro-organismes vivants qui, combinés, vous apportent un bénéfice pour la santé, peuvent être considérés comme des synbiotiques (8).

Quand faut-il prendre des prébiotiques ?

Les prébiotiques sont présents dans de nombreux aliments courants. En particulier, on les trouve en grande quantité dans les:

prébiotiques, postbiotiques

Les scientifiques affirment que vous devriez essayer de consommer environ 5 grammes de prébiotiques par jour pour nourrir de manière adéquate les microbes bénéfiques de votre intestin afin qu’ils puissent contribuer à votre santé (9).

Si vous prenez un prébiotique parce que vous recherchez un certain bénéfice pour votre santé, la meilleure solution est de le consommer sous forme de supplément. La prise de prébiotiques a notamment pour effet d’améliorer le transit intestinal, d’améliorer l’absorption des minéraux et de stabiliser le taux de sucre dans le sang (10).

En outre, certaines données récentes suggèrent même que les adultes plus âgés obtiennent de meilleurs résultats aux tests cognitifs après avoir consommé des doses de prébiotiques (11).

Toutefois, l’efficacité de certains prébiotiques peut dépendre des micro-organismes déjà présents dans votre intestin (12).

Combien de temps les probiotiques mettent-ils à agir ?

L’efficacité d’un probiotique donné dépend de nombreux facteurs personnels. L’effet d’un probiotique dépend également de la raison pour laquelle vous le prenez.

Par exemple, si vous prenez un probiotique pour prévenir les maladies respiratoires, vous ne remarquerez peut-être aucune différence dans votre état de santé au quotidien. Mais si vous prenez le probiotique pour améliorer votre transit intestinal, vous pouvez remarquer une différence au bout de quelques jours ou de quelques semaines.

D’une manière générale, si vous prenez un probiotique depuis quatre semaines et que vous n’avez pas encore obtenu les résultats escomptés, il est peut-être temps d’essayer un autre produit probiotique.

Peut-on prendre trop de probiotiques ?

Oui, si vous prenez trop de probiotiques, vous pouvez ressentir des symptômes gastro-intestinaux indésirables.

En règle générale, les probiotiques, quelle que soit leur quantité, vous traversent et ne restent pas dans votre intestin, même s’ils peuvent être bénéfiques pour votre santé (13). Il est donc probable que vous ayez besoin d’une dose régulière pour maintenir le bénéfice que vous recherchez.

N’oubliez pas que les bienfaits pour la santé sont liés à une certaine dose de probiotiques, de sorte que vous risquez de ne pas en bénéficier si vous dépassez cette dose. Une quantité plus élevée ne signifie pas nécessairement un effet plus important sur la santé. Dans l’ensemble, lorsque vous prenez des probiotiques, il est donc préférable de vous en tenir à une dose qui a été testée scientifiquement et dont l’effet sur la santé a été démontré.

Puis-je prendre des probiotiques pendant ma grossesse ?

Les probiotiques sont couramment pris pendant la grossesse et des études montrent qu’ils peuvent être bénéfiques pour le fœtus. En fait, l’Organisation mondiale de l’allergie recommande aux personnes présentant un risque élevé d’avoir un enfant souffrant d’une maladie allergique de prendre des probiotiques pendant la grossesse, car cela peut réduire le risque d’eczéma et d’asthme chez l’enfant (14). En outre, les probiotiques peuvent réduire le risque de diabète gestationnel chez la femme enceinte (15). Cependant, il n’est pas encore possible de déterminer avec certitude quels probiotiques sont les plus efficaces à ces fins.

En ce qui concerne la sécurité des probiotiques pendant la grossesse, la recherche montre une légère augmentation du risque de pré-éclampsie, en particulier lorsque la femme enceinte fait partie de la catégorie des personnes obèses (16). Les chercheurs ont besoin de plus de données sur la sécurité, mais assurez-vous qu’un professionnel de la santé est au courant et surveille votre santé de près si vous prenez un supplément de probiotiques pendant la grossesse.

Dans la plupart des cas, il est préférable que les femmes enceintes obtiennent leurs probiotiques à partir de sources alimentaires telles que le yaourt.

personne enceinte mangeant du yaourt probiotique

Qu’est-ce que les postbiotiques ?

La définition des postbiotiques est quelque peu contestée, mais les principaux scientifiques sont clairs : les postbiotiques sont des micro-organismes qui sont délibérément tués, puis consommés pour vous apporter un bénéfice en termes de santé (17). Les postbiotiques doivent contenir une partie ou la totalité des bactéries non vivantes et peuvent ou non contenir des molécules résiduelles créées par les microbes lorsqu’ils étaient en vie. Techniquement parlant, les molécules produites par les microbes ne sont pas considérées comme des postbiotiques.

La science des postbiotiques est émergente et, jusqu’à présent, il n’a pas été démontré que les postbiotiques ont des effets bénéfiques sur la santé aussi étendus que ceux des probiotiques. Pourtant, certains postbiotiques réduisent les symptômes gastro-intestinaux ou respiratoires et améliorent la santé de la peau (18). D’autres avantages pourraient apparaître à l’avenir.

Les postbiotiques sont relativement nouveaux pour les consommateurs nord-américains, mais ils sont utilisés depuis plus longtemps au Japon, où ils sont ajoutés à de nombreux aliments et boissons. Les postbiotiques peuvent être plus sûrs et moins coûteux que les micro-organismes vivants équivalents. Vous pouvez donc vous attendre à ce qu’ils soient de plus en plus nombreux dans les années à venir, car les entreprises continuent d’innover.

Pour en savoir plus sur le microbiome intestinal, consultez notre foire aux questions ici.

Références

  1. Hill C, Guarner F, Reid G, Gibson GR, Merenstein DJ, Pot B, Morelli L, Canani RB, Flint HJ, Salminen S, Calder PC, Sanders ME. (2014.) Expert consensus document. The International Scientific Association for Probiotics and Prebiotics consensus statement on the scope and appropriate use of the term probiotic. Nat Rev Gastroenterol Hepatol., 11(8):506-14. doi: 10.1038/nrgastro.2014.66.  
  2. Bustos Fernández LM, Man F, Lasa JS. (2023). Impact of Saccharomyces boulardii CNCM I-745 on Bacterial Overgrowth and Composition of Intestinal Microbiota in Diarrhea-Predominant Irritable Bowel Syndrome Patients: Results of a Randomized Pilot Study. Dig Dis., 41(5):798-809. doi: 10.1159/000528954.  
  3. Minoretti P, Liaño Riera M, Santiago Sáez A, Gómez Serrano M, García Martín Á. (2024). Probiotic Supplementation With Saccharomyces boulardii and Enterococcus faecium Improves Gastric Pain and Bloating in Airline Pilots With Chronic Non-atrophic Gastritis: An Open-Label Study. Cureus, 16(1):e52502. doi: 10.7759/cureus.52502.  
  4. Han Y, Zhou Y, Xu X, Chen S, Zhang S, Jiang N, Liu Z, Zhang J, Luo Z, Zhang X, Hao L, Chen T. (2024). Improvement of Post-Surgery Constipation in Patients with Fractures by Lactobacillus rhamnosus JYLR-127: A Single-Blind Randomized Controlled Trial. Nutrients, 16(10):1505. doi: 10.3390/nu16101505.  
  5. Fu J, Zheng Y, Gao Y, Xu W. (2022). Dietary Fiber Intake and Gut Microbiota in Human Health. Microorganisms, 10(12):2507. doi: 10.3390/microorganisms10122507.  
  6. Gibson GR, Hutkins R, Sanders ME, Prescott SL, Reimer RA, Salminen SJ, Scott K, Stanton C, Swanson KS, Cani PD, Verbeke K, Reid G. (2017). Expert consensus document: The International Scientific Association for Probiotics and Prebiotics (ISAPP) consensus statement on the definition and scope of prebiotics. Nat Rev Gastroenterol Hepatol., 14(8):491-502. doi: 10.1038/nrgastro.2017.75.  
  7. Gomez Quintero DF, Kok CR, Hutkins R. (2022). The Future of Synbiotics: Rational Formulation and Design. Front Microbiol., 13:919725. doi: 10.3389/fmicb.2022.919725.  
  8. Swanson KS, Gibson GR, Hutkins R, Reimer RA, Reid G, Verbeke K, Scott KP, Holscher HD, Azad MB, Delzenne NM, Sanders ME. (2020). The International Scientific Association for Probiotics and Prebiotics (ISAPP) consensus statement on the definition and scope of synbiotics. Nat Rev Gastroenterol Hepatol., 17(11):687-701. doi: 10.1038/s41575-020-0344-2.  
  9. International Scientific Association for Probiotics and Prebiotics. Accessed June 6, 2024. https://isappscience.org/for-consumers/learn/prebiotics/ 
  10. Gibson GR, Hutkins R, Sanders ME, Prescott SL, Reimer RA, Salminen SJ, Scott K, Stanton C, Swanson KS, Cani PD, Verbeke K, Reid G. (2017). Expert consensus document: The International Scientific Association for Probiotics and Prebiotics (ISAPP) consensus statement on the definition and scope of prebiotics. Nat Rev Gastroenterol Hepatol., 14(8):491-502. doi: 10.1038/nrgastro.2017.75.  
  11.  Ni Lochlainn M, Bowyer RCE, Moll JM, García MP, Wadge S, Baleanu AF, Nessa A, Sheedy A, Akdag G, Hart D, Raffaele G, Seed PT, Murphy C, Harridge SDR, Welch AA, Greig C, Whelan K, Steves CJ. (2024). Effect of gut microbiome modulation on muscle function and cognition: the PROMOTe randomised controlled trial. Nat Commun., 15(1):1859. doi: 10.1038/s41467-024-46116-y.  
  12.  Cunningham M, Azcarate-Peril MA, Barnard A, Benoit V, Grimaldi R, Guyonnet D, Holscher HD, Hunter K, Manurung S, Obis D, Petrova MI, Steinert RE, Swanson KS, van Sinderen D, Vulevic J, Gibson GR. (2021). Shaping the Future of Probiotics and Prebiotics. Trends Microbiol., 29(8):667-685. doi: 10.1016/j.tim.2021.01.003.  
  13. Kristensen NB, Bryrup T, Allin KH, Nielsen T, Hansen TH, Pedersen O. (2016). Alterations in fecal microbiota composition by probiotic supplementation in healthy adults: a systematic review of randomized controlled trials. Genome Med., 8(1):52. doi: 10.1186/s13073-016-0300-5.  
  14.  Fiocchi A, Pawankar R, Cuello-Garcia C, Ahn K, Al-Hammadi S, Agarwal A, Beyer K, Burks W, Canonica GW, Ebisawa M, Gandhi S, Kamenwa R, Lee BW, Li H, Prescott S, Riva JJ, Rosenwasser L, Sampson H, Spigler M, Terracciano L, Vereda-Ortiz A, Waserman S, Yepes-Nuñez JJ, Brożek JL, Schünemann HJ. (2015). World Allergy Organization-McMaster University Guidelines for Allergic Disease Prevention (GLAD-P): Probiotics. World Allergy Organ J., 8(1):4. doi: 10.1186/s40413-015-0055-2.  
  15. Mahdizade Ari M, Teymouri S, Fazlalian T, Asadollahi P, Afifirad R, Sabaghan M, Valizadeh F, Ghanavati R, Darbandi A. (2022). The effect of probiotics on gestational diabetes and its complications in pregnant mother and newborn: A systematic review and meta-analysis during 2010-2020. J Clin Lab Anal., 36(4):e24326. doi: 10.1002/jcla.24326.  
  16. McDougall A, Nguyen R, Nguyen PY, Allen C, Cheang S, Makama M, Mills K, Hastie R, Ammerdorffer A, Gulmezoglu AM, Vogel JP. (2024). The effects of probiotics administration during pregnancy on preeclampsia and associated maternal, fetal, and newborn outcomes: a systematic review and meta-analysis. Am J Obstet Gynecol MFM., 6(4):101322. doi: 10.1016/j.ajogmf.2024.101322.  
  17.  Salminen S, Collado MC, Endo A, Hill C, Lebeer S, Quigley EMM, Sanders ME, Shamir R, Swann JR, Szajewska H, Vinderola G. (2021). The International Scientific Association of Probiotics and Prebiotics (ISAPP) consensus statement on the definition and scope of postbiotics. Nat Rev Gastroenterol Hepatol., 18(9):649-667. doi: 10.1038/s41575-021-00440-6. 
  18. Vinderola G, Sanders ME, Cunningham M, Hill C. (2024). Frequently asked questions about the ISAPP postbiotic definition. Front Microbiol., 14:1324565. doi: 10.3389/fmicb.2023.1324565. 

Articles Liés :

Voir toutes les nouvelles et articles

world microbiome day 2024

Pré, Pro, Syn et Postbiotiques : Décomposer les différences

Probiotiques pour bébés : Un guide complet pour traiter les coliques

Bioteem banner

Bioteem40® Santé générale et soutien immunitaire – Produit certifié par le CDHF

person eating probiotic yogurt with berries

Qu’est-ce qu’un yogourt probiotique et quels sont ses avantages ?

man holding boarding pass to travel

Préparer son système immunitaire au voyage

woman eating yogurt with added probiotics

Tous les aliments fermentés contiennent-ils des probiotiques ?

three kids playing

Les probiotiques pour les enfants

three women laughing

Les probiotiques pour les femmes : Quels sont les avantages ?

hockey face-off

Guide nutritionnel pour les sportifs

Diarrhée associée aux antibiotiques

woman eating functional foods

Ailments fonctionnels: Le pouvoir des probiotiques

Culturelle® Probiotiques pour adultes : Quotidien, Métabolisme sain, Équilibre sain pour les femmes et Défense immunitaire 4-en-1 – Produits certifiés CDHF

woman eating yogurt with probiotics

Boîte à outils pour les probiotiques

child high living doctor

Mon enfant devrait-il prendre des probiotiques ?

antibiotics

Faut-il prendre des probiotiques pendant la prise d’antibiotiques ?

florastor probiotique

Florastor® Probiotiques

Guide du pharmacien pour choisir le bon probiotique

Culturelle Kids Probiotics box

Probiotique quotidien pour enfants Culturelle®- Avis sur les produits certifiés FCSD

Culturelle® Kids Probiotics – Produit certifié par le CDHF

Activia lactose free yogurt on a kitchen counter

Activia sans lactose  – Avis sur les produits certifiés FCSD

Spoons full of different prebiotics

Santé intestinale et prébiotiques

probiotics in food

Les probiotiques comparés aux prébiotiques

Bowls of different fermented foods

Les probiotiques comparés aux aliments fermentés

bowl of fruit

Les prébiotiques comparés aux fibres alimentaires

yogurt probiotics pills kefir

Les probiotiques comparés aux prébiotiques animation

Probiotiques et aliments fermentés : Animation

Les fibres alimentaires comparées aux prébiotiques animation

Activia Fibre – Avis sur les produits certifiés FCSD

black diamond probiotic cheestrings on white background

Black Diamond® Cheestrings® Probiotic – Produit certifié CDHF

bio-k plus shelf stable packaging on white background

Bio-K+ SCI Pro – Avis sur les produits certifiés FCSD

The Cultured Coconut bottle on a kitchen counter

The Cultured Coconut – Avis sur les produits certifiés FCSD

Activia Smoothie on kitchen counter

Activia Smoothie – Avis sur les produits certifiés FCSD