looking at supplements in store

5 suppléments pour le syndrome de l’intestin irritable : L’avis d’une diététicienne

Beth Nanson, RD

Écrit par : Beth Nanson, RD

Mis à jour : April 1st, 2024

Suppléments pour le syndrome du côlon irritable (SCI) – un sujet de confusion pour de nombreuses personnes souffrant du SCI.

Bien que les compléments alimentaires puissent constituer une stratégie efficace pour gérer les symptômes du syndrome de l’intestin irritable, il est important de choisir ceux qui sont étayés par des preuves suffisantes, afin d’éviter de perdre du temps, de l’énergie et de l’argent.

Poursuivez votre lecture si vous souhaitez en savoir plus sur les cinq compléments alimentaires les plus courants pour le syndrome de l’intestin irritable.

Remarque : il est recommandé de discuter de tout supplément avec votre médecin ou un diététicien agréé afin de vous assurer qu’il est sans danger pour vous. Vous êtes plutôt un apprenant visuel ? Cliquez ici pour les 5 suppléments pour l’infographie IBS

Suppléments de probiotiques pour le syndrome de l’intestin irritable

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui, lorsqu’ils sont administrés en quantités suffisantes, apportent un bénéfice à l’hôte, c’est-à-dire à vous ! Ces avantages comprennent, entre autres, l’amélioration de la santé digestive, de l’humeur et de la santé immunitaire.

Plus précisément, la prise de probiotiques peut entraîner des changements positifs au niveau de la quantité et de la qualité des microbes présents dans l’intestin, de la motilité intestinale, de l’hypersensibilité viscérale (seuil de douleur inférieur pour les organes internes) et de l’axe intestin-cerveau. Ces changements peuvent améliorer les symptômes du syndrome de l’intestin irritable, tels que la modification des habitudes intestinales, les douleurs abdominales, les ballonnements, la distension et la production excessive de gaz.

Les probiotiques se trouvent dans certains aliments, comme le yaourt probiotique, mais nous nous concentrerons ici sur les suppléments probiotiques pour le syndrome de l’intestin irritable. Les compléments probiotiques peuvent se présenter sous forme de gélules, de comprimés, de gommes, de poudres ou de liquides.

Si vous souffrez de troubles gastro-intestinaux, il est important que vous sachiez comment choisir un probiotique qui vous convienne, car le choix d’un probiotique peut s’avérer difficile ! Il en existe de nombreux, et il peut être difficile de savoir lequel choisir. Idéalement, nous voulons faire correspondre les souches aux symptômes et nous assurer que nous prenons la dose efficace indiquée dans les données probantes.

En outre, il existe de nombreuses souches de bactéries et certaines d’entre elles ont fait l’objet de recherches pour aider à résoudre certains symptômes du syndrome de l’intestin irritable et améliorer la qualité de vie en général. Si nous faisons correspondre les symptômes que nous ressentons à des souches spécifiques, nous avons plus de chances de tirer profit du probiotique.

En ce qui concerne la dose, il n’y a pas de dose optimale connue et plus n’est pas nécessairement mieux ! Chaque souche ou combinaison de souches aura une dose clinique unique. La meilleure pratique consiste donc à suivre la dose suggérée sur l’étiquette du produit.

Une fois que vous avez trouvé un probiotique adapté à vos besoins, vous pouvez commencer à le prendre quotidiennement et surveiller la réponse aux symptômes. Le moment de la journée est moins important que la régularité de la prise quotidienne. L’Alliance for Education on Probiotics (AEProbio) a créé une application gratuite (pour iPhone ou Android) appelée Probiotic Guide Canada, pour vous aider à choisir le bon probiotique pour chaque utilisation. Dans l’application, vous pouvez voir les probiotiques dont les souches sont scientifiquement prouvées pour le syndrome du côlon irritable, par exemple Bio-K+® IBS Pro. Le guide peut également vous aider à trouver des probiotiques reposant sur des preuves scientifiques, tels que Culturelle® Digestive Health Daily Probiotic.

Il est important de donner suffisamment de temps à un probiotique pour savoir s’il est efficace pour vous. Donnez à un probiotique au moins quatre semaines pour montrer son efficacité. Si cela fonctionne, continuez pendant huit semaines supplémentaires. Si cela ne semble pas améliorer vos symptômes, travaillez avec un diététicien agréé pour envisager d’autres interventions pour la résolution des symptômes.

Suppléments de fibres pour le syndrome de l’intestin irritable

Les fibres sont la partie des aliments végétaux que nous ne digérons pas et que nous n’absorbons pas. Les fibres passent ainsi de l’intestin grêle au gros intestin, où elles sont fermentées par les bactéries intestinales.

De plus, le processus de fermentation crée des sous-produits bénéfiques pour la santé ! Par exemple, les acides gras à chaîne courte produits peuvent contribuer à la santé de la muqueuse intestinale, ce qui renforce notre système immunitaire.

Pour déterminer quelle fibre convient le mieux à une personne atteinte du syndrome de l’intestin irritable, il faut tenir compte de la solubilité, de la viscosité et de la fermentescibilité des fibres :

En ce qui concerne le syndrome de l’intestin irritable, des liens ont été établis entre un régime pauvre en fibres et la présence du syndrome de l’intestin irritable. Par exemple, la plupart des individus consomment en moyenne 15 à 16 g de fibres par jour. Or, nos besoins sont de 25 à 38 g/jour respectivement pour les femmes et les hommes. Par conséquent, si vous n’obtenez pas vos besoins quotidiens en fibres par l’alimentation, les suppléments de fibres pour le syndrome de l’intestin irritable peuvent être un moyen pratique d’augmenter l’apport en fibres et de gérer les symptômes du syndrome de l’intestin irritable.

Si vous souhaitez essayer un supplément de fibres pour soulager vos symptômes du syndrome de l’intestin irritable, voici quelques options qui ont fait leurs preuves :

Plus précisément, si vous souhaitez essayer une fibre douce, soluble et peu fermentée, telle que le psyllium, commencez par une faible dose (½ cuillère à café) et augmentez lentement jusqu’à 1 à 2 cuillères à soupe, selon votre tolérance. Prenez ce produit au moins deux heures après vos autres traitements et suppléments et veillez à rester bien hydraté.

Bien sûr, vous pouvez trouver des fibres dans de nombreux aliments, notamment les produits à base de céréales complètes, les lentilles, les noix et les graines, ainsi que les fruits et les légumes. Schär propose une gamme de produits de boulangerie à faible teneur en fodmap qui sont également riches en fibres, en particulier en psyllium !

Suppléments prébiotiques pour le syndrome de l’intestin irritable

Les prébiotiques sont un substrat qui est utilisé par l’hôte (c’est-à-dire nous !), ce qui lui confère un avantage certain. Les prébiotiques sont la nourriture dont les bactéries bénéfiques de l’intestin (probiotiques) ont besoin pour se développer et prospérer, ce qui nous aide à prospérer !

Ainsi, lorsque nous consommons des prébiotiques, nous nourrissons de manière sélective les bonnes bactéries présentes dans nos intestins. Cela les aide à se reproduire et à augmenter leur population, tout en contribuant à affamer les mauvais insectes.

Tous les prébiotiques sont des fibres, mais toutes les fibres ne sont pas des prébiotiques ! En effet, toutes les fibres ne répondent pas aux critères de l’alimentation sélective des bons insectes, de l’élimination des mauvais et de l’apport d’un bénéfice à l’hôte.

Cependant, de nombreuses autres fibres commencent à être considérées comme ayant un potentiel prébiotique.

Bien que les prébiotiques soient clairement bénéfiques pour la santé intestinale, nous devons être prudents lorsque nous suggérons des suppléments de prébiotiques pour le syndrome de l’intestin irritable. Non seulement les preuves sont insuffisantes pour recommander ces suppléments, mais certains types peuvent aggraver les symptômes, en particulier s’ils contiennent de l’inuline, une fibre prébiotique rapidement fermentée.

suppléments pour le syndrome de l'intestin irritable

L’huile de menthe poivrée pour le syndrome de l’intestin irritable

L’huile de menthe poivrée peut aider à réduire les douleurs abdominales, les ballonnements et l’inconfort associés à l’indigestion. Ceci est dû à son ingrédient actif principal, le menthol.

Plus précisément, on pense que le menthol exerce de nombreux effets physiologiques observés dans l’intestin, en inhibant la contractilité des muscles lisses et en les relaxant. En ce sens, l’huile de menthe poivrée peut agir de manière similaire aux antispasmodiques (médicaments utilisés pour soulager les spasmes musculaires involontaires).

En outre, l’huile de menthe poivrée exercerait des effets bénéfiques sur l’hypersensibilité viscérale de l’intestin. La réduction de la sensibilité des nerfs de l’intestin peut également contribuer à réduire notre perception de la douleur.

Il existe différentes formes de compléments alimentaires à base d’huile de menthe poivrée pour le syndrome de l’intestin irritable, tels que des gouttes liquides ou des gélules. L’idéal est de rechercher des gélules à enrobage entérique ou à libération lente afin d’augmenter les chances que le complément se fraye un chemin dans le tractus gastro-intestinal. Un exemple serait Nature’s Bounty IBgard.

En outre, il est important de tenir compte du moment et de la dose d’huile de menthe poivrée. Nous voulons placer stratégiquement le complément autour de nos repas, à la bonne dose, pour cibler et réduire efficacement nos symptômes. Il est généralement recommandé de prendre une portion (par exemple, 1 gélule ou 1 cuillère à soupe d’une préparation liquide) 30 à 60 minutes avant un repas ou 2 heures après un repas. Commencer par 1 dose par jour, puis augmenter jusqu’à 3 doses par jour, pour gérer les symptômes.

Enfin, la menthe poivrée peut aggraver le reflux acide et les brûlures d’estomac. Vous devrez donc éviter l’huile de menthe poivrée si vous constatez une aggravation de vos symptômes. Cependant, vous pouvez réduire ce risque en choisissant une formulation à enrobage entérique ou à libération lente.

Enzymes digestives pour le syndrome de l’intestin irritable

Les enzymes digestives sont exactement comme leur nom l’indique : des enzymes qui facilitent la digestion de nos nutriments. Mieux nous digérons nos aliments, moins il reste de résidus à fermenter par les bactéries intestinales, ce qui réduit les symptômes intestinaux potentiels.

Passons en revue les enzymes digestives les plus courantes :

En tant qu’êtres humains, nous sommes très doués pour fabriquer naturellement toutes nos enzymes digestives. Ces enzymes se trouvent dans la bouche, l’estomac, l’intestin grêle et le pancréas.

En règle générale, nous sommes capables de produire toutes les enzymes nécessaires à la digestion des glucides, des protéines et des graisses que nous consommons. Par conséquent, si vous avez besoin d’enzymes à chaque repas, cela peut être une indication que nous devons creuser davantage et trouver la raison pour laquelle vous ne produisez pas suffisamment d’enzymes efficaces pour une digestion adéquate.

En outre, les enzymes digestives sont destinées à être utilisées occasionnellement pour les repas réputés plus difficiles à digérer, et non pas systématiquement pour chaque repas de la journée.

Si vous souhaitez essayer les enzymes digestives pour gérer les symptômes du syndrome de l’intestin irritable, il est important d’en trouver une qui soit fondée sur des données probantes et qui réponde à vos besoins individuels. Si vous ne savez pas exactement quel macronutriment vous maldigérez, vous pouvez opter pour un produit combiné qui contient des enzymes pour les glucides, les protéines et les graisses. Cependant, peu d’études suggèrent que ces produits combinés sont efficaces.

En revanche, si vous savez quel macronutriment déclenche vos symptômes, il est généralement plus efficace de trouver une enzyme digestive qui contient des quantités suffisamment élevées de cette enzyme spécifique pour couvrir vos besoins et réduire les symptômes.

En ce qui concerne le moment et la dose, les enzymes digestives doivent être prises juste avant ou avec les premières bouchées de votre repas, à la dose recommandée sur l’étiquette du produit. Si vous constatez qu’ils vous aident pour certains repas, vous pouvez les ajouter à votre boîte à outils IBS et les utiliser en cas de besoin.

Enfin, si vous n’êtes pas soulagé, un diététicien peut vous aider à déterminer si vous avez pris le bon supplément et la bonne dose, ainsi qu’à envisager d’autres stratégies pour vous aider à gérer votre syndrome de l’intestin irritable.

Le bilan

En fin de compte, le monde des compléments alimentaires pour le syndrome de l’intestin irritable peut être déroutant et il est difficile de s’y retrouver seul. Il est recommandé de travailler avec un diététicien agréé pour trouver les suppléments les mieux adaptés à la prise en charge du syndrome de l’intestin irritable.

Supplements-for-IBS-French

Liste de référence

  1. CDHF ‘IBS & Diet’ : https://cdhf.ca/en/ibs-and-diet/
  2. CDHF “Phases du régime fodmap” : https://cdhf.ca/en/phases-of-the-fodmap-diet-explained
  3. ISAPP “Probiotiques” : https://isappscience.org/for-clinicians/resources/probiotics/#toggle-id-3-closed
  4. Fiche d’information ISAAP sur les probiotiques : https://isappscience.org/wpcontent/uploads/2019/04/Probiotics_0119.pdf
  5. Liste de contrôle des probiotiques de l’ISAAP : https://isappscience.org/wp-content/uploads/2019/04/Probiotic-Checklist-Infographic.pdf
  6. NIH “Probiotiques” : https://ods.od.nih.gov/factsheets/Probiotics-HealthProfessional/
  7. Pubmed Probiotics : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30935559/
  8. Monash : “Probiotiques” : https://www.monashfodmap.com/blog/probiotics-ibs-update/
  9. ODMAP Everyday : ‘IBS & Probiotics : Dois-je les prendre ? ” https://www.fodmapeveryday.com/ibs-probiotics-should-i-take-them/#_ftn9
  10. Monash ‘Fiber Supplements & IBS’ https://www.monashfodmap.com/blog/fibre-supplements-ibs/
  11. Débloquer l’aliment “Qu’est-ce que les prébiotiques et quels sont les aliments qui en contiennent ?“https://www.unlockfood.ca/en/Articles/Digestion/What-are-Prebiotics-and-What-Foods-Contain-Them.aspx
  12. THE IBS DIETITIAN : “Les prébiotiques aident-ils les symptômes du syndrome de l’intestin irritable ?” https://thefoodtreatmentclinic.com/do-prebiotic-supplements-help-ibs
  13. FODSHOP ‘Les prébiotiques, les probiotiques et le syndrome du côlon irritable‘https://fodshopper.com.au/blogs/low-fodmap-learning/a-dietitian-s-guide-prebiotics-probiotics-and-irritable-bowel-syndrome
  14. BadGut : La menthe poivrée et le syndrome du côlon irritable : https://badgut.org/information-centre/a-z-digestive-topics/peppermint-and-ibs-pain-relief/
  15. THE IBS DIETITIAN ‘IBS Digestive Enzyme Guide – Six Options that Work’ (Guide des enzymes digestives pour le syndrome de l’intestin irritable – Six options efficaces)
  16. CDHF : “Intolérances aux FODMAP : Comment choisir la bonne enzyme digestive” https://cdhf.ca/en/fodmap-intolerances-how-to-choose-the-right-digestive-enzyme/
  17. CDHF : “Médicaments et suppléments pour le syndrome de l’intestin irritable” https://cdhf.ca/en/medications-and-supplements-for-ibs/
  18. THE IBS DIETITIAN : “Dietary Supplements Which Help IBS” (Compléments alimentaires qui aident le syndrome de l’intestin irritable)
  19. Desiree Neilsen : “Les 5 meilleurs suppléments pour le syndrome de l’intestin irritable” https://desireerd.com/the-5-best-supplements-for-ibs/ (n’a encore rien pris)
  20. Monash : “Régime IBS” https://www.monashfodmap.com/ibs-central/diets/
  21. HealthLink BC ‘Healthy Eating Guidelines for Irritable Bowel Syndrome’ https://www.healthlinkbc.ca/healthy-eating-physical-activity/conditions/digestive/healthy-eating-guidelines-irritable-bowel

Articles Liés :

Voir toutes les nouvelles et articles

Le régime pauvre en FODMAP pour les enfants

Le rôle important de l’alimentation dans la gestion du syndrome de l’intestin irritable

Fody Foods – Produits certifiés CDHF

stomach holding

Déclencheurs alimentaires et poussées du syndrome de l’intestin irritable : Comment les gérer

looking at supplements in store

5 suppléments pour le syndrome de l’intestin irritable : L’avis d’une diététicienne

ibs awareness french

Mois de sensibilisation au syndrome de l’intestin irritable

Intolérances aux FODMAP : Comment choisir la bonne enzyme digestive

dysbiosis

Le syndrome de l’intestin irritable: Quel est le rapport avec la dysbiose ?

Boîte à outils du SII pour les personnes nouvellement diagnostiquées

woman holding her temples due to stress

SCI et stress : Y a-t-il un lien ?

girl on computer for Cognitive behavioural therapy

Thérapie cognitivo-comportementale (TCC) pour le syndrome de l’intestin irritable

medications for IBS

Médicaments et suppléments pour le syndrome de l’intestin irritable

man looking at recipe for IBS foods to make

Le syndrome de l’intestin irritable et l’alimentation

man with ibs on toilet

Le SCI-C : À quoi ça ressemble? Comment savoir si je souffre du SCI-C?

Comment traiter et gérer le syndrome du côlon irritable avec constipation (SCI-C)?

Dysbiose et syndrome du côlon irritable (SCI)

yoga class

L’importance de gérer le stress pour les personnes qui souffrent du SCI

Women pondering with question marks

Questions les plus fréquentes sur l’IBS : réponses !

Pensez-vous souffrir du syndrome du côlon irritable (SCI)?

Comment gérer le syndrome du côlon irritable? Animation

CDHF Talks: Syndrome du côlon irritable (SCI) et microbiome de l’intestin

computer

Les dernières approches cliniques pour le traitement et la prise en charge du syndrome du côlon irritable (SCI)

behavioural therapy

Saviez-vous que le Canada présente l’un des taux les plus élevés de syndrome du côlon irritable (SCI)

Comment une infection intestinale peut mener au syndrome du côlon irritable (SCI)

lab dishes

La nouvelle bactérie en ville : un lien potentiel entre la bactérie Brachyspira et le SCI

Comment utiliser l’application myIBS du CDHF ?

Mon long voyage compliqué avec mon intestin et SCI

Maladie cœliaque vs syndrome du côlon irritable (SCI)

alcohol

SCI et alcool

stack of toilet paper

TRULANCE(MD) (comprimés de plécanatide) pour le syndrome du côlon irritable avec constipation chez les adultes est maintenant disponible pour les Canadiens

bio-k plus shelf stable packaging on white background

Bio-K+ SCI Pro – Avis sur les produits certifiés FCSD

ibgard french packaging

Nature’s Bounty IBgard® – Avis sur les produits certifiés le CDHF