woman holding her temples due to stress

SCI et stress : Y a-t-il un lien ?

Dr. Maitreyi Raman, MD, MSc, FRCPC 

Écrit par : Dr. Maitreyi Raman, MD, MSc, FRCPC 

Mis à jour : April 1st, 2024

Avez-vous déjà entendu quelqu’un vous dire que vos symptômes du syndrome de l’intestin irritable n’étaient qu’une vue de l’esprit ? En 2023, un nombre croissant d’ouvrages médicaux décrivent un lien étroit entre le cerveau et l’intestin, et à son tour entre l’intestin et le cerveau. La connexion et la communication bidirectionnelles entre le cerveau et l’intestin est la description la plus récente et la plus complète qui explique le syndrome de l’intestin irritable.

Plusieurs facteurs, tels que les événements défavorables de la petite enfance, la dépression, l’anxiété et le stress, provoquent des changements dans le cerveau. Saviez-vous que le cerveau est très “plastique” ? Il n’est pas en plastique bien sûr, mais fait référence à la neuroplasticité – ce qui signifie que la structure et la fonction du cerveau ont la capacité de changer ! En raison de l’exposition à l’environnement, du traitement du stress et des émotions, et de la pratique ou de la mise en œuvre de modes de vie spécifiques, certaines zones du cerveau peuvent se développer ou se rétrécir, et les connexions neuronales peuvent augmenter ou diminuer.

En fin de compte, la nouvelle compréhension de la “neuroplasticité” du cerveau permet de comprendre et de fonder les raisons de l’apparition du syndrome de l’intestin irritable et d’offrir un large éventail d’interventions thérapeutiques pour le soulager. Comme si cela n’était pas assez complexe, l’ensemble du système digestif est tapissé d’un corps de neurones en forme de filet, appelé “système nerveux entérique”. Notre cerveau est relié à l’intestin et au reste du corps par ce que l’on appelle le nerf vague. Le nerf vague est responsable de la réaction humaine de lutte ou de fuite aux stimuli externes, en particulier au stress. Si la cause du syndrome de l’intestin irritable ne se trouve pas dans la tête de tout le monde, il est probable qu’elle soit un facteur contributif pour beaucoup, et le stress est un facteur important pour le cerveau et le nerf vague.

Impact du stress sur le syndrome de l’intestin irritable

Le stress est un facteur de risque majeur pour le syndrome de l’intestin irritable. Les personnes souffrant du syndrome de l’intestin irritable peuvent fréquemment signaler des poussées de symptômes pendant les périodes de stress intense. Les périodes de transition (décès d’un proche, perte d’un emploi, nouvel emploi, retraite), l’insécurité financière, la maladie d’un proche, le vieillissement des parents sont des exemples courants de facteurs de stress dans la vie. Même les événements positifs de la vie, tels que la naissance d’un enfant ou une nouvelle promotion, peuvent entraîner un stress positif, également appelé eustress. Le stress peut avoir un impact sur la structure et le fonctionnement du cerveau ; il peut également entraîner la libération d’hormones de stress et d’autres substances chimiques libérées par le système nerveux et qui affectent le fonctionnement de l’intestin. Le stress peut modifier le mouvement (motilité) de l’intestin en accélérant ou en ralentissant le transit intestinal, en affectant physiquement les contractions et les mouvements de votre système gastro-intestinal, provoquant parfois des douleurs et d’autres symptômes intestinaux tels que la diarrhée, la constipation ou les deux à la fois.

Des études ont confirmé que la gestion du stress peut avoir des effets positifs sur les symptômes du syndrome de l’intestin irritable, tels que les douleurs abdominales, les ballonnements, la diarrhée et la constipation. Les stratégies de gestion du stress peuvent inverser les changements induits par le stress dans le cerveau et modifier la signalisation entre le cerveau et l’intestin. Bien que nous ayons entendu parler de la nécessité de gérer le stress, quels outils avez-vous dans votre boîte à outils pour mettre en œuvre concrètement des stratégies de réduction du stress au quotidien ?

De nombreuses interventions sur le corps et l’esprit ont démontré leur efficacité dans la lutte contre le stress. Les interventions sur le corps et l’esprit sont des comportements de style de vie qui peuvent avoir un impact sur le cerveau comme sur le corps, et il a été démontré qu’elles améliorent le bonheur, le bien-être, le stress, la dépression, l’anxiété et, oui, le syndrome de l’intestin irritable également ! Le yoga, la respiration yogique, la pleine conscience, l’hypnose intestinale, la relaxation, la thérapie cognitivo-comportementale (TCC), l’activité physique, le tai-chi et même l’écoute de la musique sont autant d’exemples d’interventions sur le corps et l’esprit. Ces connaissances peuvent être acquises auprès d’un professeur de yoga, d’un thérapeute en yoga, d’un psychologue, et même par le biais de la santé numérique et des outils virtuels.

Stratégies pratiques pour gérer le stress

Un plan complet de gestion du stress peut impliquer beaucoup de choses, et tout doit être adapté aux besoins individuels. De nombreuses techniques de gestion du stress peuvent être ajoutées très simplement à votre vie quotidienne. Comme toujours, il est important de discuter avec votre professionnel de la santé de tout changement que vous apportez à votre routine.

Respiration profonde

Même 5 à 10 minutes de respiration profonde par jour peuvent vous aider à faire face au stress. Prendre un moment pour se concentrer sur sa respiration peut aider à empêcher son esprit de vagabonder vers des événements stressants externes ou des émotions internes. Il existe des centaines de pratiques respiratoires qui peuvent avoir un impact positif sur le nerf vague et sa fonction. La respiration ventrale, la respiration alternée et l’observation du souffle sont trois pratiques respiratoires populaires qui peuvent être facilement apprises dans le cadre d’un cours de yoga pour débutants, ou même en ligne grâce à des applications de méditation et de respiration. L’application LyfeMD(www.lyfemd.com) est l’une de ces applications que vous pouvez utiliser gratuitement si vous êtes atteint du syndrome de l’intestin irritable et que vous vivez au Canada. En vous concentrant sur votre respiration et en écoutant votre corps, vous vous concentrez sur une action positive pour votre bien-être.

La pleine conscience

Notre esprit est une chose fascinante. Mais il arrive souvent que notre esprit s’égare, ce qui nous amène à trop réfléchir et à ruminer des situations qui nous causent du stress. Les pratiques de pleine conscience sont celles qui nous aident à nous concentrer sur le fait d’être pleinement présent dans le moment où nous nous trouvons. Lorsque nous nous concentrons vraiment sur la présence, nous ne laissons pas consciemment notre esprit vagabonder vers des situations et des émotions stressantes.

Activité de pleine conscience pour les troubles ibériques et le stress

La pleine conscience peut sembler facile, mais elle peut être difficile, car nous devons entraîner notre cerveau à se concentrer uniquement sur le présent. La bonne nouvelle, c’est que la pratique de la pleine conscience est gratuite et accessible à chacun d’entre nous. Être attentif peut être aussi simple que de s’asseoir dans un fauteuil confortable, de fermer les yeux et de se concentrer sur sa respiration. Mais vous pouvez aussi pratiquer la pleine conscience en faisant des activités physiques comme le yoga et le tai chi, ou en suivant une méditation guidée ou non guidée. Tout ce qui nous aide à nous concentrer sur le présent plutôt que de laisser notre esprit vagabonder inconsciemment vers le passé ou l’avenir nous permet d’apprécier le cadeau du moment présent.

Choisissez la ou les techniques de pleine conscience qui vous conviennent le mieux et qui s’intègrent à votre mode de vie. Rappelez-vous que la pleine conscience demande de l’entraînement et qu’il est normal que votre esprit revienne à des pensées stressantes même lorsque vous pratiquez la pleine conscience. Lorsque vous remarquez que votre esprit dérive vers d’autres pensées, essayez de ramener consciemment vos pensées à votre respiration et concentrez-vous sur le fait d’être présent dans l’instant. Essayez les pratiques de pleine conscience de l’application LyfeMD pour le syndrome de l’intestin irritable.

Pratiquer la gratitude

Parfois, lorsque nous sommes accablés par le stress, il est difficile de penser aux aspects positifs de notre vie. En nous rappelant consciemment ce dont nous sommes reconnaissants, nous nous aidons à relativiser la situation actuelle qui nous stresse. Il est particulièrement important, lorsque nous sommes stressés, de nous rappeler que ce moment passera et que nous avons de nombreuses raisons d’être reconnaissants. Il est également parfois utile d’écrire des pensées de gratitude. L’acte d’écrire vos pensées peut être cathartique en soi, et vous pouvez revenir à ces écrits à l’avenir pour vous aider à prendre du recul.

Parler à quelqu’un

Si vous luttez contre le stress, il peut être utile de parler à quelqu’un de ce que vous ressentez. Parler à un membre de votre famille, à un ami, à votre médecin ou à toute autre personne en qui vous avez confiance est un bon moyen de vous aider à parler de vos inquiétudes. Vous pouvez même vous parler à vous-même, mais veillez à rester positif. Le discours négatif sur soi est souvent la source de notre stress. Soyez donc conscient de vos émotions négatives et essayez de remplacer les pensées négatives par des pensées plus positives. Rappelez-vous que tout le monde est parfois confronté au stress. Faites preuve de compassion et de gentillesse envers vous-même. La thérapie cognitivo-comportementale (TCC) est une solution efficace pour réorienter les pensées, ce qui modifie la réponse émotionnelle et, en fin de compte, les comportements. La TCC est l’une des thérapies les plus efficaces pour traiter les symptômes du syndrome de l’intestin irritable. Parlez à votre médecin de votre intérêt pour la TCC, si vous êtes confronté à un discours négatif sur vous-même, à la peur ou à la colère, ce qui peut affecter vos symptômes du SCI.

À quoi s’attendre

L’utilisation de la gestion du stress pour traiter les symptômes du syndrome de l’intestin irritable n’est certainement pas un remède miracle. Il faut de la constance et de l’engagement pour obtenir des résultats tangibles à long terme. Il est important de consulter votre médecin pour obtenir des conseils et des avis médicaux tout au long de votre parcours personnel, et pour être mieux informée sur le moment où vous pouvez vous attendre à voir une différence, sur ce que vous devriez remarquer, etc.

Nous vous recommandons d’essayer d’appliquer la ou les techniques de gestion du stress que vous avez choisies pendant au moins trois semaines et d’enregistrer vos résultats dans l’application myIBS. Si vous rencontrez des difficultés avec une technique de gestion du stress, essayez une autre option avant de l’abandonner complètement. Si vous souhaitez vous initier à des techniques de gestion du stress, l’application LyfeMD(www.lyfemd.com) est l’une d’entre elles. Vous pouvez l’utiliser gratuitement si vous êtes atteint du syndrome de l’intestin irritable et si vous vivez au Canada.

Rappelez-vous que le stress fait partie de la vie de chacun et que trouver des stratégies pour vous aider à gérer les périodes de stress peut être bénéfique à long terme, non seulement pour vos symptômes du SCI, mais aussi pour votre bien-être général.

Articles Liés :

Voir toutes les nouvelles et articles

Le régime pauvre en FODMAP pour les enfants

Le rôle important de l’alimentation dans la gestion du syndrome de l’intestin irritable

Fody Foods – Produits certifiés CDHF

stomach holding

Déclencheurs alimentaires et poussées du syndrome de l’intestin irritable : Comment les gérer

looking at supplements in store

5 suppléments pour le syndrome de l’intestin irritable : L’avis d’une diététicienne

ibs awareness french

Mois de sensibilisation au syndrome de l’intestin irritable

Intolérances aux FODMAP : Comment choisir la bonne enzyme digestive

blue brains on pink background

Le lien entre l’intestin, l’humeur et le comportement

dysbiosis

Le syndrome de l’intestin irritable: Quel est le rapport avec la dysbiose ?

Boîte à outils du SII pour les personnes nouvellement diagnostiquées

woman holding her temples due to stress

SCI et stress : Y a-t-il un lien ?

girl on computer for Cognitive behavioural therapy

Thérapie cognitivo-comportementale (TCC) pour le syndrome de l’intestin irritable

medications for IBS

Médicaments et suppléments pour le syndrome de l’intestin irritable

man looking at recipe for IBS foods to make

Le syndrome de l’intestin irritable et l’alimentation

human brain model in hands, top view

L’impact du stress sur l’intestin et comment le gérer

man with ibs on toilet

Le SCI-C : À quoi ça ressemble? Comment savoir si je souffre du SCI-C?

Comment traiter et gérer le syndrome du côlon irritable avec constipation (SCI-C)?

Dysbiose et syndrome du côlon irritable (SCI)

yoga class

L’importance de gérer le stress pour les personnes qui souffrent du SCI

Women pondering with question marks

Questions les plus fréquentes sur l’IBS : réponses !

Pensez-vous souffrir du syndrome du côlon irritable (SCI)?

Comment gérer le syndrome du côlon irritable? Animation

CDHF Talks: Syndrome du côlon irritable (SCI) et microbiome de l’intestin

computer

Les dernières approches cliniques pour le traitement et la prise en charge du syndrome du côlon irritable (SCI)

behavioural therapy

Saviez-vous que le Canada présente l’un des taux les plus élevés de syndrome du côlon irritable (SCI)

Comment une infection intestinale peut mener au syndrome du côlon irritable (SCI)

lab dishes

La nouvelle bactérie en ville : un lien potentiel entre la bactérie Brachyspira et le SCI

Comment utiliser l’application myIBS du CDHF ?

Mon long voyage compliqué avec mon intestin et SCI

Maladie cœliaque vs syndrome du côlon irritable (SCI)

alcohol

SCI et alcool

stack of toilet paper

TRULANCE(MD) (comprimés de plécanatide) pour le syndrome du côlon irritable avec constipation chez les adultes est maintenant disponible pour les Canadiens

bio-k plus shelf stable packaging on white background

Bio-K+ SCI Pro – Avis sur les produits certifiés FCSD

ibgard french packaging

Nature’s Bounty IBgard® – Avis sur les produits certifiés le CDHF